0
Portrait
Institut Culturel Basque : quel remplaçant pour Pantxoa Etchegoin ?
Institut Culturel Basque : quel remplaçant pour Pantxoa Etchegoin ?

| Alexandre de La Cerda

Institut Culturel Basque : quel remplaçant pour Pantxoa Etchegoin ?

Le prochain départ à la retraite de Pantxoa Etchegoin rappelle le rôle-clef de l'Institut et de son directeur unanimement apprécié.

La publication d’un appel à candidature de l’Institut culturel basque qui « recherche son directeur/sa directrice pour un contrat à temps plein, à durée indéterminée, avec période d’essai de six mois, pour un poste à pourvoir au 1er février 2021 » n’aura pas manqué de semer étonnement et inquiétude autant parmi les fidèles de l’institution que, plus généralement, dans le monde culturel, tant la personnalité et l’action de l’actuel directeur - qui s’apprête à prendre une retraite parfaitement méritée – sont unanimement appréciées. Certes, comme l’indique l’adage, « nul n’est irremplaçable », mais en l’occurrence, l’Institut fait bien d’engager des formalités de « recherche » très à l’avance…

Un acteur majeur de la culture basque

L’occasion de rappeler que l’Institut Culturel Basque, créé en 1990 sous l’impulsion du monde associatif et grâce à une volonté politique émanant de l’État, de la Région Aquitaine, du Conseil Général basco-béarnais (auxquels se joindra la Communauté d’agglomération Pays Basque), travaille à la sauvegarde, à la transmission et à la diffusion de la culture basque, en même temps qu’il incite à la création. Il accompagne au quotidien ses 160 associations culturelles membres qui animent les secteurs du spectacle vivant, de la littérature, du patrimoine, des arts visuels ou plastiques. En partenariat avec l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS), l’institut a obtenu le label Ethnopôle en juin 2017.

Son directeur depuis 1997, Pantxoa Etchegoin, participe depuis plus de deux décennies à l’élaboration et à la mise en œuvre d’actions culturelles et patrimoniales, tout en initiant des programmes pluriannuels, tel « Kantuketan » consacré au chant basque.
Né en 1960 à Jaxu en Basse-Navarre, il avait suivi une formation très complète débutée par un BEP Agent de Transport en 1976 qui fit de lui un responsable import-export agréé auprès de la Sté Thévenin-Trias à Bayonne (jusqu’en 1991), et complétée par un Diplôme européen d’espagnol, puis de professeur de langue basque délivré par l’Académie de la langue basque « Euskaltzaindia », suivis d’études supérieures à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour débouchant sur une Licence Etudes basques, un Master 1 Etudes Basques (avec l’Université Bordeaux-Montaigne, mention très bien) et un Master 2 « Management de projets » (avec l’Ecole d’ingénieurs Estia-Bidart). 

Et avant d’intégrer l’Institut Culturel Basque en 1997, maîtrisant les trois langues usuelles de notre pays (euskara, français et castillan) ainsi que l’anglais, Pantxoa Etchegoin avait encore œuvré au sein de la Chambre de Commerce de Bayonne Pays Basque, d’abord pour implanter un centre de télétravail à Mauléon, puis en qualité de Chargé de communication responsable de la rédaction de la publication bimestrielle ainsi que des articles et communiqués de presse, relations avec la presse écrite et audiovisuelle…

C’est dire la difficulté qu’éprouvera sans doute l’Institut à lui trouver un remplaçant, d’autant plus que Pantxoa Etchegoin était encore vivement apprécié pour son aptitude à négocier avec les diverses administrations et les acteurs d’un monde culturel aux « caractères » parfois « compliqués », ainsi que ses qualités de convivialité et, somme toute, d’authentique « bienveillance ».
Profondément attaché à la langue basque (il a enseigné bénévolement aux Gau Eskolak pendant huit ans dans les années 80), ayant participé à la troupe de théâtre basque amateur « Xirrixti-Mirrixti » piloté par Daniel Landart et à la méthode d'enseignement du basque « Euskaraz Bizi » d’Erramun Bachoc, Pantxoa adore également le chant basque, essentiellement traditionnel, et pratique encore la course à pied !

Alexandre de La Cerda

- Appel à candidature pour le poste de direction de l’ICB
Placé sous l’autorité du Conseil d’administration et de son président, le directeur/la directrice aura pour mission principale de concevoir et proposer un projet culturel annuel au conseil d’administration et après approbation, veiller à sa mise en œuvre par l’équipe, en respectant les orientations données dans un budget validé.
Ce projet culturel, patrimonial et scientifique prendra en compte les caractéristiques du territoire, la démocratisation artistique et les droits culturels, la diversité des pratiques culturelles et artistiques, l’équité territoriale ; il sera en phase avec les politiques poursuivies par les différentes institutions, et en complémentarité avec leurs compétences respectives.
Les candidatures, accompagnées d’une lettre de motivation développée (3 pages maximum) et d’un CV détaillé, sont à adresser au plus tard pour le 10 juillet 2020 par courrier avec mention "Confidentiel" à l’attention de : Monsieur le Président de l’Institut culturel basque - Château Lota - 64480 Ustaritz. Renseignements au 05 59 93 25 25 ou info@eke.eus

Légende : Pantxoa Etchegoin à l’ICB © ALC

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription