0
Patrimoine
Le Musée Bellas Artes de Bilbao prépare sa métamorphose ! © ALC

| Anne de Miller-La Cerda

Le Musée Bellas Artes de Bilbao prépare sa métamorphose !

En février dernier, après un accord de collaboration entre BBK (Banque Bilbao Kutxa) et la fondation du musée Bellas Artes de Bilbao, un concours d'architecture pour l’extension du musée a été lancé qui conclura en juillet prochain à Bilbao

Parmi  les architectes de renommée internationale retenus dans la liste des six finalistes du concours, le Britannique Norman Foster associé à l’étude Luis Mari Uriarte, le Navarrais Rafael Moneo, le cabinet norvégien Snohetta, le japonais Sanaa Jimusho ainsi que les groupes Bjarke Ingels et Nieto Sobejano Arquitectos ont été pressentis pour ce futur chantier au musée Bellas Artes.

L’extension visera à doter le musée d’espaces supplémentaires permettant d’étendre la présentation de ses riches collections avec l’ambition de développer ses programmes d’expositions, d’éducation et de diffusion. La surface actuelle du musée de 2 250 m2 sera ainsi augmentée par l’extension d’une nouvelle construction de  5 140 m², la plus importante de son existence, qui métamorphosera le musée avec une surface totale d’environ 7 390m2.  Le nouveau bâtiment auxiliaire, situé à l'extérieur du site actuel, devrait accueiller le dépôt d'œuvres d'art, les archives, la bibliothèque et un nouveau centre d'études et de documentation sur l'art basque, appelé Arteder.

Déjà célèbre dans la capitale biscayenne, le Britannique Norman Foster - qui avait construit en 1988 les bouches du métro surnommées les « Fosteritos », très appréciées des bilbainos, s’associe avec l’architecte Luis Mari Uriarte  connu pour son travail au musée Bellas Artes.
Rappelons que le musée des Beaux-Arts de Bilbao créé en 1908 ouvert au public en 1914, avait pour objectif d’offrir à la jeunesse espagnole un lieu de formation en matière d’art.
En 1945, l’édifice fut modifié lors de la construction d’un bâtiment néoclassique par les architectes Fernando Urrutia et Gonzalo Cárdenas.

Lors de la deuxième extension, le directeur du musée Bellas Artes de Bilbao, Miguel Zugaza, avait sollicité Luis Mari Uriarte en 2001 afin de créer un trait d’union entre le bâtiment ancien et moderne du musée Bellas Artes.

Récemment, ce même architecte remania la partie ancienne permettant d’y faire entrer la lumière naturelle. Remplaçant entre autre le marbre noir par un parquet de chêne empêchant les reflets, la réadaptation du bâtiment classique fut inaugurée en octobre 2018 à l'occasion du 110e anniversaire du musée.

Second de la liste des six groupes d’architecture retenu pour le concours final du musée Bellas Artes, le navarrais Rafael Moneo. Ce dernier avait édifié la bibliothèque de l'Université de Deusto, dans le quartier d'Abandoibarra ainsi que le « Kursaal » de Saint-Sébastien.

De même, le cabinet d’architecture norvégien Snohetta fondé à Oslo participe au concours.

Parmi ses travaux les plus importants - l'opéra d'Oslo, le restaurant immergé à Lindesnes (Norvège), la bibliothèque d'Alexandrie en Égypte et le musée d'art moderne de San Francisco.

On trouve également parmi les candidats, le studio japonais Sanaa Jimusho associé à l’architecte Iñaki Aurrekoetxea de Bilbao : il avait été chargé des projets d'agrandissement ou de modernisation pour de nombreux musées, tel que le musée d'art contemporain de Sydney, le musée d’Art moderne de New York, ou l’installation du pavillon du Japon pour la Biennale de Venise en 2000.

Puis, le groupe Bjarke Ingels, connu sous son acronyme BIG, qui fut l’auteur de diverses créations : le pavillon danois à l'Expo 2010 à Shanghai (Chine), les tours Beach et Howe à Vancouver (Canada), le musée Tamayo à Mexico et la bibliothèque nationale à Astana (Kazakhstan).

Enfin, sixième sur la liste, le groupe Nieto Sobejano Arquitectos qui possède des bureaux à Madrid et à Berlin, réalisa le musée San Telmo à Donostia, le musée Madinat al Zahra, le musée Moritzburg, le centre de conférences Saragosse, l'agrandissement du musée Joanneum à Graz et le centre d'art contemporain de Cordoue.

Les résultats du concours seront communiqués entre le 22 et le 29 juillet 2019.
Les travaux d'agrandissement, d’une durée de 18 mois, commenceront entre mars et avril 2021 pour s'achever en septembre/octobre 2022.
Le musée sera fermé au public pendant cette période. Cependant, le conservateur Miguel Zugaza ne sait pas encore s’il gardera certaines salles ouvertes, cela dépendra du projet final.

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| Connexion | Inscription