0
Actualité
La superbe collection Gramont sera-t-elle enfin installée au Château Neuf ? © DR - Laure de Gramont et Olivier Ribeton

| Anne de Miller-La Cerda

La superbe collection Gramont sera-t-elle enfin installée au Château Neuf ?

Fondée en 2016, la  Société « Les Amis de la Collection Gramont » est une association Loi 1901 qui a pour objectif de favoriser la mise en valeur et la connaissance par tous publics de la Collection Gramont destinée à la ville de Bayonne.  
L’association constituée par les cousins du défunt duc Antoine XIV de Gramont, des universitaires de la Sorbonne, de Bordeaux, de Lille, du Canada, et d’autres personnalités, est présidée par le Conservateur de la collection Gramont et Conservateur du Musée Basque et de l’Histoire de Bayonne, Olivier Ribeton qui part à la retraite en avril 2020, secondé par les vices présidents : Laure de Gramont (cousine du défunt duc de Gramont), agent littéraire et spécialiste en communication ainsi que Josette Pontet, professeur émérite d’Histoire moderne à l’Université de Bordeaux-Montaigne, présidente de la Société des Sciences, Lettres et Arts de Bayonne, et Eric Mension-Rigau, professeur d’Histoire contemporaine à la Sorbonne (Paris IV), auteur d’une douzaine d’ouvrages sur les élites nobiliaires dans la France du XIXème et XXème siècle. 
Originaires de Navarre depuis la fin du XIIème siècle, les seigneurs de Gramont font partie d’une des plus anciennes familles d’Europe. Ils furent capitaines puis gouverneurs de Bayonne de 1472 à 1789 et comptèrent plusieurs prélats, dont un cardinal-archevêque et un archevêque. Ils résidèrent au Château-Neuf au XVème siècle, puis au Château-Vieux à partir de la fin du XVIe.  
Historique de la Collection Gramont  
Au XXème siècle, lors de la vente du  château de Vallière à Mortefontaine dans l’Oise, le duc garda la collection de ses aïeux. Sa descendance étant nombreuse, il était dommage de la diviser. Il la plaça alors en gardiennage chez l’aîné de ses enfants, Henri-Armand, le 13ème duc de Gramont. En 1962, à la suite d’un protocole d’accord avec Bayonne, la famille de Gramont décida de transférer la garde de la collection à la ville qui en devint dépositaire. 
En 1988, le maire Henri Grenet avait signé un contrat pour que cette collection repose au Château-Neuf à Bayonne. Entre temps, l’ancien élu avait abandonné le projet déjà très avancé pour se consacrer à la restauration urgente du Musée Basque.  
Confiée à la ville de Bayonne, cette fabuleuse collection est constituée de 150 portraits de famille par les plus grands maîtres du XVIème au XXème siècle étrangers (François Clouet, Hyacinthe Rigaud, Jacob Ferdinand Voet, Pierre Gobert, Nicolas Mignard, Bon de Boullogne, François de Troy, Louis Tocqué, Alexandre Roslin, Elisabeth Vigée-Lebrun, Jean-Sébastien Rouillard, Baron François Gérard, Johann Heinrich Tischbein, Eliseo Sala, Thomas Lawrence, Paul-César Helleu, Philip Alexius de Lázsló, Jacques-Emile Blanche…). Par manque de place, le Musée Basque expose en permanence quatre portraits de la collection. Le reste du fonds a été expédié dans les réserves du château de Pau, hormis le portrait de Corisande d’Andoins, épouse de Philibert de Gramont et favorite d’Henri IV, qui est exposé.  
S’ajoutent à la collection des gravures, pastels et dessins, une trentaine de portraits sculptés du XIXème siècle, tels que Napoléon III, le chevalier Alfred d’Orsay, une exceptionnelle tapisserie de Beauvais aux armes du maréchal de Boufflers et de son épouse née Gramont. 
Sans omettre une série de couvertures brodées aux armes des Gramont, portées sur les flancs des chevaux du maréchal de Gramont, l’ambassadeur du roi de France à Madrid lors du mariage de Louis XIV. Effectivement l’ambassadeur de Louis XIV, Antoine III, voyageant dans son carrosse était escorté de six chevaux et douze mules chargés de présents portant des couvertures brodées aux armes des Gramont.  
En attendant de pouvoir voir la collection en entier, les passionnés d’art et d’histoire, pourrons enrichir leur connaissance en consultant le futur ouvrage « Les Gramont, portraits de famille » d’Olivier Ribeton. Ils pourront également découvrir un nouvel espace virtuel sur le site : www.collectiongramont.fr dont l’objectif sera de pouvoir visiter en 3D « la chambre du Maréchal au château de Gramont à Bidache ».  
Egalement pour l’année nouvelle, la Société des Amis de Gramont espère organiser une exposition sur le thème « Les femmes et leurs atours dans la Collection Gramont » grâce au Fonds de Dotation Bayonne Pays Basque Cultures. 
"Nous devons rapatrier la collection Gramont placée à Pau. Après des travaux d' aménagements au château Neuf, la collection sera consultable dans un premier temps par les chercheurs" a précisé Sabine Cazenave L’ancienne conservatrice en chef du patrimoine du Musée d’Orsay nommée récemment directrice-conservatrice du Musée basque et de l’histoire de Bayonne.
 
 

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| Connexion | Inscription