0
Gastronomie
Saint-Jean-de-Luz : l’abeille noire du Pays Basque à l’honneur © DR - Jean Pierre Gogny, apiculteur à Cambo

| Alexandre de La Cerda

Saint-Jean-de-Luz : l’abeille noire du Pays Basque à l’honneur

« Slow Food Bizi Ona Pays Basque » organise vendredi 24 janvier (de 18h30 à 20h) au restaurant « Tokiko » à Saint-Jean-de-Luz (45 chemin de Chibau, tél. 06 07 06 28 63) une conférence-débat sur « l’abeille noire du Pays Basque » avec trois intervenants :Jean Pierre Gogny, apiculteur à Cambo, Michel Setoain, vice-président de l’association Conservatoire Erle Beltza à Itxassou, et Gillen Irubetagoyena, enseignant au Lycée professionnel Saint-Christophe à Saint-Pée-sur-Nivelle.
Les populations locales d’abeilles noires sont utilisées par l’homme depuis des siècles, que ce soit pour la collecte du miel dans les colonies sauvages, ou pour constituer des ruchers domestiques. Elles jouent également un rôle fondamental pour permettre la pollinisation de la flore sauvage et des cultures. Ainsi, l’abeille noire du Pays Basque est un auxiliaire de pollinisation.

- Parmi les conférenciers, Jean Pierre Gogny est apiculteur-récoltant sur les hauteurs de Cambo, dans sa ferme familiale « Harizkazuia ». Après une solide formation dans l’animation des jeunes, il s’est tourné vers l’apiculture en voulant privilégier la connaissance de la pollinisation, des abeilles, et la transmettre aux enfants ainsi qu’aux adultes. Dans son atelier, il a mis en place un spectacle qui s’adresse aux enfants à partir de 3 ans. Il participe également à la pérennisation de l'abeille noire, race locale et rustique emblématique du Pays Basque. C'est en collaboration avec des Chefs de restaurants gastronomiques qu’il a créé ses recettes de miels, de sirop etc., en association avec des épices (chemin d’Harizkazuia à Cambo - Site web : http://www.harizkazuia.fr

- Quant à l’association Euskal Erle Beltza à Itxassou, elle œuvre pour la conservation de l’abeille noire du Pays Basque : en partenariat avec le Conservatoire des Races d’Aquitaine, elle identifie et protège des colonies, l’installation d’un rucher conservatoire afin de sauvegarder cette variété locale indispensable à la pollinisation des fleurs, vergers et cultures. C’est aussi le regroupement avec les fédérations d’Hegoalde, Pays Basque sud, avec la création d’Erbel (Amélioration Génétique de l’Abeille Noire Locale) créé en 2018, et la mise en place d’un programme afin de tester 300 reines provenant de dix souches différentes pour des colonies d’abeilles suffisamment fortes pour résister au varroa, le parasite de l’abeille. L’association propose à la vente des cellules royales, proposer des essaims à la vente (Euskal Herriko Erle Beltza à Itxassou erlebeltza@laposte.net

Le lycée Saint-Christophe de Saint-Pée-sur-Nivelle a créé un module Apiculture BTS GMNF de formation de 87 heures et un « Rucher école » dirigé par Gillen Irubetagoyena qui permet de comprendre l’impact de l’abeille dans le maintien de la biodiversité locale. Les spécificités et complémentarités de l’apiculture au regard des enjeux agricoles sur le territoire sont souvent méconnues ou mal perçues. L’objectif est d’ouvrir aux étudiants les portes d’une nouvelle vision de l’élevage et la conservation de l’abeille noire. Participation à l’Apiculture Urbaine à Bayonne, expositions et activités autour de l’abeille, conjointement avec l’association Erleak qui pilote le projet. Les élèves ont participé à la mise en œuvre de l’exposition photo d’Éric Tourneret aujourd’hui internationalement reconnu comme le « photographe des abeilles ». Revaloriser le métier d’apiculteur sur le territoire : de la terre jusqu’au pot de miel, le maillon de base est l’acte de production dans le cadre du projet MIL, qui contribue à revaloriser le métier de la production apicole dans sa dimension multifonctionnelle. Lycée Saint Christophe à Saint-Pée-sur-Nivelle. 
http://www.lyceesaintchristophe.com/mil-apiculture.html

Slow Food a été fondé en 1989 en Italie par Carlo Petrini, mouvement pour l’alimentation et la biodiversité, international à but non-lucratif qui veut rendre à l’alimentation toute sa valeur et sa place dans la société : en respectant les producteurs par un juste prix en rémunération de leur travail, la nature et l’environnement et en protégeant la biodiversité, et en valorisant les saveurs et les traditions locales issues de chaque terroir et de chaque culture. Il collabore avec un réseau de chefs qui défendent la biodiversité alimentaire au quotidien à travers le monde en soutenant chaque jour les producteurs artisanaux, et en utilisant des produits des Sentinelles (productions de qualité en voie d’extinction, dans des régions et des écosystèmes uniques) et de l’Arche du Goût (catalogue en ligne qui s’étoffe jour après jour grâce aux alertes d’individus qui souhaitent conserver les saveurs de leur enfance), ainsi que des fruits, légumes et fromages locaux.

Programme : 
- 18h30 à 20h : Conférence sur l’Abeille Noire du Pays Basque
- 20h45 : Repas préparé par la Chef Anne Sophie autour du miel (entrée : œuf de chez Etchehorry, mollet, sur des endives caramélisées et tuile de Bleu des basques au miel, servi avec un verre de vin blanc Irouléguy Domaine Abotia. Plat : Filet de cane Kriaxera de chez Dagorret, laqué au miel et polenta de châtaignes au brebis gratiné, servi avec un verre de vin rouge de Navarre, Garnacha Salvaje del Moncayo. Dessert : Croustade pommes et pain d'épices, sirop piment Espelette et miel.
Tarif : Adhérents Slow Food Bizi Ona : 30 euros – Non adhérents : 35 euros. Réservation sur le lien suivant au plus tard le mercredi 22 janvier : 
https://www.helloasso.com/associations/bizi-ona-slow-food-pays-basque/evenements/conference-abeille-noire-du-pays-basque-et-le-miel

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| Connexion | Inscription