Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Exposition

Cazaux au Palais : une « Belharra » de céramistes

Glaçures de mat et de brillant sur vase ou bas relief © Col Cazaux

A l’occasion de son exposition « les oppositions de glaçures » au Palais, le dernier de la fratrie Cazaux, Joël, jonglera entre l’émail mat, sa toute nouvelle création, et l’émail brillant évoquant certains vases de son grand-père Armand (1925).
Céramistes de père en fils originaires des Landes avant de s’établir à Biarritz en 1893, le nom même de Cazaux dont les céramiques ornent ses plus prestigieuses villas du Pays Basque est associé à celui de la villégiature impériale.
Dans le fond bleu-vert marin d’une céramique Cazaux, on peut découvrir les méandres et les reliefs d’un savoir-faire de sept générations. Un travail sur mesure ou chaque pièce unique  compose une alchimie d’oxydes bleu cuivre et dioxyde de manganèse rehaussés de platine aux formes et motifs stylisés de poissons, ou d'oiseaux de style Art Déco qui font la signature de la maison. Vases, bas-reliefs, sculptures et coupes allongées aux décors aquatiques seront ainsi mise en scène dans l'écrin mirifique du Palais.
Entre Jöel Cazaux et sa mère Josette, présidente du Musée Historique, la famille Cazaux fait désormais partie du paysage culturel incontournable de la Côte Basque. Y aura-t-il un futur petit « J » pour assurer la relève ?

Exposition « Oppositions de glaçures » du 3 au 14 août au salon Edouard VII à l’Hôtel du Palais, ouvert de 11h à 21h.

Pendant cette période, le prix Cazaux sera remis le jeudi 12 août au golf de Chantaco au meilleur golfeur du « Simple Stableford » (infos tél. 06 76 28 75 77).

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.