0
Patrimoine
500ème anniversaire de Léonard de Vinci : le petit "château-jouet" de Camou s’anime ! © Anne de MLC

| Anne de Miller-La Cerda

500ème anniversaire de Léonard de Vinci : le petit "château-jouet" de Camou s’anime !

(Cliquez sur le 1er visuel pour voir le 2d "la machine volante d'après le plan de Léonard de Vinci).
Sur le thème « Art et divertissement », la demeure ludique de Camou qui renferme une trentaine de maquettes construites d’après les plans de Léonard de Vinci - tels des jouets -, s’animera au fil des visites pour les journées du patrimoine 2019.

Jean Elgart, maire délégué de Camou-Suhast en Basse-Navarre, avait acheté en 1983 la maison forte Renaissance délabrée de Camou et sa tour entourée d’une partie de ses douves. Inscrit aux Monuments historiques depuis 1993, bénéficiant d’une restauration orchestrée par la municipalité avec l’aide de l’Etat et des collectivités locales de 1998 à 2002, le petit château dressé tel un jouet sur sa motte féodale du XIe siècle et dont il reste seulement une partie, domine aujourd’hui sa vieille ferme transformée en mairie, ainsi que son ancienne chapelle devenue église paroissiale.

Historiquement, au XIIIème siècle, une maison forte avait été construite par le seigneur de Camou pour prêter main forte au roi de Navarre Sanche-le-Fort. Au XIVème siècle, les parties en bois qui composaient la demeure furent remplacées par de la pierre. En 1527, l’héritière du château de Camou épousa le béarnais Jean de Gassion qui devint seigneur de Camou (il était issu de la célèbre famille de l’Amiral, propriétaire de l’hôtel particulier « Le Gassion » à Pau). Leur fils devint bailli du Pays de Mixe. Cependant il fut destitué après avoir pris les armes contre Jeanne d’Albret. En 1660, érigé en baronnie, le château continua d’appartenir aux Gassion jusqu’à la révolution, et ne fut plus habité depuis lors.

Aujourd’hui, les deux uniques salles qui se partagent le bâtiment rénové abritent au rez-de-chaussée une présentation d’outils agricoles anciens. Un escalier en colimaçon mène à l'étage à la seconde salle  où sont présentées d’extraordinaires maquettes réalisées à la main, entre 1996 et 2010, par Louis Choury, un passionné d’histoire et de bricolage.

Bénéficiant d’une formation en mécanique, cet ancien cadre de la proche coopérative agricole Lur Berri reproduisit avec adresse et talent des copies en bois (plus belles que les originaux) des machines réalisées en Italie d’après les dessins de Léonard de Vinci qui avaient été présentées il y a quelques années lors d’une exposition à la Cité des Sciences de La Villette.

Maquettes « fonctionnelles » - elles peuvent être mises en mouvement - de moulins, de dragues fluviales, d’un redresse-colonne utilisé lors de la construction des monuments, d’appareillages pour attaquer ou défendre les forteresses, jusqu’à l’extraordinaire machine volante entrevue par le génie visionnaire de Léonard de Vinci ! Il y a tout juste 500 ans, en 1519, le maître de la Renaissance s’éteignait au château d’Amboise. Un événement d’une importance mondiale qui sera célébré par le musée du Louvre à Paris à travers une grande rétrospective du 24 octobre au 24 février 2020.

L’occasion de rappeler qu’au XXème siècle, le peintre-collectionneur Léon Bonnat avait acquis neuf authentiques dessins de Léonard de Vinci qu’il légua au musée des Beaux-Arts bayonnais, aujourd’hui musée Bonnat.

En avril dernier, afin de préparer sa grande rétrospective sur Vinci, le musée du  Louvre emprunta au musée Bonnat-Helleu six dessins sur neuf de sa collection. Rappelons que le musée bayonnais possède - après le Louvre - la plus belle collection française de croquis signés Léonard de Vinci. De l'étude des corps dénudés, à la musculature en mouvement et en tension, l'un d'entre eux, est particulièrement connu : artiste de génie alliant les compétences manuelles et scientifiques, Léonard de Vinci continue de nous fasciner depuis cinq cents ans !

Pour les journées du Patrimoine,  l’association « Gamueko Jauregia » composée de nombreux bénévoles qui gère le château ouvrira:

Samedi 21 septembre de 14h à 18h. Visite guidée, Entrée Gratuites

Dimanche 22 septembre, ouvert de 10h à 12h et de 14h à 16h. Entrée Gratuite
- 16h : une conférence sur Léonard de Vinci sera donné par Anne de Roll Montpellier,.docteur en pharmacie et écrivain férue d’histoire et d’art. Entrée Gratuite--18 heures, un concert sera donné à l’église du château, avec Kriolinak et Dénéna Kantuz, organisé dans le cadre des Journées du Patrimoine. Entrée Gratuite.

Toute l'année pour les groupes sur rendez-vous. Contact : 05 59 65 84 03 (heures repas) et mail : mairiecamousuhast@wanadoo.fr

"La machine volante"
© Col Château de Camou

Répondre à () :


Captcha

Newsletter

Ne ratez aucune actualité !

Abonnez-vous à notre newsletter via ce formulaire.

| Connexion | Inscription