Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Manifestation

Le Temps d’Aimer la Danse pour le 20e anniversaire du Ballet Malandain Biarritz

La danseuse-étoile Marie-Agnès Gillot © DR

C’est du 19 août 1998 que date l’ouverture du Centre Chorégraphique National de Biarritz fondé par la Ville de Biarritz et le Ministère de la Culture avec le soutien de la région Aquitaine et du Département basco-béarnais. A sa direction, Thierry Malandain accompagné d’une poignée de fidèles dont certains le suivent depuis 1986, d’abord à Élancourt puis à Saint-Etienne. Cela fait donc 20 ans que le Centre Chorégraphique National de Biarritz crée des ballets (une trentaine depuis 1998), assure une centaine de lever de rideaux par saison dont un tiers à l’international, accompagne une quinzaine de compagnies par an, sensibilise le public à l’art chorégraphique dans les écoles de France et de Navarre... Aussi notre chorégraphe biarrot ne ménage-t-il pas ses remerciements « au public, aux institutions publiques, aux théâtres d’accueils, aux partenaires et aux mécènes qui, jour après jour, lui permettent ainsi qu’à son équipe de continuer à arpenter ce chemin de passion ».

Précisément, fort du succès des deux premières éditions qui ont réuni à chaque fois plus de 20.000 spectateurs à Biarritz, le Malandain Ballet Biarritz et Biarritz Culture lancent la 3ème édition de la « Saison Danse » qui proposera de novembre 2018 à août 2019 plus de dix spectacles différents avec une programmation mêlant artistes du Pays Basque et grands noms de la danse actuelle, tels la compagnie de Victor Ullate et le Théâtre de Bâle auxquels s’ajouteront des créations de Thierry Malandain. En attendant, c’est le festival « Le Temps d’Aimer » dont Thierry Malandain est le directeur artistique qui lancera les festivités du vingtième anniversaire du Centre Chorégraphique biarrot.

Un festival au renom international

Le Temps d’Aimer la danse accueille ainsi durant dix jours 26 compagnies qui dans un même élan embrassent la diversité des esthétiques. Des étoiles aux noms nouveaux qui circulent de bouche en bouche, les gestes chorégraphiques apostrophent le monde, avec une forte présence de femmes chorégraphes, des interprètes de tous âges, des compagnies venues d’Irlande du Nord, de Belgique, d’Espagne, d’Israël, des Pays-Bas ou des Etats-Unis. Avec 47 rendez-vous dans la ville et ses trois théâtres, Biarritz vivra au rythme de la danse partagé par un large public.

Le festival débutera jeudi 6 septembre à 20h30 par la projection au cinéma "Le Royal" du film "Maurice Béjart, l'âme de la Danse" qui sera présenté par la journaliste Ariane Dollfus : jusqu’à ses derniers jours à Lausanne, Maurice Béjart, écrivain du geste, a vécu pour la danse, sans cesse en recherche, avec ses danseurs, entièrement dédié à son art qu’il estimait exigeant, total et populaire à la fois. De « Symphonie pour un homme seul » en 1955 jusqu’au « Tour du monde en 80 minutes » en 2007, Béjart a créé plus de 300 ballets, travaillé avec des milliers de danseurs et donné à voir ses créations à des millions de personnes à travers le monde. Devant l’impossibilité de tout raconter, ce documentaire s’arrête sur quelques fulgurances comme « Le Sacre du printemps » en 1959, « Messe pour le temps présent » en 1966, le « Boléro » dans les années 60, en donnant la parole à ses interprètes et s’appuyant sur de très belles et rares archives. La séance sera précédée d’une présentation du festival par Thierry Malandain et l’équipe de Biarritz Culture. Gratuit - entrée libre.

Auparavant, à 19h, sera inaugurée aux Serres de la Milady l'exposition collective "Juste aux corps", broderies tissages Agathe Bignon, dessins peintures Virginie Cétaire, Laurence de Vellou, sculptures Jean-Michel Caballe, Virginie Cétaire, Gilles Plantade : dans les pas du festival, cinq artistes plasticiens se proposent d’exprimer, dans leurs langages propres, la perception qu’ils ont de la danse. Par le dessin, déchiffrer ce que le mouvement révèle de la vérité d’un caractère. En volume, traduire la ligne et le rythme du mouvement projetés hors du corps. Dans la peinture, faire émerger les couleurs comme la chorégraphie d’une humeur. En sculptant l’acier, transcrire les mouvements intérieurs, les appuis, les tensions, le périlleux de la matière que l’espace d’en-dessous met à l’épreuve. Tramer, broder en fils textiles souples l’émotion tactile d’un corps dansant. Composer, dans le métal, la posture d’un corps dont l’habitacle est le costume (Entrée libre tous les jours de 15h à 19h, vernissage le jeudi 6 septembre à 19h avec une improvisation chorégraphique d’Auréline Guillot sur une idée originale de Gilles Plantade).

Premier spectacle : vendredi 7 septembre à 21h à la Gare du Midi avec "Embers to Embers" par Carolyn Carlson & Marie-Agnès Gillot. C’est une histoire unique, une grande première, la rencontre sur scène de deux personnalités  hors du commun, de deux étoiles. C’est aussi l’aboutissement d’un chemin partagé. Marie Agnès Gillot a été sacrée Étoile sur la scène de l’Opéra de Paris à la suite de la représentation de Signes de Carolyn Carlson. Jamais depuis elles ne se sont éloignées et c’est avec cette soirée exceptionnelle que Marie-Agnès Gillot a choisi de faire son premier spectacle hors l’Opéra de Paris après ses récents adieux. Réunies pour la première fois sur une scène, Carolyn Carlson et Marie-Agnès Gillot, danseuses et chorégraphes, danseront ensemble et présenteront des pièces pour certaines inédites. Embers to embers, le geste est beau et incandescent. Billet : de 12 à 40 €.

Points de Vente : Office de tourisme de Biarritz. Square d’Ixelles (Tél : 05 59 2244 66), Offices de tourisme d’Anglet / Bayonne/ Saint Jean de Luz et librairie Elkar à Bayonne (possibilité de paiement en eusko). Gare du Midi – Accueil du festival et billetterie jusqu’au 16 septembre (fermé le samedi 1er et dimanche 2 septembre). Ouvert de 11h à 17h30 et de 19h à 21h les soirs de représentations à la Gare du Midi (Tél : 05 59 22 03 02). Renseignements : Biarritz Culture Tél 05 59 22 20 21 ou biarritz-culture@wanadoo.fr

 

 

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.