Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Manifestation

Les grottes d’Isturitz pour voyants et non-voyants

“Ils ne voient pas”. Lors d’un atelier d’écholocalisation pour voyants et non-voyants. © Hélène Motteau

Une conférence /rencontre  autour de l’Echolocalisation Humaine aura lieu le mercredi 5 juin à 16h au Musée Basque de Bayonne. Le lendemain jeudi 6 juin a partir de 10h, se déroulera un atelier sur l’écholocalisation (sur réservation) suivi à 15h d’une visite de la grotte d’Isturitz en « écholocalisation ».

Des peintres pré-historiques ont retrouvé leur chemin à l’oreille, dans des grottes qu’ils ornaient en tenant compte de l’acoustique. Ce sont les conclusions du chercheur et chanteur Iégor Reznikoff, après avoir visité de nombreuses grottes ornées du Sud-Ouest de la France. A l’entendre, ces peintres ont pratiqué une forme humaine d’écholocalisation : « bien qu’ayant l’usage de mes yeux, souvent je préfère les fermer. Depuis 2013, je me promène en aveugle, et je partage une manière de se repérer au son des échos, un peu comme le fait une chauve-souris ou un dauphin. C’est une expérience dépaysante, qui permet de changer de monde juste en enfilant un bandeau. C’est aussi une manière de se rencontrer au-delà des apparences, et d’échanger sur nos (très) différentes manières de percevoir ».

Au cours des  heures d’initiation matinale, les participants apprendront ainsi à se repérer en tâtonnant, non pas avec les doigts, mais avec l’écho, en reconnaissant rapidement « ce qu’ils connaissent déjà, probablement sans le savoir : l’écho d’un mur, d’un arbre, d’une ouverture…  Peut-être trouverons-nous l’écho délicat d’un escalier qui monte. Mais pour commencer, à moins d’être déjà complètement aveugle, il vous faudra enfiler un bandeau » !

La grotte d’Isturitz est une grotte ornée où les plus anciennes traces humaines remontent au paléolithique moyen. Les vestiges que l’on y trouve laissent croire qu’elle fut un lieu de rassemblement et de transmission de savoirs pratiques. Comment se transmettre une pratique quand on ne voit pas grand-chose ? Comment décider collectivement où aller quand on n’y voit rien ? Pour cette atelier-promenade, passée la phase d’initiation matinale, chacun apprendra de chacun. C’est un processus de recherche, c’est-à-dire que nous partageons des questions plutôt que des réponses. Boris Nordmann, artiste-chercheur, avait fait connaissance avec l’écho et les clicks de langue en 2012 au détour de rencontres avec des dauphins. Ses formateurs à l’écholocalisation sont aveugles : Daniel Kish, Tom de Witte, Idji Xuan et Thomas Tajo.

Sur réservation +33 (0)5 59 29 64 72 / reservation@grottes-isturitz.com. Conférence, atelier et visite gratuit, déjeuner 13€. Rendez-vous à 10h à l’entrée du site des Grottes d’Isturitz et Oxocelhaya. La proposition se déroule jusqu’à 16h, avec une pause restaurative de 13h à 15h, pourquoi pas tous ensemble “Chez Haramboure” à Isturitz.

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.