Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Cinéma

Pluie de récompenses et clap de fin de la première édition du FIPADOC

Le palmarès du Fipadoc © Manex Barace

Pour la première édition du FIPADOC, Festival international documentaires, plus de 100 représentants des équipes de film, venus du monde entier ont présenté la semaine passée 159 films documentaires au public et aux professionnels dans les salles biarrotes qui ont accueilli entre 24 000 et 25 000 entrées, soit l’équivalent de l’an dernier malgré les changements intervenus dans la programmation de l’événement, consacrée désormais aux seuls documentaires. Une météo pas trop favorable pour les déplacements d’un lieu de projection à l’autre, mais (presque) idéal pour visionner les films. Et qui a été, semble-t-il, au goût du réalisateur Vitaly Mansky, lequel assure préférer (?) la beauté des éléments déchaînés durant l’hiver sur des plages quasiment désertes à la foule estivale…

Festival = compétition. Compétition = récompenses. Dix prix ont été remis lors de la cérémonie de clôture du festival animée par Bruce Toussaint (BFM TV) samedi 26 janvier dans une salle de la Gare du Midi comble. En alternance lecture du palmarès et appel des lauréats, musiques de circonstance et clins d’œil à Michel Legrand, au lendemain de sa disparition, avec le pianiste Reinhardt Wagner et diffusion de courts-métrages.

Les jurés : Charles Hembert, Shola Lynch et Leena Pasanen ont décerné le Grand Prix Documentaire international au film « Putin’s witnesses » (Lettonie, République tchèque, Suisse) doté de 5 000 € par la Région Nouvelle-Aquitaine pour le réalisateur Vitaly Manskiy.

Les jurés : Jean-Marie Durand, Dominique Gros et Mehran Tamadon ont décerné le Grand Prix Documentaire national au film « Quelle Folie » doté de 5 000 € par la SCAM pour le réalisateur Diego Governatori.

Les jurés : Pascale Cuenot, Valli et Reinhardt Wagner ont décerné le Grand Prix Documentaire musical au film « The 5 Browns : Digging through the Darkness » (Etats-Unis) doté de 5 000 € par la SACEM pour le réalisateur Ben Niles.

Les jurés : Noémie Benayoun, Félicie Roblin et Marion Sibers ont décerné le Prix CNC – Images de la culture (sélection IMPACT) au film « Coming out » (France) réalisé par Denis Parrot doté par le CNC, sous forme d’un achat de droits pour une intégration dans le catalogue Images de la culture du CNC pour le film primé.

Les jurés : Jean-Paul Tribout, Renaud Allilaire, Blanche Guichou, Rémy Grumbach et Brigitte Chevet ont décerné le Prix Mitrani au film « Quelle Folie » (France).

Doté par France Télévisions de 3 000 € pour le réalisateur Diego Governatori, et d’une diffusion du film sur une des antennes de France Télévisions.

Cela a été rappelé à plusieurs reprises par divers intervenants, les films sont tout d’abord réalisés à destination du public et les lauréats sont particulièrement heureux de se voir attribuer cette récompense. Le Prix du Public a été décerné au film « Maurice Béjart, l’âme de la danse » (France) doté de 1 000 € par TV5 Monde pour les réalisateurs Henri de Gerlache et Jean de Garrigues.

Les jurés : Laurent Vallet, Florent Marcoux et Guillaume Lucas ont décerné le Prix Challenge vidéo verticale INA/FIPADOC au projet « Jusqu’ici tout va bien ? » doté de 1 500 € pour l’équipe composée de Caroline Hocquard, François Prosper et Chloé Weiss et de 900 € de crédit de formation pour chacun d’entre eux.

Les jurés : Joris Bali (France), Lorenzo Gaini (Italie), Maria Gregorczyk (Pologne), Iseult Mc Nulty (Irlande), Daniela Sabová (Slovaquie), Orsolya Veres (Hongrie) et Tristan Wulff (Allemagne) ont décerné le Prix du Jury des Jeunes Européens au film « A Thousand Girls Like Me «  (France, Afghanistan) réalisé par Sahra Mani.

Le Prix Tënk a été décerné au film « Raz, Dwa, Zero » (Pologne) doté de 500 € pour la réalisatrice Anna Pawluczuk, et d’une diffusion du film sur la plateforme.

Les jurés : Erwan Desplanques, Sebastian Mayr et Martine Vidalenc ont décerné le Prix Erasmus + au film « La Bestia – Train of the Unknowns » (Allemagne) doté de 3 000 € pour le réalisateur Manuel Inacker.

Ont également été remis par des panels de chargés et de chargées de programmes les prix suivants :

Prix Pitch international FIPADOC 2019 au projet « Cholitas » de Jaime Murciego et Pablo Iraburu produit par Itziar García Zubiri (Arena Comunicación).

Prix Pitch français FIPADOC 2019 au projet « L’Hypothèse de Zimov »de Denis Sneguirev produit par Caroline Roussel (Arturo Mio).

Prix Pitch premiers films en région FIPADOC 2019 au projet « Sri Landaise » de Maylis Dartigue dotés chacun de 5 000 € en prestations de post-production chez Saya.

Clap de fin du FIPADOC 2019, mais rendez-vous du 21 au 26 janvier 2020 pour un nouveau FIPADOC à Biarritz !

Le FIPADOC 2019 n’est pas tout à fait terminé. Les 29 et 30 mars 2019 la médiathèque de Biarritz proposera deux jours de projections organisés par le BTS audio-visuel du lycée Cassin de Bayonne, pour voir ou revoir les documentaires coups de cœur de cette première édition. Plus d'informations sur le site www.fipadoc.com

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.