Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Poésie de la semaine

Pour saluer l’An Neuf

Pierre Espil déclamant ses vers © DR

A l’horloge du temps,

Le Destin balance, hésite

Entre adieu et bonjour,

Entre nuit et lumière…

 Dans le brouillard et la grisaille,

L’incertain du petit jour,

De belles formes se dessinent

Ou, plutôt, se devinent…

Du côté d’un bosquet de rêves :

Sont-ce des anges ou des cygnes ?

On ne sait au juste.

Des ailes blanches, toutes blanches

Battent commes des cœurs,

Scintillent, telles des étoiles,

Et ce frisson virginal

Nous parle d’espérance !

Pierre Espil - Janvier 1999-

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.