Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Actualité

La Chambre de Commerce bayonnaise au Parlement Européen des Entreprises

André Garreta avec Peio Etxeleku au Parlement Européen des Entreprises © DR

André Garreta, président de la CCI Bayonne-Pays Basque et président de l’assemblée des Chambres Territoriales s’était fait accompagner de Peio Etxeleku pour siéger mercredi dernier au Parlement Européen des Entreprises avec la délégation des chefs d’entreprise français au complet.

Ce 5ème rendez-vous initié par « Eurochambres » a pour objectif de créer la configuration d'une session parlementaire constituée de chefs d’entreprise européens. Cette manifestation permet de donner la parole aux entrepreneurs et de remonter directement les préoccupations majeures ressenties sur le terrain aux acteurs politiques du Parlement européen et de la Commission européenne.

Comme pour les quatre éditions précédentes, plus de 750 entrepreneurs issus des Etats membres de l’Union européenne et des 18 pays associés se sont réunis comme de vrais parlementaires au sein de l’Hémicycle du Parlement européen, afin de débattre et de voter sur des enjeux européens d’actualité touchant de près la vie entrepreneuriale. L’initiative vise à encourager une meilleure prise en compte des considérations des entreprises dans le processus décisionnel communautaire.

A cette occasion, Antonio Tajani, président du Parlement européen, Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, Donald Tusk, président du Conseil européen, Michel Barnier, négociateur en chef de la Commission chargé de la conduite des négociations avec le Royaume-Uni ainsi qu’un représentant de la présidence autrichienne de l’Union Européenne et Christoph Leitl, président d’Eurochambres ont été invités à l’ouverture de cette manifestation européenne. Différentes sessions thématiques ont ainsi permis de mener des débats importants sur les actualités communautaires.

André Garreta, Peio Etxeleku et leurs collègues avaient été accueillis la veille par l’ambassadeur de France Philippe Léglise-Costa à la Représentation permanente de la France auprès de l’UE. Pour Antonio_Tajani, « l’Europe compte 24 millions d’entreprises, l’économie est l’acteur le plus important, les entreprises sont les parrains de l’économie réelle et nous devons renforcer le small business act ». Pour Christophe Leitl, Président Eurochambres, « l’Europe est la puissance commerciale la plus forte du monde »… Pourtant, concernant les sanctions imposées par les Américains contre une série de pays (Russie, Iran, entre autres) qui les privent de marchés importants, « nous n’allons pas rester les bras ballants »… Mais la réaction tarde à venir !

Pour André Garreta, l’Europe ne doit pas se limiter à l’Euro : « avez-vous déjà vu deux équipes de rugby évoluer sur le même terrain avec des règles du jeu différentes ? Ce peut être l’image de l’Europe actuelle tant qu’il n’y a pas d’harmonisation fiscale et sociale pour empêcher des concurrences déloyales ; existe-t-il une véritable volonté de convergence pour ce marché de 500 millions de consommateurs ? Nous souhaitons une Europe qui protège (...) pour une Europe plus sûre et plus prospère (…) donner une valeur ajoutée à la coopération européenne (…) nous devons être un architecte du monde de demain ».

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.