Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Manifestation

Un très riche programme de conférences sur la côte basque

La fête du printemps à la plaine d'Ansot à Bayonne © DR

Vendredi 29 mars à 15h au Musée Basque de Bayonne : conférence UTLB « Déchiffrer la peinture de la Renaissance » par Maurice Daumas, UPPA. L’image est une forme de communication entre les hommes. Elle peut être lue et analysée comme un discours. Son sujet, sa composition et les motifs qui la constituent, sont autant d’indices donnant accès au message. Le temps a souvent rendu cette lecture difficile, voire impossible, en éloignant de nous la culture de ceux à qui l’image s’adressait. La Renaissance est une époque de grands bouleversements en ce domaine. Au XVe siècle, la symbolique médiévale se cache sous la tendance au réalisme qui se développe en Italie et aux Pays-Bas. Au XVIe siècle apparaît un nouveau langage allégorique, qui perdurera à l’âge classique avant de tomber dans l’oubli au XVIIIe siècle et d’être retrouvé au XXe.

Mercredi 3 avril à 18h au Musée Basque ans le cadre de l’exposition « Pablo Tillac, d’une guerre à l’autre (1914-1945) », une conférence du chercheur universitaire Claude Dendaletche, grand spécialiste des Pyrénées et auteur de nombreux ouvrages sur la région, traitera de l’artiste kanboar. Il y sera question de la collection Tillac d'Assantza à Cambo et de Tillac, illustrateur de livres. Car, le centre culturel Assantza à Cambo recèle environ 1600 œuvres de Pablo Tillac et de nombreux papiers et documents personnels. L’ensemble fut rassemblé par trois personnes très liées à la vie du village : Paul Faure (le confident d'Edmond Rostand), Robert Poupel (érudit et ancien conservateur d'Arnaga) et Roger Lagisquet-Bota (chroniqueur de pelote basque). Avant d'être l'observateur bien connu de la chose basque, Tillac fut un illustrateur de livre très prisé par plusieurs éditeurs parisiens (Delagrave, Calmann-Levy, Crès et Cie, Henry Cyral) et régionaux de France et d'Espagne. Il illustra aussi bien Jack London que J.O. Curwood ou le Ramuntcho de Loti, soit plus de quarante livres. Salle Argitu, entrée libre.

Pour célébrer le réveil de la nature, la Ville de Bayonne organise la Fête du Printemps, du samedi 30 mars au samedi 6 avril à la plaine d'Ansot. Conte, atelier découverte, sortie nature ou expression artistique, la plaine d'Ansot et le Muséum d'histoire naturelle proposent des animations gratuites toute la semaine.

- Samedi 30 mars, 11h-12h : « Une histoire en couleurs », conte pour toute la famille avec Nathalie Cariot -  à 15h-16h30 : « le réveil des pollinisateurs », découverte des insectes pollinisateurs

- Mercredi 3 avril, 15h-16h30 : « le printemps arrive à Ansot », sortie nature avec un animateur de la plaine d’Ansot

- Samedi 6 avril, 15h-17h : « réalisation d’un arbre imaginaire », collage d’éléments naturels

avec Corinne Hell- Expression de soi, animations gratuites, tout public, dès 7 ans. L’inscription est indispensable pour y participer, par courriel, par téléphone ou à l’accueil de la Maison des barthes, au plus tard 24h avant la date prévue. Tél. 05 59 42 22 61 / Courriel : animation.museum@bayonne.fr

Aux racines de la musique basque à la médiathèque de Saint-Jean-de-Luz, à la découverte de son universalisme et de ses spécificités qui font son identité

d’aujourd’hui, jusqu'au 21 juin. Au programme : Bertsularisme, conte musical, conférence etc...

Du 2 au 30 avri, exposition : « Txalaparta, la pulsation du Pays basque ». Présentation d’une série d’instruments anciens et actuels. Panneaux, courts-métrages, applications et fonds documentaire. Mardi-mercredi-jeudi-vendredi de 9h à 12h30 et de 14h30 à 18h & le jeudi de 14h à 20h (Médiathèque - 3 ème étage Gratuit).

Samedi 6 avril à 17h : Conférence : « Le chant basque » par Marie Hirigoyen Bidart en duo avec Pantxix Bidart (Médiathèque – 1 er étage Gratuit, sur inscription au tél. 05 59 26 28 99, places limitées).

Jeudi 18 avril à 18h : Conférence par Ttikia (Jean-Claude Enrique), musicien passionné et joueur de txalaparta qui commentera l’exposition « txalaparta, la pulsation du Pays

basque » de la médiathèque et présente sa vision de la txalaparta agrémentée de

démonstrations. Médiathèque – 1 er étage Gratuit, sur inscription, places limitées.

Anglet, le mardi 2 avril à 20h30 aux Ecuries de Baroja « La tolérance » par Claude Habib, professeur de littérature à l’Université de la Sorbonne nouvelle, spécialiste de la littérature du XVIIIe siècle. Dans le cadre du cycle de philosophie proposé par Christophe Lamoure, professeur de philosophie. Réservation conseillée. La tolérance fut conceptualisée au XVIIe siècle par Bayle et Locke, dans l’après coup des guerres de religion européennes, avant d’être diffusée par Voltaire au siècle suivant. Nous héritons de leurs avancées, dans un contexte entièrement différent. Les revendications de droits subjectifs d’une part, et les migrations d’autre part, ont bouleversé les thèmes et, par suite, l’exercice de la tolérance : à présent, les sociétaires sont mis en demeure d’accepter les orientations sexuelles les plus diverses tout en accueillant les croyances et les mœurs de populations d’origines variées.

Sans aucun doute, la tolérance est indispensable pour assurer la coexistence au sein des sociétés modernes. Mais elle ne va pas de soi. Le basculement d’une partie des opinions en Europe et aux États-Unis indique qu’elle n’est jamais un acquis. On ne peut se reposer sur la tolérance : elle exige en chacun un effort permanent pour avouer, affronter et surmonter ses aversions. Car il n’est de tolérance qu’envers ce qu’on ne supporte pas sans mal. (Ecuries de Baroja, 19, rue des Quatre Cantons, gratuit).

Dimanche 7 avril à 16 h, au Musée Basque – Salle Argitu - Conférence de la Société des Amis du Musée Basque : « Jean Errecart - La grande mutation rurale » par Aguxtin Errotabeherre. Nous y reviendrons dans notre « Lettre » de la semaine prochaine ».

Dans les Landes, par l’Université du Temps Libre Landes Côte Sud :

Cycle Cinéma : lundi 1er avril à 16h au cinéma Le Rio à Capbreton - Tim Burton, son œuvre à l’épreuve de la psychanalyse des contes de fée. Nous traverserons l’œuvre de Tim Burton, en nous attachant à ses personnages ; des adultes qui n’ont pas grandi ou des enfants plus matures que leurs parents. Nous étudierons ces figures, les univers dans lesquels ils évoluent, en exploitant le travail de Bruno Bettelheim dans sa « Psychanalyse des contes de fée ».

Conférence présentée par Hervé Tourneur passionné et passionnant !

En partenariat avec l’association « Les Accros du Rio »

Cycle Histoire de l'Art - mercredi 3 avril à 18h au cinéma d’Albret à Vieux-Boucau :

Tic, Tac : Quand l’art prend le temps. « Le Temps mûrit toutes choses. Le Temps est père de la Vérité. » François Rabelais. Qu’il s’étire ou se suspende, s’éloigne ou nous rattrape, le temps ne nous laisse jamais indemnes. Des œuvres conçues pour y résister et gagner l’éternité aux créations éphémères, des figures allégoriques aux vanités qui en rappellent sa fuite inexorable, de la mémoire collective qui s’y construit aux narrations individuelles qui s’y fondent, prenons le temps, enfin, et ouvrons les yeux ! Conférence présentée par Jean Philippe Mercé Conseiller pédagogique départemental en Arts Visuels, formateur en Histoire de l’Art pour les Pyrénées Atlantiques.

 

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.