Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Actualité

Biarritz : rêverie romantique et jazz à la 3e édition des Beaux Jours de la Musique

C’est Gautier Capuçon qui lancera avec brio cette nouvelle édition des « Beaux Jours de la Musique », cette merveilleuse manifestation créée par le pianiste Thomas Valverde, déjà à l’origine du festival de piano qui se déroule en été. Au théâtre du Casino Municipal de Biarritz, le mercredi 18 avril (20h30), le réputé violoncelliste sera accompagné au piano par Jérôme Ducros dans un Programme Debussy, Massenet, Fauré, Saint-Saëns, Ducros, Tchaikovsky, Rachmaninov et… l’incontournable Piazzolla ! Nommé aux Victoires de la musique 2018, star parmi les musiciens français, Gautier Capuçon multiplie les prix internationaux en se produisant en récital et musique de chambre dans les principaux festivals en Europe et à travers le monde, avec les plus grands chefs d’orchestre : Semyon Bychkov, Charles Dutoit, Myung Whun Chung, Valery Gergiev ou encore Douglas Boyd avec lequel il a récemment enregistré « Intuition » à la Philharmonie de Paris avec l’Orchestre de chambre de Paris et Jérôme Ducros au piano – un disque sorti en février chez Warner Classics & Erato : des pièces maîtresses, virtuoses et romantiques, qui ont marqué son parcours et qui seront présentées à Biarritz.

La programmation du festival mettra ainsi la musique classique au centre d'un panorama élargi avec le jazz, le folk, la danse au cours de cinq soirées croisant les styles et les influences, dans divers lieux de la ville.

Après Gautier Capuçon, c’est Mélanie de Biasio (jeudi 19 avril) que l’on entendra dans un répertoire folk-jazz dévoilant une œuvre mélancolique et belle de son nouvel album « Lilies ».

Cette année, ouverture sur la danse avec, entre autres, la création du Malandain Ballet Biarritz, Rêverie Romantique : « Les Sylphides » revues par Thierry Malandain, le ballet romantique par excellence, interprété avec l'Orchestre régional Bayonne Côte Basque dirigé par Jonathan Raspiengeas sur la musique de Chopin (vendredi 20 avril). Au programme deux autres chorégraphies de Thierry Malandain : « Nocturnes », avec Thomas Valverde au piano, également par le Malandain Ballet Biarritz et « Entre-deux » par la Cie Illicite de Fábio Lopez, avec l'orchestre également, complété par le duo Pink Duet de Fábio Lopez sur une suite pour violoncelle de Bach, avec au violoncelle Maitane Sebastián.

Porté par de brillants instrumentistes, « Les Folies Françoises », ensemble baroque dirigé par Patrick Cohën-Akenine présentera « L'offrande musicale de Bach » (samedi 21 avril).

C'est Monty Alexander, figurant parmi les meilleurs pianistes jazz, qui clôturera les Beaux Jours de Biarritz dimanche 22 avril, à 20h30, au Théâtre du casino municipal.

Tarifs

18 AVRIL Gautier Capuçon, places numérotées, de 25 à 40 €.

19 AVRIL Mélanie de Biasio, placement libre, de 15 à 30 €.

20 AVRIL Soirée ballet et musique, places numérotées, de 25 à 40 €.

21 AVRIL Les Folies françoises, placement libre, de 15 à 30 €.

22 AVRIL Monty Alexander Trio, places numérotées, de 25 à 40 €.

Abonnement pour 2, 3, 4 ou 5 concerts : réduction de 5 € par concert.

Une heure avant le début de la représentation, des billets à 10 € seront disponibles pour les moins de 20 ans.

Rédaction

 

Photo de Claude Thétaz : de g. à d. : Mickaël Gavazzi, Thomas Valverde, Jocelyne Castaignède, Thierry Malandain

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.