0
Patrimoine
L'Agneau Mystique de Van Eyck à Gand
L'Agneau Mystique de Van Eyck à Gand
© DR - L'Agneau Mystique de Van Eyck

| F.X. Esponde

L'Agneau Mystique de Van Eyck à Gand

Les passionnés d’art religieux redécouvrent  avec éblouissement la restauration de l’Agneau Mystique réalisé par Van Eyck à travers ses huit panneaux présentés dans l'ancien baptistère de la cathédrale Saint-Bavon de Gand en Belgique. Dix autres oeuvres du maître s’ajoutant au premier pour le bonheur des visiteurs. 
Adam de taille humaine, nu comme un ver de la Genèse, semble quitter le cadre pour nous ressembler. 
Les détails de la peinture sont d’une telle vérité que le tableau semble une photographie de cette création originelle. 
Adam est logé dans la cathédrale Saint Bavon de Gand en hauteur, à gauche du retable majestueux de l’Agneau Mystique, le regard tourné vers Eve qui lui propose la feuille de cédrat, fruit amer du péché. 
Au centre, l’agneau mystique déverse son sang devant une pléiade de saintes, d’évêques et de pieux sujets sur une prairie de verdure, signe d’espérance partagée. 
Les deux premiers tiers de la restauration furent réalisées en 2019 pour le bonheur d’un public comblé. 
Il fallait dégager les couches repeintes sur le tableau primitif, avec force précaution et des moyens modernes de restauration. 
Le Musée des Beaux-Arts de Gand a conçu une exposition de huit panneaux de volets extérieurs en sus de l’Adam et d’Eve, parmi dix autres peintures de Van Eyck. 
Le maître eut ses disciples de la peinture flamande en Italie à l’aube du quattrocento, disent les historiens de l’artiste belge. 
Van Eyck n’a sans doute pas inventé la peinture à l’huile mais le peintre de Philippe le Bon en eut la maîtrise. 
Par ses fins glacis, il excelle dans le rendu des textures, soulignent encore les experts, des transparences et des reflets. 
Comparé à ce maître, les couleurs données par Masaccio ou Fra Angelico sembleraient plus naïves. 
Le maître a séduit les plus grands analystes de ses oeuvres. 
Le professeur Maximiliaan Martens a réussi à dater les rayons de soleil éblouissant l’Agneau Mystique, retrouvés en retirant sur l'oeuvre les repeints du XVIème siècle. 
Le professeur confirme encore cette lumière qui arrivait par une fenêtre au Sud dans la chapelle du commanditaire du retable, correspondant au début de l’après-midi vers le solstice d’été, lors de la réalisation du chef-d’oeuvre. 
Cet éclairage naturel ne lui parvenant pas dans son atelier, les connaissances scientifiques du peintre et de la lumière qui irradiait son travail lui permirent de pouvoir le faire par la suite. Le professeur souligne encore le profil du panneau de Saint Jean-Baptiste, peint comme une statue de marbre dont le luisant invite au toucher. 
Autre rapport, sur l’Annonciation où la carafe d’eau dit la métaphore de la virginité de Marie irradiée par une lumière venue du ciel. 
Van Eyck expose l’illumination divine aussi miraculeuse que les lois de l’optique partagées qui distillent des reflets, réfractent et ajoutent des points focaux sur les armures et les brocards, sur les perles et les pierres précieuses qui scintillent le surnaturel omniprésent dans les panneaux. 
Van Eyck a ajouté des enluminures dans le Manuscrit des Heures de Turin - Milan, chefs-d’oeuvre artistique de l’infiniment petit et d’une exceptionnelle similitude rendue du réel. 
Dans deux petits Saint François recevant les stigmates, l’artiste peint avec une rare exactitude les rochers dans leurs strates, leurs veines et leurs fossiles. 
Sur les panneaux extérieurs de l’Agneau Mystique, on dénombre 75 espèces de végétaux représentées, dont 48 ont été identifiées par les botanistes. 
Un jardin d’Eden indicible où les détails les plus simples tiennent un langage visuel d’un hymne à la création des humains et des anges partageant leur destinée commune. 
Autant d’expressivité dans le Christ joueur de la Vierge à la fontaine, dans l’ange rieur de l’Annonciation, qui seront ensuite copiés par d’autres peintres... 
Beau, sublime, unique après sa restauration, n’ayant pas pris les rides de six siècles d’histoire de la peinture d’un génie et maître pour l'Eternité de l’école flamande, Van Eyck se livre au nombreux public qui ne se lasse de contempler l’oeuvre universelle du peintre ! 
 

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription