0
Patrimoine
Les palombes en chansons © Kepa Echandy

| Alexandre de la Cerda

Les palombes en chansons

« Urzo churia, errazu… » Palombe blanche, dîtes, avant de franchir les cols enneigés d’Espagne, votre auberge du soir, dans notre maison vous l’avez ! Cette chanson si populaire au Pays Basque, qui a franchi les mers jusqu’en Amérique et au-delà, se fredonnait d’ailleurs sur un air commun au folklore traditionnel français, en vertu d’un vagabondage musical qui a toujours ignoré les frontières. Mais le folklore basque recèle beaucoup d’autres pièces inspirées par la fièvre bleue qui ont été relevées par le musicologue Charles Bordes ou Jean de Jaurgain dans ses « Légendes poétiques du Pays de Soule. Depuis cette palombe blanche marquée de quelque esprit satyrique qui « a perdu ses plaisirs a Arhansus » (où se trouvait une chasse anciennement), celle au plumage gris et aux pieds jaunes venue de Catalogne qui s’est arrêtée à Pagolle avec ses effets (« Urzo-bat jin izanda »), jusqu’à la pauvre palombe grise de Mus de Sarri, « Urzo lüma gris gachua » : à propos de la mésaventure galante de l’abbé de Sarry (un bâtard de la célèbre maison de Trois-Villes) au XVIIIe siècle, il y est question de « l’Anglais qui entre en France » et du duc Louis de Gramont, vice-roi de Navarre, maire et capitaine-général de Bayonne qui fut tué en 1745 à la bataille de Fontenoy… ALC

Publié vendredi 7 octobre 2016

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| Connexion | Inscription