Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Exposition

Xabier Soubelet : paysages vitaminés du Pays Basque

Baserria 2018 © DR

Le temps de l'exposition intitulée « 30 ans après », les couleurs aux notes vitaminées des toiles de Xabier Soubelet chanteront sur les murs de la maison de la culture Arizkunenean d'Elizondo dans la vallée du Baztan en Navarre côté Pays Basque espagnol. Cette rétrospective de son œuvre rappelle qu'en 1989, l’artiste avait, le premier, inauguré ce lieu dédié à l’Art.

En suivant le cours de la Bidassoa appelée désormais « Baztan », on trouve la capitale de la vallée du même nom, Elizondo, avec son palais des gouverneurs du XVIe siècle dont la galerie à arcades servit à des parties de pelote, et ses vieilles rues proches de la rivière.

Lui-même originaire du Labourd voisin, Xabier Soubelet découvrit la peinture grâce à l'amitié qui le lia au peintre Jose Mari Apezetxea dont il a hérité la composition d’un Cézanne et la couleur d’un Gauguin. Ce dernier l’intégra alors dans son groupe artistique du Baztan composé de Gaspar Montes Ituriotz, Rezola, Kepa Arizmendi, Tomas Sobrino. Depuis lors, influencé par l’impressionnisme, le fauvisme puis le cubisme et l’expressionnisme, cet ancien professeur de dessin au lycée Saint Thomas d’Aquin à Saint-Jean-de-Luz, n’a cessé d’étonner par son abondante créativité.

Sa période  figurative (1976-2015) et l’autre de tendance abstraite (2016-2019) scindent le parcours artistique de Xabier Soubelet en deux parties distinctes partageant sa vie entre son atelier d’Arizkun dans le Baztan et la Côte Basque.

D’une représentation figurative, ses paysages se sont métamorphosés en une œuvre abstraite lyrique. S’inspirant de Kandinsky, Johan Mitchell, Rothko, Pierre Soulage, Nicolas de Staël… sa vision a progressivement changé. Sur des supports de bois ou de toile de lin, sa gestuelle rapide forme de grandes tâches expressionnistes à l’huile colorées et lumineuses, évoquant la vallée du Baztan ou le Labourd.

Jonglant ainsi entre les diverses tendances picturales comme avec les cordes de sa guitare, l’artiste possède de multiples atouts : musicien, écrivain, poète et bertsulari. Xabier Soubelet joue avec les mots et les phrases comme avec les couleurs sur ses tableaux. Attaché à ses racines et à sa terre, le cousin du général Bertrand Soubelet ne cesse de s’inspirer du Pays Basque. Un roman en langue basque intitulé « Gernika 81 » devrait publié à la fin de l’année. Une exposition aux paysages à la lumière vitaminée qui respire à la fois l’air du Baztan et l’iode océanique !

Du 12 au 25 avril, exposition « 30 ans après » de Xabier Soubelet à la maison de la culture d’Elizondo. vernissage vendredi 12 avril vers 19h à la maison de culture Arizkunenean d'Elizondo. Ouvert tous les jours de 12h à 14h et de 19h à 21h. L’ atelier de l’artiste à Arizkun (4 km) sera ouvert pendant l' expo en prenant R.V. au tél. 06 08 87 93 13.

 

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.