0
Actualité
Peintures et gourmandise chez Arcé à Saint-Etienne de Baïgorry © DR

| A.et A. de La Cerda

Peintures et gourmandise chez Arcé à Saint-Etienne de Baïgorry

A l’occasion de son ouverture estivale, le restaurant Arcé a mis en scène un ensemble de toiles de Pablo Elizaga exposées en intérieur et extérieur au bord des ondes de la Nive d’Urepel.
Avec force, l’artiste Pablo Elizaga surfe sur de grands panneaux à l’acrylique. Nostalgique de l’école basque des années trente, plus particulièrement de Ramiro Arrue, Arrieta..., il créé un style néorégionaliste basque.
De son nom d’origine, Xavier Sevellec, ancien dessinateur industriel installé au Pays Basque a choisi comme pseudo Pablo Elizaga : Pablo en mémoire de Picasso dont il emprunte quelques accents sur ses toiles et Elizaga  en souvenir d’un ancien presbytère adossé à une église « Elizaga » près de Saint Jean Pied-de-Port où il s’est établi.
Depuis plusieurs années, ses tableaux aux scènes locales basques : des baigneurs, des pilotaris, des pêcheurs, des danseurs aux couleurs contrastées animent les décors des  restaurants ou boutiques du Pays Basque.
Apprécié également sur la Côte, Pablo Elizaga présentera jeudi 18 juillet à partir de 18h ses toiles à l’agence Barnes international realty à Biarritz.
Lart de vivre chez Arcé
Il est difficile de trouver endroit plus idyllique et attachant. Aussitôt traversé le pont, l’âme bercée du merveilleux orgue installé depuis deux ans à l’église de Baïgorri, au pied du château d’Etchauz dont la haute silhouette garde la vallée, voici que les berges de la Nivelle offrent le charme unique de leur écrin de verdure à la terrasse de l’hôtel restaurant Arcé. La profusion des fleurs et l’éclat des couleurs basques accentuent encore ses allures de thébaïde incomparable au bord des ondes fugitives. Le temps s’arrête là, avec ses tracas et ses soucis. Assorti d’un service parfait, la cuisine fraîche et inventive de Pascal Arcé semble tout droit surgie de la rivière, comme ses filets de truite, marqués d’une originalité de goût et de présentation que ne connut pas encore la duchesse de Windsor, accueillie naguère par M. Arcé père, légalement célèbre pilotari (vous goûterez ainsi la truite du vivier, au bleu et beurre blanc légèrement moutardé, avec sa cassolette de légumes pour 19 Euros) ! Produits de saison, viandes irréprochables et poissons à la cuisson exacte s’animent d’une légèreté sans pareille, à l’image d’un très bon menu "Noureppe" (truite, poulet fermier ou filet de bar, dessert) à 29 Euros, et d’un autre, "Olarandoy", plus recherché (avec foie gras, divers poissons et viandes, desserts exquis), à 44 Euros. Lorsqu’une chaleur lourde et moite s’empare des journées estivales, et qu’il convient de fuir la foule et les embouteillages de la côte, rien ne vaut un séjour dans la verte vallée d’Arcé ! (Ouvert tous les jours, mais il est prudent de réserver au tél. 05 59 37 40 14).

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| Connexion | Inscription