0
Exposition
Foisonnement artistique au cloître du monastère d'Urdax © DR

| Anne de M - de La Cerda

Foisonnement artistique au cloître du monastère d'Urdax

A la porte de la Navarre, sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle, près des ventas de Dancharia, se déploie  l’ancien monastère San Salvador d’Urdax aux pierres de grès rouges parcheminées. Depuis plusieurs années, deux amateurs d’art  passionnés Marc Etcheverry et son épouse  animent une galerie d’art dans le cloître du monastère.

Sa fondation remonte à Sanche Mitarra dit « le Montagnard », roi de Pampelune de 905 à 926 et premier duc de la Gascogne féodale, évêché dont provenait l'Ordre des Prémontrés auquel on confia ce nouveau monastère qui possédera une grande forge en amont du village ainsi qu'une fonderie importante dans le hameau voisin de Dantxarinea. Victime d’un incendie en 1526, le monastère San Salvador fut ruiné par les troupes révolutionnaires françaises en 1793. Puis ce fut au tour des moines d’être dispersés en 1839, lors de l’abolition des couvents d'hommes par les Cristinos « libéraux » de la reine Isabel II.

Pour faire revivre ce lieu unique, le couple Etcheverry a eu l’idée d’exposer des tableaux et sculptures contemporaines dans le cloître, une œuvre d’art en soi. Parmi les peintres de style abstrait ou réaliste qu’ils ont choisis, on peut remarquer des « régionaux » connus en Iparralde :  Patxi Aranoa, Roger Bravard, Xabier Obesco, Christine Etchevers, Carmelo Ortiz de Elgea, Ikus Robles Aragiz, Pier, José Zumeta, Txomin Toyos, Monique Leinert, Oaïa Peruarena et Aitor de Mendizabal, Inaki Ruiz de Eguino, également  sculpteurs et très attaché à ses racines basques.

Davantage intégrées à l’environnement monumental de l’édifice, les sculptures de Ramon Ruiz Cabestany, Thomas Fischer, Louis Derbré, Joseba Estarta, Inali Olazabal, Edouard Solorzano, Juan Gorriti, Koldobika Jauregui, Luis Alberto Ospitaleche, Tista, Lesagibel défilent tout au long de cette promenade monastique en évoquant les matériaux du passé des moines.

De l’ancien couvent demeure la grande église paroissiale rénovée. Autour du cloître, on peut visiter pour clore cette balade un intéressant petit musée qui retrace l’histoire des lieux et le moulin (toujours en activité) et tout autour du monastère d’« Indianoak » du XVIIIe siècle construites par les émigrés basques de retour d’Amérique.

Exposition d’art contemporain au cloître d’Urdazubi/Urdax en Navarre et visite du musée jusqu' au 15 septembre, ouvert tous les jours de 11H à 18H
Prévoir de téléphoner avant la visite : 00-34 948 59 90 31ou d’écrire à : otxondo@gmail.com

 

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| Connexion | Inscription