0
Antiquités & Brocantes
Pau, la prestigieuse collection de la famille Verdenal
Pau, la prestigieuse collection de la famille Verdenal

| Anne de Miller-La Cerda

Pau, la prestigieuse collection de la famille Verdenal

52.jpg
Troïka dans la nuit russe par C.Korovine ©
52.jpg
53.JPG
Rue de Rennes par E.Cortès ©
53.JPG

Samedi 24 et vendredi 30 octobre à l’hôtel des ventes Carrère et Laborie

A partir début du  XIXème siècle et depuis quatre générations, la famille Verdenal bien connue à Pau rassembla progressivement une prestigieuse collection. La vente de la collection Verdenal se découpera en deux  temps. 
 

Première vente : Samedi 24 octobre à 14h (253 lots)
Entre mobiliers, bijoux un rare pendentif à l’effigie d’une cigogne centrée de deux perles superposées sertie de diamants signé René Lalique (1860-1945) retient l’attention. (Lot 1)
Au fil des découvertes, une gouache du peintre Constantin Korovine (1861-1923) montre une « Troika dans la nuit russe » filant à toute allure dans un paysage neigeux. Après avoir étudié à l'école de peinture, de sculpture et d'architecture de Moscou sous la houlette du professeur Savrassov. iil sera influencé par les impressionnismes à Paris lors de plusieurs séjours. En 1900, il orna le Pavillon russe de l'Exposition universelle et reçut la Médaille d'or. Ses techniques aussi variées que talentueuses lui permirent de jongler entre les styles, de l'impressionnisme au modernisme. Bien que décorateur attitré des théâtres impériaux et du théâtre Bolchoï (grâce à Alexandre Gorski), il quitta le pays suite à la révolution bolchévique pour s’établir en France. (lot 52)
D’un style post-impressionniste, l’ huile d’Édouard Cortès (1882-1969) illustre « la rue de Rennes, gare Montparnasse 1915 ». Bien que d’origine espagnole, le peintre étudia aux Beaux Arts à Paris reconnue à l’époque pour la qualité de son enseignement. Charmé par la capitale française, il  s’y installa pour devenir le spécialiste des paysages parisiens. Ses vues citadines sont particulièrement recherchées pour leurs effets de lumières entre jour et nuit.   (lot 53)

Expositions
vendredi 23 octobre de 14 heures à 20 heures et
samedi 24 octobre de 9 h 30 à 11 h 30 pour la première vente.

Vente aux Enchères 
Samedi 24 octobre à 14h

Seconde vente : Vendredi 30 octobre à 14h (484 lots). 
Parmi les rares éditions de la bibliothèque de la collection Verdenal, figurent deux gravures de Goya.
Caractère indépendant imprégné des idées du siècle des Lumières, Francisco de Goya (1746-1854) s’ attaqua à l’autorité, à l’église en  publiant plusieurs séries d’eaux-fortes cinglantes sur divers faits historiques interdites pour la plus part. 
Divisées en quatre séries : les caprices, les désastres, la tauromachie,  les absurdités.
Ses premières eaux fortes, intitulées les caprices caricatura avec un humour caustique les mœurs espagnoles de la fin du XVIIIe siècle. Commencées en 1772,  elles sont publiées en 1799 puis censurées par l’Inquisition pour leur satyre mordante  comme en témoigne la gravure issue de la périodes dite des caprices. (lot 17 ).
De 1810 à 1820, l’artiste créera la série des désastres de la guerre. Francisco de Goya y grava les exactions des troupes napoléoniennes, les exécutions, la famine. Inventées par l’artiste, ces eaux fortes extrapolent des scènes de guerre et d’horreurs à partir de situations vécues pendant les sièges de Saragosse et de Madrid..
Après la déroute des armées napoléoniennes et l'expulsion de Joseph Bonaparte, Ferdinand VII récupéra son trône d'Espagne. Cependant, de retour d’exil, le monarque contredit tous les espoirs de monarchie libérale au désespoir de Francisco de Goya. Déçu par son pays, le peintre s’installa finalement en 1824 sous le règne de Charles X à Bordeaux, où s’étaient réfugiés de nombreux libéraux espagnols. Il y résida jusqu’à sa mort en 1828.
La seconde gravure est issue de la période dite des désastres de la guerre. (lot 16). Voir le visuel en bas de page.

Expositions
Jeudi 29 octobre de 15 heures à 18 heures
Vendredi 30 octobre de 9 heures à 12 heures

Vente aux Enchères
Vendredi 30 octobre à 14h (484 lots).

Hôtel des ventes Carrère et Laborie, 3 allée Catherine de Bourbon à Pau. Tel 05 59 84 72 72 SVP : Port du Masque et gel hydro-alcoolique pour les mains

DEF 1 -16 Désastres de Goya.jpg
Désastres de la guerre par Goya.jpg ©
DEF 1 -16 Désastres de Goya.jpg

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription