Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Musique

Saint-Jean-de-Luz : un festival de musiques d’inspiration spirituelle

Les polyphonies sardes du quatuor vocal Cuncordu‘e Santa Rughe © DR

Avec les « Rendez-vous des musiques sacrées », la ville de Saint-Jean-de-Luz et ses quatre partenaires (Scène nationale du Sud-Aquitain, Académie Ravel, Orgue à Saint-Jean-de-Luz et l’Orchestre Symphonique du Pays Basque) invitent à découvrir des musiques d’inspiration spirituelle. Cette seconde édition qui se déroule du 17 au 21 octobre fait la part belle aux voix et musiques méditerranéennes avec une conférence sur « l’art sacré dans les musiques méditerranéennes traditionnelles » et des concerts de Dorsaf Hamdani et de polyphonies sardes. Elle propose également une œuvre sud-américaine majeure : la Misa Criolla d’Ariel Ramirez qui sera présentée en avant-concert à la médiathèque en ouverture de la manifestation.

Programme :

- Avant-concert : « Misa Criolla » d’Ariel Ramirez présentée par Julie Charles et Laëtitia Casabianca, mercredi 17 octobre à 18h30 à la Médiathèque.

- Conférence : « L'art sacré dans les musiques méditerranéennes traditionnelles » par Bruno Messina, jeudi 18 octobre à 19h, Auditorium Maurice Ravel. D’abord trompettiste, à l’issue d’études musicales classiques au Conservatoire de Paris), Bruno Messina étudie successivement le jazz, le gamelan javanais puis poursuit une formation doctorale en ethnomusicologie à la Sorbonne. Lauréat du Prix Villa Médicis hors-les-murs en 1992 (Java, Indonésie), il mène conjointement une activité de musicien, de chercheur, d’enseignant et de directeur artistique de nombreux événements culturels, tel le Festival Berlioz à La Côte-Saint-André. Il assure parallèlement la direction artistique du Musée Hector-Berlioz et de la Maison Messiaen, devenue résidence d’artistes en juillet 2016.

- Concerts :

« Misa Criolla » d’Ariel Ramirez par l’Orchestre Symphonique du Pays Basque et l’Ensemble Mochicas (direction et Chef de chœur : Laëtitia Casabianca) vendredi 19 octobre à 20h30 - Eglise Saint-Jean-Baptiste.

« Wissal », Dorsaf Hamdani samedi 20 octobre à 20h30, Auditorium Maurice Ravel.

Les seconds « Rendez-vous des musiques sacrées » de Saint Jean de Luz se termineront en beauté dimanche 21 octobre à 16h avec le quatuor vocal Cuncordu ‘e Santa Rughe, un ensemble venu de Sardaigne qui se produit pour la première fois en France (« a cuncordu » signifiant « en harmonie » en langue sarde). Ce chœur de la confrérie de la Sainte Croix fondée en 1587, une des quatre confréries de Santa Rughe, village du sud de la Sardaigne, perpétue une belle tradition musicale, proclamée « patrimoine immatériel de l'humanité » par l'UNESCO. Ces confréries (associations religieuses d’une quinzaine de membres) sont très impliquées dans la vie paroissiale, en particulier lors des cérémonies de la Semaine Sainte : processions, chemins de croix, neuvaines, toutes ces cérémonies sont soutenues par les chanteurs.

« Nous ne savons pas la musique, mais nous écoutons et nous chantons » : voilà comment les jeunes chanteurs de ces paroisses abordent la tradition du chant « a Cuncordu », une pratique chorale à forte identité sociale, qui possède un univers sonore bien à part au sein de la culture occidentale. Bien que transmise uniquement oralement, c'est une technique complexe qui nécessite des interprètes chantant en formant un cercle. Leur répertoire intemporel est varié : la première partie du concert fera entendre des chants liturgiques généralement en langue sarde ou en latin. Puis la seconde partie sera consacrée aux chants profanes de la culture populaire sarde : des « istudiantine », chansons de structure simple souvent chantées pendant le carnaval. Ou encore les traditionnelles « Pastorine », qui commentent la vie du pays de manière ironique et dont les textes seront traduits pour apporter une meilleure compréhension au public.

Cet ensemble existe depuis plus de trente-quatre ans. Sa vie est régie par les lois de la confrérie et pour faire partie du chœur, il convient de respecter ses normes partagées. Bien qu’étant essentiellement au service de leur communauté spécifique, le groupe a plus de cinq cents concerts à son actif et travaille avec de nombreux musicologues et universitaires pour la sauvegarde de ce répertoire unique. Ces chanteurs ont trouvé un partenaire de choix en la personne de Jesús Martin Moro, concertiste international, musicien sensible et inspiré, professeur au Conservatoire de Pau. Il mettra toute sa science de l’instrument et ses talents d’improvisateur au service d’un dialogue entre le souffle des tuyaux et celui des voix. Ses interventions viendront ponctuer les chants traditionnels, comme une mise en décor musical, offrant un écrin puissant et délicat à la poésie des voix sardes. Autant de raisons de ne pas rater ce concert qui clôturera cette fin de semaine musicale et spirituelle.

Renseignement : Direction de la Culture tél. 05 40 39 60 88 ou www.saintjeandeluz.fr Orgues à Saint-Jean-de-Luz tél. 05-59-26-92-71 / Plein tarif : 15€ - Tarif réduit : 10€ - gratuit jusqu’à 18 ans - Pass de 44€ pour les quatre manifestations

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.