0
Patrimoine
Arnaga : Béatrice Labat élue présidente des maisons d’écrivains
Arnaga : Béatrice Labat élue présidente des maisons d’écrivains
© ALC – Béatrice Labat fait visiter Arnaga

| Alexandre de La Cerda

Arnaga : Béatrice Labat élue présidente des maisons d’écrivains

Lors de la dernière assemblée générale des maisons d’écrivains et patrimoines littéraires de la Nouvelle-Aquitaine, c’est Béatrice Labat, conservatrice de la Villa Arnaga, la belle demeure d’Edmond Rostand à Cambo, qui a été élue présidente à la suite de la démission de Jean-Claude Ragot, professeur et chercheur associé à l'Université Bordeaux Montaigne, qui avait également dirigé le Centre François Mauriac de Malagar (2004 -2017) et présidé pendant huit ans la Fédération nationale des maisons d’écrivain et des patrimoines littéraires (*) dont il restera président d'honneur tout en assistant la nouvelle présidente afin d'assurer la continuité des actions en cours. 
Béatrice Labat porte un grand projet : un festival qui aurait lieu tous les deux ans et qui associerait toutes  les maisons d’écrivains avec des conférences, des spectacles (musique, théâtre), auxquels seront associées des expositions qui se dérouleraient dans les anciennes capitales régionales de l’actuelle Nouvelle-Aquitaine (Bordeaux, Poitiers, Bayonne ou Pau), dans les institutions adhérentes à l’association (telles que les médiathèques). 
Arnaga à la Belle Epoque 
Quant à Arnaga qui rouvrira le 1er avril prochain (ainsi que les deux week-end qui précèdent), la thématique de cette année fera plonger au cœur de l'histoire de la Villa à la Belle Epoque ! Au travers d'archives exceptionnelles, on découvrira les étapes de la création de la demeure d'Edmond Rostand à Cambo, l'intimité de la famille Rostand, leur quotidien, leurs aspirations, leurs amitiés.  Il sera en particulier question du monde littéraire qui entourait Edmond Rostand : Louis Labat,  Paul Faure, Pierre Loti, Louis de Robert, mais également Madame Lee, la mère de Rosemonde Gérard… La présentation d'archives exceptionnelles et des récentes acquisitions, d’objets inédits, des correspondances, des photographies feront voyager dans cette période insouciante et effervescente. Un parcours de visite comme une rencontre avec une famille d’écrivains. Et cette année, la terrasse de la demeure d'Edmond Rostand sera fleurie de tulipes telle qu'elle l'était à l'époque de l'auteur… 
(*) La Fédération nationale des maisons d’écrivain et des patrimoines littéraires : le 11 mars 1994, à l'occasion du deuxième centenaire du musée du Louvre, un colloque "Littérature et musées" est organisé par la Société d'histoire littéraire de la France et le Musée d'Orsay. L'année suivante, le ministre de la Culture inscrit dans son Plan d'action pour le livre et la lecture la " constitution d'un réseau national des maisons d'écrivain et musées littéraires ". Mais ce n'est qu'en octobre 1996 que se déroulent les " Premières Rencontres des maisons d'écrivain " au Palais des Congrès de Bourges, à l'initiative du Centre départemental de documentation pédagogique du Cher. Les représentants, propriétaires ou responsables d'une trentaine de maisons d'écrivain ainsi que des associations littéraires de la région Centre et d'ailleurs tentent un premier état des lieux pour s'accorder sur la nécessité d'établir des relations permanentes entre les différents lieux de mémoire littéraire. Finalement, en décembre 1997 auront lieu les " Rencontres nationales des maisons d'écrivain et lieux de mémoire littéraire ", avec divers ateliers thématiques et une table-ronde regroupant des représentants de lieux littéraires européens. Le 6 décembre, la Fédération des maisons d'écrivain et des patrimoines littéraires tient son assemblée générale constitutive. 
 

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription