0
Antiquités & Brocantes
Tobeen et les artistes régionalistes au Pays Basque
Tobeen et les artistes régionalistes au Pays Basque

| Anne de Miller-La Cerda 704 mots

Tobeen et les artistes régionalistes au Pays Basque

634.JPG
 la Tuna de Tobeen ©
634.JPG
635.JPG
635.JPG ©
635.JPG
464 Picasso chèvre atelier Madoura.jpg
Tête de chèvre -Picasso - atelier Madoura.jpg ©
464 Picasso chèvre atelier Madoura.jpg

Samedi prochain, Côte Basque Enchères proposera à la carte de son menu du jour (pour ceux qui aiment les abats) :  « une tête de chèvre de profil » sur un plat rond  épreuve en terre de faïence créée en 1952 par Picasso pour l’atelier Madoura, dont seulement 100 exemplaires ont été édités et numérotés. Lot 464.(41 cm de diamètre). A côté du plat rond, est servi un « cruchon hibou », modèle créé en 1955 par Picasso également pour l’atelier Madura,  Lot 465.

Parmi les œuvres régionalistes du début XXème,  « la Tuna », la porteuse de thon signée du peintre Tobeen, est présentée pour la première fois aux enchères par le grand-père de l’actuel propriétaire. Lot 535 . (70,5 x 53 cm ).

Ami de Maurice Ravel et de sa famille, Félix Elie Bonnet dit Tobeen, d’origine bordelaise, fait partie des peintres de Ciboure de 1909 à 1919.  La prise de vue du Tuna, s’évade dans le dédale de ruelles de l’ancien passage rebaptisé aujourd’hui Felix Bonnet, à l’arrière du quai Ravel. Novateur du courant régionaliste basque, il synthétisait les mouvements de ses personnages. Proche de son ami bordelais, le peintre Lhote, il travailla le cubisme de manière très personnelle. Jean-Paul Goikoetxea, artiste et historien d’art, lui a également rendu hommage dans le livre « Tobeen, un moderne chez les basques » récemment publié aux éditions Pimentos. La « Vénus aux Colombes ou le Nid », une huile datée de 1920 et signée de Félix Elie Tobeen (1880-1938) retient l’attention. (Lot 536 - 65 x 46 cm) Sur un fond marine, la colombe associée à la femme symbolisent la pureté et la beauté. Le visage à la Modigliani penché rappelle aussi l'été de Boticelli. Comme en témoigne cette œuvre, l’influence du fauvisme, puis du cubisme encore plus marquée se manifesta au cours de sa première période. Pourtant après guerre, il abandonna le sujet basque et revint vers la fin de sa vie vers un post-impressionnisme, un pointillisme à la Seurat.

Autour de l’artiste le plus connu José, et surtout Ramiro Arrue (1892-1971), figureront également les régionalistes, dont Louis Benjamin Floutier (1882-1936),  Pablo Tillac (1880 - 1969), Robert William Jivanovitch dit Jiva (1907-1974), Jean-Roger Sourgen (1883-1978), Georges Bergès (1870-1935) dont l’œuvre « La Roseraie de la villa Triana », la maison de l'artiste à Anglet, invite à la rêverie. La demeure construite en 1910 par son ami architecte Joseph Cazalis disposait d’un grand atelier  et d’un magnifique jardin-paysager d’inspiration andalouse dessiné par les frères Gélos. (Lot 679) Huile sur panneau 46 x 55 cm)
Autre regard de cette époque, celui de l’artiste-peintre Marie Louguininne-Wolkonsky (1875-1860) qui en saison estivale, décrivait dans un style impressionniste « une partie de pelote devant le fronton d’Ascain ». Née à Moscou en 1875, la fille de l’éminent professeur chimiste Wladimir F. Louguinine, après avoir suivi l’école d’Art de Moscou, quitta la Russie avec son mari, le prince Alexandre P. Wolkonsky 1871-1945) lors de la révolution. A Paris, l’artiste-peintre suivra les cours de la Grotte Chaumière, et s’établira après plusieurs destinations à Saint-Cloud où elle disposa d’un atelier. Lot 665

Egalement présentés, des œuvres d’artistes contemporains locaux néo-régionalistes. Sous son pinceau en mouvement, ancien talentueux artiste-peintre-dessinateur équestre d’Hermès, prix de Rome à 22 ans, Hubert de Watrigant fait danser son Zamalzain, homme-cheval, personnage emblématique du carnaval basque (Huile sur papier lot 638). A la lueur rosée-rouge crépusculaire, l’artiste Hizelaya met en scène une partie de pelote à Sare (lot 517). 

Les artistes régionalistes d'origine française pour la plus part, amoureux et respectueux de la culture locale, aident par leurs visions créatives à perpétuer l’aura du Pays Basque.

COTE BASQUE ENCHERES 8, rue Dominique Larréa - ZA Layatz – à Saint-Jean-de-Luz Tél +33 (0)5 59 23 38 53

 VENDREDI 6 AOÛT à 14h : BIJOUX & MODE 
SAMEDI 7 AOÛT à 14h : XXe & RÉGIONALISME 
VENDREDI 6 AOÛT à  14h  En salle et en Live CARRÉ XXI e BIJOUX MODE Lots 1 à 361 SAMEDI 7 AOÛT à  14h En salle et en Live XXe SIECLE RÉGIONALISME Lots 401 à 716

EXPOSITIONS PUBLIQUES
Du lundi 2 août au jeudi 5 août de 10h à 12h30 et de 14h à 18h
Vendredi 6 août de 9h30 à 11h
Photo couverture : Me Arnaud Lelièvre présente la toile "la Tuna" par Tobeen

679.JPG
La Roseraie de la villa Triana - G.Bergès ©
679.JPG
Maria W. Wolkonsky.JPG
Partie de pelote à Ascain -Maria W. Wolkonsky.JPG ©
Maria W. Wolkonsky.JPG

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription