0
Actualité
« Gazte Agora », le forum transfrontalier de la jeunesse d’Eusko Ikaskuntza
« Gazte Agora », le forum transfrontalier de la jeunesse d’Eusko Ikaskuntza
© DR – Présentation du projet à Bayonne

| Rédaction

« Gazte Agora », le forum transfrontalier de la jeunesse d’Eusko Ikaskuntza

Ce projet promu par Eusko Ikaskuntza s’inscrit dans l’Eurorégion, et intègre le Conseil de la Jeunesse d’Euskadi, de la Navarre, ainsi qu’Udako Euskal Unibertsitatea. Une initiative qui permet d’instaurer un espace de débat pour que les jeunes partagent leurs réalités, leurs préoccupations et leurs priorités, afin d’identifier et développer des objectifs communs.

Le samedi 14 mars aura lieu a Bayonne (siège d’Eusko Ikaskuntza au 51, quai Amiral Jaureguiberry), un Forum de la jeunesse de la Communauté d’Agglomération Pays Basque, afin de réfléchir, de confronter des opinions, et d’établir un diagnostic et des objectifs communs.
Cette initiative s’insère dans le projet Réseaux de coopération de la jeunesse qui ambitionne de créer un réseau de coopération transfrontalier entre des jeunes âgés de 16 à 35 ans. 
Ce projet est mené par Eusko Ikaskuntza avec le soutien du Conseil de la jeunesse d’Euskadi, de Navarre et d’Udako Euskal Unibertsitatea, sous le patronage de l’Eurorégion Nouvelle Aquitaine – Euskadi – Navarre.
Le forum aura lieu de 10h à 14h, et abordera les sujets suivants : l’éducation (formelle et informelle), la gouvernance (participation et émancipation), la socio-économie (bien-être matériel), et la langue (euskara et politiques linguistiques). Pour ce faire, le forum s’organise en différentes tables-rondes, chaque participant choisissant le thème de son choix.
Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au vendredi 13 mars à l’adresse électronique suivante :
www.eusko-ikaskuntza.eus.

Le forum de Bayonne fait suite aux forums déja organisés a Saint-Sébastien le 14 décembre, et à Pampelune le 8 février. Il permettra de d’ouvrir la voie au dernier rendez-vous de ce projet : le forum transfrontalier du 25 avril 2020 visant à approfondir les analyses et les propositions émises au préalable, a travers une perspective transfrontalière.

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription