Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Exposition

Collection Petithory déjà 20 ans : le nouveau conservateur Benjamin Couilleaux entrebâille les portes du musée Bonnat-Helleu !

Bronze "Le jeu de Saccomazzone" par Orazio Mochi (1618-1628) © Grand Palais - RMN (Officiel) / René-Gabriel Ojéda

À l’occasion du vingtième anniversaire de l’arrivée de la collection Jacques Petithory à Bayonne, sous l’égide du maire de Bayonne Mtre Echegaray, le nouveau conservateur du musée Bonnat-Helleu Benjamin Couilleaux et son équipe mettront en scène  dans le patio une trentaine d'oeuvres dont des peintures, dessins et objets d’art issue de la riche collection parvenue en 1998 à Bayonne.

De la période du XVIe au XIXe siècle, celle-ci comprend au totale 336 œuvres dont 36 peintures, 186 dessins anciens de l’école française et italienne, 95 sculptures, meubles et objets d’art (majoliques, petits bronzes de la Renaissance, faïences et pièces d’orfèvrerie) au goût de l’esquisse et de l’amour de l’Italie. 

C’’est dans les années 50, sous les tentes bâchées de son stand des puces de Saint-Ouen que l’ancien parachutiste à Brazzaville Jacques Petithory ou Petit-Hory) (Pessac, 1929 – Paris, 1992), collectionneur par amour et marchand d’art par nécessité, a constitué l’une des plus belles collections du patrimoine français ! Parmi ses fidèles clients, on comptait des amateurs avertis et des conservateurs de musées de tous pays, mais aussi du monde parisien comme Jacques Chazot, Jean Anouilh, Christian Dior et Yves Saint-Laurent. Cependant comme tous les collectionneurs, Jacques Petihory détestait vendre et adorait acheter.

A son décès, Jacques Petithory légua sa collection entière au musée Bonnat, à Bayonne, ville de son enfance..En 1997-1998, cette donation fit l’objet d’une exposition au Musée du Luxembourg à Paris. Le catalogue de l’exposition, intitulé La Donation Jacques Petithory au musée Bonnat, Bayonne, est un inventaire de cette collection

Parmi les objets d’art de ce trésor, on relèvera des oeuvres du XVIIIe siècle français, notamment des œuvres du XVIe et XVIIème siècle italien et des bronzes de la Renaissance tel le Jeu de Saccomazzone d’Orazio Mochi (1571-1625) qui avait appartenu aux collections royales de Louis XIV. Le sculpteur Mochi avait travaillé auparavant sur les reliefs de la porte de la cathédrale de Pise.
Son bronze daté 1618-1621  . De taille moyenne (H 32,5 cm, L 44,5 cm, PQ 39,5 cm) à la patine noire et à l’équilibre parfait du mouvement, tire son nom d’un baluchon noué à l'aide duquel deux joueurs, les yeux bandés et la main gauche posée sur un objet placé au centre (un rocher généralement), tentent de se frapper mutuellement. Un sujet dont Orazio Mochi fut le premier à retranscrire en sculpture. Son modèle remporta un succès immédiat, ce qui se traduisit par de nombreuses copies en cire, plâtre et bronze, et des traductions en grand format pour orner les jardins. On commanda à Orazio Mochi, un groupe en marbre grandeur nature pour les jardins Boboli à Florence. Cependant il fut achevé par Romolo Ferruci del Tadda plus habile que Mochi pour travailler des modèles de grandeur nature..

Benjamin Couilleaux, éminent spécialiste de l’art italien du XVe-XVIIIe siècle, en particulier Venise XVIe siècle, avait sélectionné entre autre l’intéressant bronze Jeu de Saccomazzone d’ Orazio Mochi pour l’exposition de la collection Jacques Petithory. Sous influence et au même moment que les dégradations des casseurs à l’Arc de Triomphe à Paris, le jeune conservateur lança l’expression du XVIIème : « Jeu de mains, jeu de vilains » !

Concernant les travaux du musée Bonnat-Helleu, ils débuteront fin décembre 2018, début Janvier 2019. La première phase de démolition curtage et désamiantage se concentrera sur l’ancienne école du Petit-Bayonne: La seconde phase des travaux aura pour objet le musée historique.

Vendredi 14 décembre à 18h30 , une conférence en hommage à Jacques Petithory sera assurée par le conservateur du musée Bonnat-Helleu Benjamin Couileaux ; Un événement organisé en partie par la Société des Amis du Musée Bonnat-Helleu et autres personnalités du monde de l’art qui offriront un Cocktail.

15 décembre de 14h à 18h au patio du musée Bonnat-Helleu 5 rue Jacques-Laffitte - BAYONNE  dans la limite des places disponibles. téléphone : 05 59 46 63 60.
Le musée vous proposera également d'acquérir à un prix bradé le catalogue de l'intégralité du fonds Petithory et quelques autres ouvrages représentatifs du musée.

 

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.