0
Livre
Une lettre en basque datée de 1416 parmi les publications de l’éditeur Mintzoa
Une lettre en basque datée de 1416 parmi les publications de l’éditeur Mintzoa
© DR

| Rédaction

Une lettre en basque datée de 1416 parmi les publications de l’éditeur Mintzoa

« Editorial Mintzoa » est une maison d’édition navarraise dont le siège se trouve à Pampelune. Elle a été fondée en 1983 par Segundo Otazu Jaurrieta et Nekane Lujambio, chefs d’entreprise et entrepreneurs qui, depuis plus de trente ans, publient des livres, des collections et des fac-similés relatifs à l’Histoire de Navarre, l’un des royaumes les plus importants d’Europe jusqu’à son invasion en 1512 par Ferdinand le Catholique, roi de Castille et d’Aragon (notre « Lettre » du 16 août).
Parmi ces remarquables publications, de très haute qualité, on retiendra par exemple une des premières lettres écrites en basque à un secrétaire royal de Charles III à Saint-Jean-Pied-de-Port en 1416 : celle de Matxin de Zalba, qu’échangent deux hauts fonctionnaires du Royaume, Matxin de Zalba et Martín de San Martín. Il s’agit de la seule missive du Moyen Âge rédigée en basque que l’on possède, entre membres de la noblesse, c’est aussi le texte le plus long écrit à cette époque dans cette langue, l’une des plus anciennes d’Europe et dont on ignore l’origine. On a souvent affirmé que seul le peuple parlait le basque et non pas les courtisans, les hauts fonctionnaires et la noblesse navarraise.  Cette lettre vient démentir cette hypothèse. Au XVe siècle, 80% du peuple de Navarre parlait le basque ! L’éditeur Mintzoa a lancé une édition fac-simile, numérotée (devant notaire) et limitée à 365 exemplaires.
Cet important document (dont les dimensions sont 230 x 160 mm) est présenté dans un double méthacrylate avec son livre d’études (en français, en basque et en castillan), le tout dans un étui de 320 x 300 x 60 mm dont la doublure est en suédine italienne et les impressions en or avec l’intérieur satiné or et les fermetures d’époque.
Mintzoa a également publié « La grande histoire de la Navarre » écrite en 1632 par un des plus importants notaires de Navarre et historien de Tudela, juif converti, Pedro de Agramont y Zaldibar (Tudela, Navarre). Il rédigea cette immense œuvre pendant plus de trente ans. Edition limitée à 200 exemplaires, attestée par notaire. Il s'agit de la première histoire complète du royaume que l’on connaisse. Les deux volumes qui la composent sont le manuscrit et la transcription.  Elle est rédigée en castillan ancien et chaque volume se compose de 1.500 pages.  Elle est reliée de manière artisanale en peau de chèvre, avec impressions en or. Ses dimensions sont de 360 x 260 mm.
L’original fut découvert par la maison d’édition au Monastère Royal de Silos (Burgos).
La transcription de l'œuvre a été réalisée par Fermín Miranda García (Professeur titulaire d’Histoire Médiévale à l’Université Autonome de Madrid) et par Eloísa Ramírez Vaquero (Agrégée d’Histoire Médiévale à l’Université Publique de Navarre, où elle occupe le poste de Vice-Rectrice de Projection Universitaire).
Il convient encore de mentionner « La première constitution de la Navarre » ou « Charte de Navarre » datée de 1174, véritable joyau édité en 320 exemplaires, également numérotés et assortis d’un acte notarié ; ils sont reliés à la main chez l’un des plus prestigieux relieurs d’Europe. La Constitution, réalisée à l’époque de Sanche VI le Sage, roi de Navarre, est écrite en roman navarrais, elle est accompagnée d’un livre de traduction et de la transcription des premières lois écrites en Navarre, ainsi que d’un étui de protection.  Ses dimensions sont de 160 x 240 mm et elle contient les 250 premières lois du royaume. De nombreuses lois comprises dans des constitutions ultérieures d’autres royaumes ont été tirées d’ici, il s’agit d’une œuvre d’une énorme importance.  La Navarre fut un royaume très en avance sur son temps dans de nombreux domaines, et notamment dans le juridique.
L’étude a été réalisée par Ángel Martín Duque, agrégé d’Histoire Médiévale, Directeur du Service d’Histoire Médiévale à l’Université de Navarre (1997-1998), il a occupé différents postes académiques comme celui de bibliothécaire général (1972-1986), de doyen de la Faculté de Philosophie et de lettres (1975-1981) et de directeur de Publications (1986-1997). L’original se trouve à l’Académie Royale d’Histoire d’Espagne, à Madrid.
Enfin, « Lingua Navarrorum » (1167), dont 365 exemplaires ont été édités, numérotés devant notaire, quei sont présentés encadrés dans du bois d’ayous (dimensions : 490 x 425 mm). Le parchemin est protégé par une double vitre sur fond de couleur grenat.  Le document principal ns’accompagne de la traduction en castillan, basque et anglais et une explication approfondie sur ceux qui en furent les protagonistes et sur toutes les clés de la signification historique, de la portée et de l’importance de ce joyau, rédigée par José Goñi Gaztanbide, bibliothécaire et archiviste de la cathédrale de Pampelune et chargé de la conservation du document original , ainsi que José María Satrustegi. académicien d’Euskaltzandia et l’un des ethnographes les plus réputés de Navarre. L’original se trouve à la bibliothèque de l’archive de la Cathédrale de Pampelune.
Cela fait vingt ans que l’éditeur « Mintzoa » publie les fac-similés de ces œuvres en édition limitée, numérotés, avec leurs actes notariés correspondants. C’est pourquoi ces véritables « joyaux bibliophiliques » peuvent non seulement enrichir les bibliothèques des particuliers, mais aussi proposés à des universités de prestige, des archives, des mairies et des fondations afin qu’elles puissent être consultées et Aritz Otazu est prêt à se mettre à la disposition des bibliophiles, collectionneurs, et de toute personne ou institution intéressée afin de les montrer personnellement.

Aritz Otazu, « Editorial Mintzoa », Parque Empresarial Ansoáin / Calle Aizoáin 10 - oficina 12 à Pampelune / tél. (00-34) 948 21 52 05  /  www.editorialmintzoa.com

Rédaction

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription