0
Patrimoine
Lohobiague : l'âge d'or de Saint-Jean-de-Luz © Archives Baskulture

| Anne de Miller-La Cerda

Lohobiague : l'âge d'or de Saint-Jean-de-Luz

Sur le thème d’« Art et divertissement » pour cette 35ème édition, s’animeront dans la maison « Louis XIV » les jeux anciens au fil du temps des générations successives  de la même famille.
Depuis sa construction en 1643 par le riche armateur luzien Johannis de Lohobiague, la maison toujours habitée par la même famille demeure le joyau historique de la Côte Basque et garde le souvenir du séjour de Louis XIV à l’occasion de son mariage avec l’Infante d’Espagne.
Dans le cadre des journées du patrimoine, la maison Lohobiague - dite de Louis XIV - se replongera dans l’histoire de France afin de faire revivre les moments exceptionnels des noces royales ainsi que ceux de leur famille à travers les siècles.
Avant 1640, le pays entre Bayonne et la Bidassoa était le théâtre permanent de combats entre Français et Espagnols. Baleiniers et morutiers luziens étaient armés pour le combat par des armateurs disposant d’une commission royale pour une guerre de « course » bien lucrative ! Les plus riches d’entre eux se firent bâtir de grandes et belles demeures entre l'église, le port et l'embouchure de la Nivelle. C’est pendant cet « âge d’or » de Saint Jean Luz, époque où l'on commençait à construire plus solidement en pierre, que Johannis de Lohobiague érigea en 1643 « Lohobiague-Enea » (en basque, propriété de Lohobiague), ce patronyme pouvant signifier « lieu des fosses boueuses » ou marais (comme, d’ailleurs, le nom originel de la ville, Donibane Lohitzun) ! En juin 1660, la demeure acquit ses lettres de noblesse en accueillant Louis XIV qui y séjourna plus 40 jours pendant son mariage avec l'Infante espagnole Marie-Thérèse. Cette union diplomatique devait sceller le Traité des Pyrénées signé neuf mois auparavant pour mettre fin aux conflits opposant les deux grandes puissances européennes de l'époque, la France et l'Espagne.
Une mémoire authentique
Un siècle plus tard, Salvador Leremboure, originaire d’une des plus anciennes familles de baleiniers de Saint-Jean-de-Luz, se maria avec Laurentine Saint-Martin, descendante des Lohobiague, qui lui apporta en dot la célèbre « Lohobiague-Enea ». Conservée et entretenue par la famille Leremboure – descendant, par là même, des constructeurs de la maison -, son cadre n'a pas changé jusqu'à nos jours. Ces dernières années, la façade Nord (principale) dite façade Louis XIII  restaurée, découvre un éventail de couleurs de la pierre gris foncée d'Arudy au gris pâle de Bidache ou rosé-rouge en grès de la  Rhune, ou encore jaune crème de la pierre des Charentes. Lors de travaux dans le Grand salon, on avait découvert récemment un magnifique plafond à la française. Classée Monument Historique en 2005, la maison Louis XIV reste au fil des années un chef d’œuvre historique.
A l’intérieur de la demeure, la décoration, le mobilier, soigneusement conservés par la famille, ont gardé leur lustre d’antan. « Chaque génération apporte sa contribution  heureuse ou malheureuse ! », écrivait Paul André Leremboure. Les pièces les plus intéressantes, animées avec des personnages de cire, permettent de découvrir l'histoire de la ville et du mariage royal. Parmi les plus précieux objets figure le somptueux cadeau de Louis XIV à Marie Sol de Lohobiague pour la remercier de son hospitalité : un service en vermeil décoré d’émaux niellés. La grande chambre et son lit où Louis XIV a dormi ; le grand salon, avec son plafond peint ; la salle à manger aux lambris peints vert amande, vraisemblablement du début du XVIIIe siècle, ornés de diverses scènes à la Berain ; la cuisine, avec son grand âtre et ses vieux étains font revivre avec authenticité le passé.
La visite de la Maison Louis XIV - classée monument historique depuis 2005 -, une des rares demeures à avoir résisté au temps et aux hommes, donnera une idée précise de ce que fut le cadre de vie de ces riches familles d’armateurs luziens au XVIIe siècle.
Au programme :
Samedi 21 septembre  - 9h30 : Visite guidée gratuite (tout public)
-10h30 à 12h30 et de 14h30 à 18h30 (visites déambulations libres 30’)
Dimanche 22 septembre
-10h : Visite guidée par les propriétaires, en habit dédiée aux enfants de 8-15 ans (gratuites - 18 ans), en mettant à leur disposition une plaquette explicative spécifique pour les enfants. (40’ environ).
-10h45 à 12h30 et de 14h30 à 18h30  (visites libres 30’ /Maximum 25 p. / visite (Enfants de 8 à 15 ans - Non accompagnés)
Les Journées du Patrimoine offriront également l’occasion d’une présentation des travaux de restauration de l’hiver 2018-19 (Plafond à la française du Grand Salon). Sur le thème « Art et divertissement », des jeux anciens ayant servis aux générations passées seront présentés dans la maison. Inscriptions visites à l’Office du Tourisme  – Maximum 25 pers./visite - 40’ environ
Tarifs Visites Libres : Enfant & Jeune jusqu’à 18 ans et Etudiant jusqu’à 26 ans : Gratuit - Adulte : 4 Euros tarif spécial patrimoine. Une notice explicative est fournie à chaque visiteur.
Les propriétaires et les guides sont présents et disponibles pour répondre aux questions du public.

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| Connexion | Inscription