Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Cinéma

Le FIPA revient à Biarritz du 23 au 28 janvier 2018 !

L’Ina met à la disposition du FIPA technologie de réalité virtuelle, savoir-faire éditorial et corpus d’archives © Fipa

C’est désormais la  journaliste et  réalisatrice de documentaires Anne Georget (elle avait déjà fait partie du jury du Fipa en 2006)  qui reprend le flambeau de Didier Decoin pour la 31ème édition Festival international des programmes audiovisuels installé à Biarritz depuis 1987. Ainsi, du 23 au 28 janvier, durant six jours, la création audiovisuelle internationale a rendez-vous à Biarritz pour découvrir, rencontrer, partager  et inspirer les professionnels du secteur audiovisuel et le public, autour d’une 31e édition encore plus festive, créative  et conviviale !

Plus que jamais, le Fipa affirme ainsi son positionnement : montrer la diversité et la transversalité de la création audiovisuelle internationale axée documentaire, fiction, nouvelles écritures et jeune création.

Sa sélection toujours plus exigeante fait le pari du risque et de l’intelligence, donnant à voir chaque année un véritable panorama mondial de la création audiovisuelle.

Autour de la compétition officielle, des journées professionnelles pratiques et thématiques (Industry) sont organisées pour faciliter les rencontres, ouvrir de nouvelles opportunités et inspirer les acteurs du secteur.

L’innovation est bien sûr toujours au cœur  du festival avec le Smart Fipa, laboratoire des tendances dédié à la création digitale et aux expressions nouvelles.

Enfin, grâce à son programme «Campus», le Fipa réaffirme son engagement pour l’éducation à l’image et la jeune création, favorisant l’éclosion des talents de demain.

Et comme chaque année, le Fipa met un pays à l’honneur à travers son « focus » : en 2018, Israël est le pays l’invité.

Après l’Australie, l’Espagne et le Canada, le Fipa consacre son focus 2018 à la scène audiovisuelle israélienne. À l’heure de l’année croisée France -Israël, ce focus est l’occasion de valoriser les contenus et les talents israéliens, de multiplier les partages d’expériences dans les domaines de l’écriture, de la création numérique et de la formation. Israël présente un savoir-faire remarquable, un modèle de production singulier, une approche artistique stimulante et des contenus largement exportés. Considérée comme un vivier de nouveaux talents, les productions israéliennes sont reconnues pour leur créativité et les écoles particulièrement innovantes. Plusieurs créations ont ainsi été adaptées avec succès comme Homeland (présenté au Fipa en 2011) ou In Treatment. Le focus Israël permet donc d’ouvrir de nouvelles opportunités de coproduction et de collaborations autour d’un marché porteur grâce à la présence de plusieurs institutions et de nombreux professionnels.

Le Fipa consacre une carte blanche au festival Docaviv, dans le cadre de son Focus Israël, avec la projection de plusieurs programmes. Docaviv, le Festival international du film documentaire de Tel Aviv, est le seul festival du pays à être intégralement consacré au documentaire. Il est considéré comme l’un des principaux festivals documentaires dans le monde. Chaque année, il présente plus de 100 nouveaux documentaires venus d’Israël et du monde entier. Il propose six sélections compétitives : Compétition Israélienne, Compétition internationale, « Depth of Field Competition », Compétition étudiante,

Compétition de courts métrages et Prix Fipresci du meilleur réalisateur. Le festival propose également des programmes spéciaux en hommage à des cinéastes réputés, ainsi que d’autres axés spécifiquement sur la musique, l’art, la société, etc... L’un d’eux est consacré au cinéma documentaire alternatif et à l’utilisation des nouvelles technologies offrant de nouveaux modes de narration susceptibles de montrer le réel différemment.

En cette année de son  20e anniversaire, le Docaviv se déroulera à Tel-Aviv du 17 au 26 mai 2018.

Et Israël sera à l’honneur dès les premiers instants du Fipa. Pour sa 31e cérémonie d’ouverture, et pour célébrer le Focus Israël, le Fipa présentera le premier épisode inédit de la saison 2 de « Fauda ». Cette série israélienne dont la saison 1 a connu un succès planétaire (présentée au Fipa 2016), met en scène le conflit israélo-palestinien à travers la lutte entre une unité spéciale d’agents israéliens infiltrés côté palestinien et un chef militaire du Hamas en fuite.

En 2015, la chaîne israélienne Yes Stars diffusait les douze premiers épisodes de la première saison, avant que la série soit achetée par Netflix en 2016 et connaisse un succès international. En 2017, la saison 2 produite par Netflix, a été classée parmi les dix meilleures séries de l’année par The New York Times.

Cérémonie d’ouverture en présence de Lior Raz et Avi Issacharoff, co-auteurs de la série

Le Fipa présente également, hors compétition, deux séries israéliennes inédites : « Vicki and me » de Tal Miller et « Ron » de Ron Feldman et Anat Oren.

Le Fipa ne saurait bien entendu se résumer à un simple et riche focus sur un pays. Témoin de la création télévisuelle sous toutes ses formes et genres, le festival biarrot est avant tout un lieu de présentation et de compétition. Lors d’une courte semaine, Biarritz est le premier rendez-vous annuel international des professionnels et créateurs. Véritable observatoire de la création audiovisuelle internationale, le Fipa a pour objectif de révéler des programmes novateurs, originaux et libres de tout formatage. Plusieurs cadres pour els films en compétition : fiction, séries, documentaires nationaux et internationaux, musique et spectacles, jeune création. Nouveauté, le Smart Fipa (création classique, digitale, interactive, virtuelle) fusionne avec les autres sections pour ne plus différencier les oeuvres. Egalement le public sera amené à voter pour son prix en choisissant parmi huit films, toute catégorie confondue. Autre changement, sans attendre la soirée d’ouverture, les projections débuteront dès 10 heures du matin le mardi 23 au Casino et au Bellevue. Une séance spéciale sera consacrée à l’intégrale de la série documentaire « the Staircase (Soupçons) » de Jean-Xavier de l’Estrade, vendredi 26 et samedi 27 janvier.

Le 5ème Hackathon du Smart Fipa, ouvert à tous, verra récompensé par le Conseil Régional de la Nouvelle Aquitaine le meilleur projet d'un prix de 5000 €. 

Pour les amateurs de débats en direct deux rencontres avec Elsa Lunghini (comédienne, chanteuse) et Marie Drucker (journaliste, documentariste, productrice) sont au programme, ainsi que des rencontres et débats autour de l’actualité des médias et de la politique publique audiovisuelle.

Destiné aux professionnels le Fipa Industry est un lieu de rencontres, line-up, pitchs. Les étudiants présents choisiront certainement le Le Fipa Campus, avec notamment la Jeune Création

Le Fipa, c’est 6 jours de festival où se rencontrent professionnels de l’audiovisuel, de nombreux étudiants venus parfois de fort loin, et également du public ravi de partager des moments d’exception, de visionner des œuvres qui ne seront hélas pas toutes diffusées par les chaines nationales (du moins en France) et de profiter de nombreux rendez-vous gratuits autour de conférences, expositions, rencontres…

Le programme de la 31e édition du Fipa est en ligne sur le site www.fipa.tv où peuvent d’ores et déjà (et c’est un bon conseil !) acheter les divers Pass :

Pass Festival, accès permanent 1 personne : 25 euros. Donne accès à toutes les séances. Remise gracieuse d’un exemplaire du catalogue officiel du Festival ainsi que de son Agenda-programme.

Pass Journée : 10 euros. Séance : 6 euros (tarif réduit : 3 euros). |

Les projections se déroulent du mardi au dimanche (rediffusions) dans les salles de l’Espace Bellevue, du Casino Municipal, de la Gare du Midi et aux cinémas Le Royal et Le Colisée. L’ouverture officielle salle Atalaya (Gare du Midi) sera présentée par Estelle Martin mardi 23. Le palmarès sera divulgué lors de la soirée de clôture samedi 27 présentée par Maïtena Biraben (renseignements : www.fipa.tv)

Manex Barace

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.