0
Exposition
Jacques Henri Lartigue, la belle trajectoire d’un grand photographe © Jacques Henri Lartigue

| Anne de Miller-La Cerda

Jacques Henri Lartigue, la belle trajectoire d’un grand photographe

L’exposition « Jacques Henri Lartigue en 60 photographies » organisée par la ville d’Urrugne invite à découvrir les œuvres célèbres ou moins connues issues de la collection offerte à l’Etat par l’artiste. Ces clichés ont été tous réalisés d’après les négatifs originaux et recadrés selon le vœu de l’auteur en offrant ainsi deux temporalités : celle du moment de la prise de vue et celle de la relecture. Ces clichés de Jacques Henri Lartigue (1894-1986) ravivent  ainsides souvenirs des Années Folles sur la Côte Basque
Né à la fin du XIXe siècle, il avait étudié à l’Académie Julian de Paris pour devenir artiste-peintre. La cinquantaine passée, il se consacra plus professionnellement à la photo, ce hobby qu’il avait toujours pratiqué depuis l’enfance, lors de ses vacances au Pays Basque.
L'artiste n’appartenait à aucun mouvement et souhaitait rester libre, en dehors des coteries.
En 1962-63, aux Etats-Unis, il rencontra Charles Rado de l’agence Rapho et le conservateur du département photographique du MoMA, John Szarkowski. Peu après, le photographe deviendra célèbre lors de sa première exposition importante de photographies, entre autres celles du président John Kennedy au Museum of Modern Art à New York. Quelques années plus tard, il effectuera des clichés du président Giscard d’Estaing.
Premier photographe français à faire don de son œuvre à l’État français et de son vivant – son legs débuta en 1979, il s’éteignit à l’âge de 92 ans en laissant plus de 100 000 clichés, un journal personnel de 7 000 pages et 1 500 peintures désormais mises en lumière.
Au Pays Basque où il possédait une maison, il croisait les égéries des Années Folles, en particulier à la piscine de Chiberta ou à la Chambre d’Amour : une époque relatée dans un beau livre-album « Jacques Henri Lartigue au Pays Basque » commenté par le conservateur du musée basque Olivier Ribeton et édité chez Atlantica en 2002.

Jusqu’au 14 septembre, exposition estivale de « Jacques Hneri Lartigue en 60 photographies » à la salle Posta à Urrugne, du lundi au samedi de 9h à 12h30 et de 14h à 18h30, les dimanches et jours fériés de 10h à 13h.

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| Connexion | Inscription