Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Exposition

Ebullitions créatrices à Biarritz

Affiche de l'exposition © DR

Le temps de l’exposition « Singularités plurielles », entre pénombre et spots flashies, les œuvres de quatre artistes David Joly, l’AB, Guy Perraudin, Véronika Pertseva, d’horizons et parcours différents, conversent au moyen de divers supports  à la Crypte Sainte-Eugénie.

- La peinture des arbres mythiques et ancestraux : de retour dans le sud-ouest après de longues années parisiennes, David Joly  établi dans les Landes se plonge dans la mythologie basque en peignant les mythes originels afin de se reconnecter à la terre et à la forêt.

Tout aussi habitée par le thème des arbres, Agnès Berniolles - dite l’AB - met en scène les méandres des bois sur ses toiles. Après un cursus en sciences humaines, l’artiste peintre revient vers son premier amour les Arts Plastiques. En1990, elle étudia aux Beaux-Arts de Bordeaux. Multidirectionnelle comme beaucoup d’artistes contemporains, elle passe de l’abstraction à la figuration libre en exposant des séries diverses dont une série consacrée aux arbres à la Crypte.

- Les sculptures « écologiques » : attaché également au terroir du Pays Basque, le sculpteur biarrot Guy Perraudin  récupère des débris de bois suite à des tempêtes, causes de la déforestation du massif des Arbailles, et de celle d’Iraty par l’industrie minière au siècle dernier, ou, plus récemment, celle de Saint-Martin en 1999.

 

Jusqu’au 18 décembre exposition « Singularités plurielles » à la Crypte Ste Eugénie à Biarritz Tous les jours de 14h à 19h sauf le mardi. Entrée libre.

Annia de Miller La Cerda

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.