0
Actualité
Hôtel du Palais à Biarritz : l’opulente créativité de Cazaux © AS et ALC

| Anton Shumeyko

Hôtel du Palais à Biarritz : l’opulente créativité de Cazaux

C’est le samedi 3 août dernier qu’a eu lieu à l'hôtel du Palais de Biarritz le vernissage de l’exposition consacrée à la poterie de Cazaux qui célèbre son 126ème anniversaire de présence à Biarritz. Cazaux a métamorphosé la poterie de tous les jours en un art décoratif et raffiné. Tout au long des prospères années 1930, grandes villas et majestueux « manoirs » proliféraient le long de la côte atlantique ; alors que prospérait la bourgeoisie, l’identité définitive de Cazaux évoluait. Dans un pays aimé de Chanel, Matisse et Dior, un style unique se développait, alliant l’utilisation audacieuse de la forme à une créativité illimitée. Depuis cet âge d’or basque, la rigueur de Cazaux, son application, le souci du détail et l’utilisation imaginative de la couleur, ont enthousiasmé les collectionneurs modernes et les connaisseurs du monde entier. En utilisant des oxydes, du platine et de l'or, ainsi que de modestes réactifs « Terre », Cazaux associe avec une opulence d’imagination d’authentiques compétences artisanales.

En 1921, une dame aisée construisant une nouvelle maison à Biarritz passa à Cazaux la première commande de tuiles décoratives. Au cours des deux décennies suivantes, aucune grande maison n'a été construite dans le Pays Basque sans une salle de bains ou un carrelage mural de Cazaux. Jusqu'à présent, cette tradition a été maintenue et s'étend - bien au-delà du Sud-Ouest de la France - aux chalets suisses et même aux domaines californiens. Chaque pièce de Cazaux est une création unique, définie par sa couleur et son design. Après de longs débats et de nombreux dessins, chaque bloc d’argile est taillé à la main, tourné à la main, peint à la main et émaillé selon le même processus artistique, devenant sans aucun doute une pièce individuelle de Cazaux !

A découvrir jusqu’au 14 août à l’Hôtel du Palais à Biarritz (salon Edouard VII, ouvert de 11h à 21h). A noter le jeudi 12 août la remise au golf de Chantaco du prix Cazaux au meilleur golfeur du « Simple Stableford » (infos tél. 06 76 28 75 77).

Anton Shumeyko, stagiaire de la Harrow School à Baskulture

Anton Shumeyko, stagiaire de la Harrow School à Baskulture

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| Connexion | Inscription