0
Exposition
Bayonne : la présence des frères des écoles chrétiennes
Bayonne : la présence des frères des écoles chrétiennes
© DR – Saint Jean-Baptiste de la Salle et ses élèves

| baskulture

Bayonne : la présence des frères des écoles chrétiennes

Ce samedi 25 janvier de 9h à 12h, le collège La Salle Saint Bernard organise une rencontre avec plus d’une centaine de métiers en vue de les faire découvrir aux élèves du Pays Basque. Cette année focus sur la réforme du lycée, intervention de l’association du Pays Basque aux Grandes Ecoles. Cet événement existe depuis plus de 30 ans et est un incontournable pour préparer son orientation professionnelle.

Les Frères des Ecoles chrétiennes de Jean-Baptiste de la Salle ont assuré pendant trois siècles une présence en Pays Basque et en Béarn, par la création d’écoles pour l’Education populaire. Et à l’occasion de ce tricentenaire, Jacques d’Huiteau donnera une conférence au Grand Salon de la Mairie de Bayonne le mardi 28 janvier prochain à l’invitation de la Société des Sciences, Lettres et Arts de Bayonne (voyez notre « Lettre » du 17 janvier).
Apprendre à lire, écrire et compter à des enfants illettrés était la base de leur enseignement.
Au nombre de 522 depuis cette origine, issus du département, de toutes les communes entre Bayonne, Oloron et Lescar, ils sont les initiateurs de ces petites unités d’enseignement, qui selon les aléas de l’histoire passée, seront maintenues ou nationalisées, et en certaines communes deviendront les écoles publiques de notre département.
Parmi ces propositions premières, on trouve les ateliers d’apprentissage des métiers manuels dès leur jeune âge pour des enfants initiés au travail dans l’enceinte scolaire elle même.
Leur intuition première est d’apprendre aux enfants les fondamentaux de toute éducation.Puis de former les instituteurs, les actuels professeurs des écoles, dans leurs propres Centres de Formation, que les Ecoles Normales publiques généraliseront à plus grande échelle par la suite.
Ces frères ne sont pas prêtres, mais des enseignants, telle est leur première fonction dans la vie sociale.
Vivant en communauté, ils partagent entre eux les enjeux et les défis des populations auxquelles ils sont destinés.
A chaque époque les frères accueillent les enfants les plus exposés de la vie sociale, aujourd’hui les immigrés, les familles en difficulté, les enfants de familles monoparentales, en accordant à ces enfants des scolarités gratuites et des soutiens familiaux.
Parmi les écoles bayonnaises, on trouve la première à Saint-Esprit, alors commune landaise, avant qu’elle ne rejoigne la ville de Bayonne, puis encore à la rue de Luc, l’école des frères, « Les dames de France » - initialement école des frères avant leur expulsion vers Saint-Sébastien, puis le retour à Grand Vigne, actuel collège La Salle Saint Bernard.
Mauléon, Jurançon, Ustaritz, Hasparren et bien d’autres communes béarnaises connurent également pendant quelques temps de ces écoles, disparues depuis lors...
On ne peut que se réjouir de la tenue de cette conférence bayonnaise le 28 janvier à la Mairie de Bayonne à 16 h 30 avec le soutien de la SSLA, par Jacques d’Huiteau, bayonnais de naissance, ayant exercé toutes les fonctions à l’intérieur de la communauté, dont celle d’enseignant à Villa Pia et Saint Bernard, puis des missions nationales et internationales.

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription