1
Exposition
Ecrin champêtre pour des céramiques et verreries sculptées à Sare
Ecrin champêtre pour des céramiques et verreries sculptées à Sare

| Anne de Miller-La Cerda 638 mots

Ecrin champêtre pour des céramiques et verreries sculptées à Sare

Marik Korus, céramiste Biscuit de porcelaine.jpg
Marik Korus, céramiste Biscuit de porcelaine ©
Marik Korus, céramiste Biscuit de porcelaine.jpg
Bénédicte Vallet Biscuit de porcelaine  avec lien végétal et tissage de  lin.jpg
Bénédicte Vallet Biscuit de porcelaine avec lien végétal et tissage de lin ©
Bénédicte Vallet Biscuit de porcelaine  avec lien végétal et tissage de  lin.jpg

Du vendredi 6, samedi 7 au dimanche 8 août à Sare, cette troisième édition  annuelle à ciel ouvert et des « Céramique et verre d’aujourd’hui, des Arts Vivants », orchestrée par Ombeline d’Arche avec l’aide de Jérôme Waucheul de la galerie Fabrika, prend de l’ampleur !

Dans le jardin de son etxe « Harismendia »,  à la tête de la promotion commerciale de la Manufacture de Sèvres durant trois décennies (1987-2018), Ombline d’Arche invite de nombreux nouveaux artistes céramistes  à se joindre à cet événement estival annuel. 

On peut citer parmi les céramistes :

- Aster Cassel, la plus jeune céramiste originaire de Dieppe installée  à Giroussens dans le Sud Ouest, a été élue lauréate du prix de la jeune création de moins de 35 ans par les Ateliers d’Art de France pour sa maîtrise des techniques traditionnelles de la porcelaine, l’originalité d’interprétation et détournements avec s es bestiaires mythologiques, chimères surréalistes ou créations hybrides.  

-  Sylvie Enjalbert, qui découvrît la céramique au Chili avec la culture précolombienne, puis en Chine, au Japon, compose des œuvres aux tracés épurés à l’image des souffles de vie.

-  Ingrid van Munster, dévoilera ses boules couverts d’une pluie de météorites et sphères spatiales.

-  Maarten Stuer et Mat Schrijers, d’origine flamande, exposant habituellement en Belgique, Corée, Allemagne.., France où il s’est établi, montrera des œuvres architecturales en grès et porcelaine.

-  Martine Lefur,  étonnera avec ses sculptures en grès aux formes expressives et surfaces riches de matériaux mélangés enrichis d'éléments composites issus de la nature.

-  Xavier Duroselle, admirateur de Jean Girel, s’ inspire des techniques de maîtres chinois et enseigne auprès du CPIFAC (Centre professionnel international de formation aux arts céramiques).  Les connaisseurs pourront ainsi découvrir ses œuvres à la maîtrise parfaite de l’émail, des céladons et rouge de cuivre sur des pièces de porcelaine.

-  Mathieu Casseau présentera ses engobes de terres sigillées cuites dans son four à bois.

-  Benoit Pouplard, formé par son maître japonais Masamishi Yoshikawa, et passionné par Yves Klein, mettra en lumière un imaginaire sculpté au bleu opalescent.

Et parmi les verriers :

- Gérald Vatrin, considéré comme l’un des meilleurs maîtres verriers européens de la sculpture et soufflage de verre, et dont les œuvres sont conservées dans les plus grands musées et collections internationales comme le Victoria & Albert Museum de Londres proposera des œuvres à la technique exceptionnelle de verre gravé et taillé.

- Carole Chauvelin de Mouguerre, formée aux Arts Décoratifs de Nice aura une approche originale avec des pièces alliant la technique pointue de la fusion du verre …

 Ainsi que d’autres nombreux artistes… Au total, ils seront une vingtaine à présenter leurs œuvres dans un endroit totalement bucolique. 
Un espace « boutique » présentera un style particulier d’art de la table autour du  thème du bol.

Maison Harismendia, route de la Plâtrière à Sare - Vernissage : vendredi 6 août : 16 h - 21 h - Samedi 7 aout: 14h - 20 h - Dimanche 8 août: 11h - 15 h - Et sur rendez-vous  07 88 22 63 80 -  ombeline.darchelavit@orange.fr
Ombeline d’Arche vous indique le chemin :
- « Depuis Ascain  puis Sare. Arrivés au col de St Ignace; en face du petit train tout de suite à gauche - route Pancarte Elbarrun -  qui descend,  passer devant la ferme Ortilopitz, toujours Tt droit dir Sare, passer devant un joli lavoir à votre droite, au 1 er stop à gauche, puis dernière grosse maison sur la gauche, grand portail forgé la maison s'appelle Harismendia. » 

« Venant de Biarritz, passer par la Négresse, Arbonne, St Pée et Sare. Au 1 er rond point de Sare, à droite direction Saint Jean de Luz, ferme Ortilopitz. Passer devant le restaurant Portua sur votre droite, tout droit et on aperçoit la maison sur la droite avec une serre. Et tout de suite la grande maison dans un parc, portail. La maison s'appelle Harismendia ».

Ingrid van Munster.jpg
Les boules d'Ingrid van Munster ©
Ingrid van Munster.jpg

Répondre à () :


Captcha
Alain Rigal | 05/08/2021 17:06

Bravo. En Virginie, on parle l’anglais “comme un basque l’espagnol”. Alain

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| | Connexion | Inscription