Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Musique

Orchestre Régional : le hautbois en exergue !

Laurent Gignoux, hautbois © DR

Ces vendredi 18 mai à 20h30 à l’Espace culturel Larreko de Saint-Pée sur Nivelle et samedi 19 mai à 20h30 à l’Auditorium Henri Grenet de la Cité des arts à Bayonne, l’Orchestre régional Bayonne Côte Basque dirigé par Benoît Fromanger, avec pour soliste le hautboïste Laurent Gignoux, propose un concert axé sur la musique française, avec, en son cœur, la création d’une œuvre d’André Jolivet.

Au programme, deux pavanes moderne, l’une de Ravel, l’autre de Fauré et la Sérénade concertante pour hautbois et orchestre de Jolivet dans une adaptation de Franck Villard. 

Christine Jolivet, fille du compositeur, sera présente lors de cet évènement : « La musique de Jolivet se situe entre lyrisme, clarté et langage complexe; audace et tradition humaniste; primitivisme, ésotérisme et simplicité. Mais c’est toujours l’émotion dans les œuvres de Jolivet qui prévaut sur la virtuosité. Son œuvre s’inscrit dans le XXe siècle comme un témoignage puissant de l’histoire de la musique française ».

Benoit Fromanger est chef de l'Orchestre Symphonique de Bucarest et professeur à la Hochschule « Hanns Eisler » de Berlin. Reconnu internationalement, il souhaite partager à chaque concert son approche personnelle de la musique, son respect pour les musiciens et le public, son énergie et sa passion. Il a dirigé récemment l’orchestre National de Lille, le Sinfonia Rotterdam, l’orchestre Colonne, etc. Benoît Fromanger décide de mettre à profit ses expériences musicales et sociales, et d’interrompre sa carrière de soliste et musicien d’orchestre afin de se consacrer à la direction d'orchestre qu’il étudie à la Hochschule de Berlin. Il a récemment enregistré les Cantates du compositeur français Thierry Machuel ainsi que l’œuvre orchestrale de la compositrice Mel Bonis (1858-1937).

Hautboïste, Laurent Gignoux, né à Carthage, découvre la musique et le piano au conservatoire de Tarbes. À l’écoute des Cantates de Bach, il se passionne pour le hautbois dès l’âge de dix-sept ans et étudie au conservatoire de Bayonne auprès de Jacky Morel. Admis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, il reçoit l’enseignement de Maurice Bourgue, David Walter, Jean-Louis Cappezzali, Roland Pidoux pour le hautbois et la musique de chambre, lauréat dans les deux disciplines. Il se perfectionne ensuite à la Musikhochschule de Zürich avec Thomas Indermühle et devient son assistant.

Membre fondateur du quatuor Résonnance avec Ophélie Gaillard (victoire de la Musique 2003), Laurent Gignoux partage son activité entre les concerts en soliste, la musique de chambre, les récitals, l’orchestre et l’enseignement en France, Allemagne, Suisse, Belgique, Pays-Bas, Espagne, Japon, Kazakhstan, Tunisie, Malte, Grèce ….

Il a travaillé comme hautboïste de l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, comme hautbois solo, cor anglais solo invité, avec l’Orchestre National de France, l’Opéra de Paris, l’orchestre Royal Philharmonique des Flandres, l’orchestre lyrique d’Avignon, l’orchestre philharmonique de Montpellier ou encore l’orchestre de l’Opéra de Lyon.

Rédaction

 

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.