Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Actualité

Le Porc Basque Kintoa à La Fête de la Vache Nantaise

Le porc basque de Kintoa à l'honneur © DR

La Filière Porc Basque Kintoa sera l’invité d’honneur de la Fête de la Vache Nantaise les 7/8/9 septembre prochains en Loire Atlantique à Plessé. Cet évènement s’est au fil des ans affirmé comme la fête des races locales et des initiatives solidaires et rassemblent 40 000 visiteurs.

A chaque édition, un territoire, une région, est mis en avant au travers de l’invité d’honneur.

Cette année, ce sera donc un espace « Pays Basque » qui sera pensé et construit afin que le public puisse comprendre, apprendre et découvrir la culture, les savoir‐faire, les races emblématiques, les initiatives locales et solidaires, et la gastronomie du Pays Basque.

Le programme de cette importante manifestation à l’échelon national sera bientôt présenté à Bayonne par l’un des organisateurs de l’événement, Laurent Chalet, président de l’association « Pas bête la fête ».

Parmi les trois villages, honneur au Pays Basque !

Durant ces trois jours de fête, les visiteurs découvriront ainsi trois villages bien distincts spécialement conçus pour présenter les trois moments forts de ce bel évènement qu’est « La Fête de la Vache Nantaise, le rendez-vous des races locales ».

- Le village de l'invité d'honneur

Depuis l'édition 2004, l'invité d'honneur avait toujours été une vache. Pour cette huitième édition, « Pas Bête La Fête » rompt avec cette tradition et invite un cochon, le Porc Basque Kintoa !

Déjà, l'année dernière, le premier prix de son concours annuel avait été attribué à la brebis « sasi ardi » (brebis des broussailles) dont la viande est particulièrement appréciée pour la qualité gustative de l'agneau de cinq mois et du mâle de 28 mois.

Ce village est pensé et construit afin que le public puisse véritablement Comprendre, Apprendre et Découvrir la culture, les savoir‐faire, les races emblématiques, les initiatives locales et solidaires, et la gastronomie du Pays Basque et de sa région, soit un véritable rendez-vous agri‐culturel ! Le village s’articule ainsi autour des animaux, d’un marché fermier, d’un espace touristique, des traditions, de fabrications artisanales, de dégustations et d’animations.

A retrouver autour du fronton du village basque : - Races emblématiques : porc basque bien sûr, brebis manex tête noire et tête rousse, brebis bas-côté béarnaise, brebis xiaxiardi, chèvres pyrénéennes, chevaux pottoks, canards kriaxera et abeilles.

- Gastronomie : Les produits basques AOC du pays basque (Ossau-Iraty, piment d’Espelette, Irouléguy), confiture de cerise, axoa, seront mis en scène dans le village , en boutique ou au théâtre des saveurs où ils seront cuisinés par de grands chefs. Sans oublier, le miel, les chocolats, les bières locales, les gâteaux basques...

- Culture : quatre groupes de musiciens pour tous les gouts, groupes de danse, trois groupes de chanteurs.

- Savoir-faire : bérets, espadrilles, couteaux, linge basque, poteries,…

Initiatives locales et solidaires : le réseau de producteurs fermiers Idoki, la chambre d'agricutlure basque EHLG.

Et l’on retrouvera le Pays Basque partout sur la Fête, dans les allées, à la librairie, à l’église pour des chants traditionnels, au marché fermier et dans les menus…

Deux autres villages seront montés, à commencer par celui des races locales à faibles effectifs, au cœur de la Fête de la Vache Nantaise depuis sa première édition : elles en sont le prétexte et le symbole, emblème d’un certain renouveau, d’un état d’esprit en faveur du maintien de la biodiversité ainsi que d'une proposition pour une autre manière de concevoir le métier de paysan. Ainsi, il a été décidé pour cette édition de donner au village des races locales un thème : « l'installation en races locales, une opportunité pour développer les circuits courts ». Par ce titre, l’accent sera mis sur :

1. le côté professionnel et économique de nos élevages

2. la durabilité des systèmes d’élevages employés

3. l’installation et la transmission

4. la qualité et le goût des produits

Les éleveurs de races locales, regroupés par pôles régionaux et professionnels de chaque conservatoire, animeront le stand et échangeront avec le public. Les visiteurs pourront ainsi voyager d'une région à l'autre en découvrant la biodiversité domestique de ces territoires (plus de 100 races). Les régions représentées seront : l'Aquitaine, l'Auvergne-Rhône-Alpes, la Bretagne, le Centre Val de Loire, les Hauts de France, la Normandie, l'Occitanie, les Pays de la Loire et Poitou-Charentes. Pendant trois jours, races et groupes de races vont se succéder sur le ring pour permettre à  leurs éleveurs de présenter leurs projets de dynamique de race.

Un « Amphithéâtre des Saveurs » sera un espace dédié à la mise en valeur des produits issus des races locales. Tout au long de la fête, de grands chefs cuisiniers travailleront des produits de qualité issus des races locales. Lors d'ateliers de transformation, les artisans montreront leur savoir-faire en découpe de viande (viandes bovines, porcines, ovines) et en transformation laitières (écrémage, fabrication de beurre, de tommes de brebis, vache et chèvre). Des chefs étoilés reconnus travailleront avec des bouchers et crémiers experts afin de préparer des plats dont le public pourra constater la grande qualité. Tous les métiers de la transformation seront présents, chaque préparation et recette racontera une histoire autour du produit. 

On trouvera également un espace dédié à la relation entre le paysan et l'animal dans un élevage en agriculture biologique, un pôle traction animale ainsi qu’un « village des initiatives solidaires » sur le thème du « végétal ».

 

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.