Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Manifestation

L’agenda de la semaine

Kukai Dantza - Oskara © Gorka Bravo

En vedette :

Mercredi 8 novembre à Biarritz, au Théâtre du Casino à 20h30, Kukai Dantza (Oskara Marcos Morau - Jon Maya Sein).

Kukai Dantza, prix national de danse 2017 pour son exceptionnel traitement du folklore, des mythes et rites traditionnels, présente sa dernière création tout juste auréolée du Molière espagnol (Premio Max) pour le meilleur spectacle de l’année. Fruit de la rencontre avec le chorégraphe Marcos Morau et son collectif La Veronal basé à Barcelone, qui sonde d’un geste chorégraphique et cinématographique les entrailles de nos terres intérieures, Oskara navigue entre les racines populaires de la danse et son expression la plus contemporaine. Et fait la promesse d'une exploration nouvelle des paysages de la culture basque et de ses mythes.

Dans le cadre de « Rendez-vous basque » soutenu par la Communauté d’Agglomération Pays Basque, la Diputación Foral de Gipuzkoa et organisé en partenariat avec l’Institut Culturel Basque et Lurrama.

 

L’agenda de la semaine

Vendredi 3 novembre

Bayonne

Exposition du sculpteur Aitor Mendizabal au Hangar, 5, rue Sauveur Narbaitz (derrière la Chambre de Commerce. De 17 h à 20 h, « Créative » animée par l’artiste.

Saint-Jean-de-Luz

L’association du Syndrome de Wolfram organise un concert solidaire pour financer la recherche sur cette rare maladie à 20h30 à l’église. Places en vente au bar Battela et à l'office de tourisme de Saint-Jean-de-Luz, ainsi qu'au bar Plazan d'Ascain (entrée 12 €).

Hendaye

Auditorium Antoine d'Abbadie à 19h : l'identité partagée sera au centre du projet “Zara” de Peio Serbielle. En novembre, le chanteur organise notamment trois conférences autour de ce concept. L'identité sera au centre de trois conférences organisées par le chanteur. La première aura pour thème “identité et littérature” et sera animée par Jean-Michel Le Boulanger, maître de conférence en Patrimoine à l'université de Bretagne-Sud et auteur de l'essai Manifeste pour une France de la diversité.

Tardets

Après Garazi le 27 octobre dernier, la deuxième éliminatoire du Prix Hernandorena 2017 de Bertsularisme (improvisation) se déroulera ce vendredi 3 novembre à 21h au local de l'association Prefosta à Tardets en Haute-Soule. Dix-huit jeunes bertsularis de tout le Pays Basque participeront aux trois phases éliminatoires, tandis que six d'entre eux auront le privilège de participer à la finale du 25 novembre à Bayonne.

Mauléon

Veillée de prière pour la paix : Atxik Berrituz, le collectif de chrétiens pour la paix en Pays Basque et les chrétiens de Soule vous invitent à une veillée de prière pour la paix en Pays Basque et dans le monde le vendredi 3 novembre à 20h à la chapelle Notre Dame de la Haute Ville de Mauléon : chants, témoignages, prières puis moment de convivialité autour du verre de l'amitié.

Notez bien que cette soirée se déroule à la chapelle de la Haute Ville de Mauléon, rue de Bela et non en l'église Saint Jean-Baptiste du centre-ville.

Samedi 4 novembre

Biarritz

Expo Crypte Ste-Eugénie : à 16h rencontre avec les artistes Josette Dacosta et Barbara Stammel et débat avec Jean-Francois Larralde, historien de l’art.

Atelier de création numérique : le public pourra faire vivre les visages de Barbara Stammel à travers les paysages de couleurs et de matières de Josette Dacosta et verra ses textes exposés au sein de la crypte.

Hendaye

- exposition SOKA à 11 heures à l'Espace culturel Mendi Zolan

Tolosa (Guipuzcoa)

Concours de chorales de Tolosa : pour la deuxième année consécutive, le comité de jumelage Uztaritze-Tolosa organise une sortie au Concours des meilleures chorales du monde réunies à Tolosa. Programme : à 16h, premier spectacle avec trois groupes = Polyphonie (12 €) à 19h, deuxième spectacle avec trois groupes  = Folklore (12 €) Départ d'Ustaritz (depuis Lota) à 13h30 et retour à 23h Prix du Bus : 10 € Réservations : 06 31 07 75 03

Abbaye de Leyre (Navarre)

Eglise de l’abbaye de Leyre à 17h45h, le Requiem de Fauré par le Chœur Run by Singers qui vient d’Angleterre.

Ondres (Landes)

A partir de 19h30, l’association Root Spirit propose de fêter les 10 ans d’existence de la salle de spectacles Capranie, basée à Ondres dans les Landes. La soirée débutera par la deuxième édition du vide-vinyles pour les amoureux des 33 et 45 tours. The Very BIG small orchestra présentera ensuite quelques titres de son troisième album.

Dimanche 5 novembre

Biarritz

Gare du Midi à 16h, le célèbre « Barbier de Séville » de Rossini, un « opéra vivant » avec 85 artistes, orchestre et chanteurs. Location : offices de tourisme de Biarritz et Anglet, librairie Elkar à Bayonne et grandes surfaces (Tarifs réduits pour groupes du troisième âge et autocaristes).

Billetterie en ligne sur : www.biarritz.fr – www.fnac.com – www.ticketnet.fr

Renseignements et location par correspondance : Entractes Organisations à Bayonne, Tél : 05.59.59.23.79 et e-mail : entractes-organisations@wanadoo.fr

site : www.entractes-organisations.com

Bayonne

Musée Basque conférence d’Etienne Rousseau-Plotto à 16h. Sur les traces d’un grand peintre luzien, Gabriel Deluc (1883 – 1916). Entrée gratuite, salle Argitu.

Tarnos

Eglise des Forges à 16h, concert avec Beñat Achiary

6 novembre

Biarritz

Pâtisserie Miremont (1B, Place Georges Clemenceau – Tél : 05 59 24 01 38) à 12h30 sera proclamé le lauréat du 12ème Prix Boncourt de Biarritz chez Miremont. Depuis 2006, le Boncourt – à l’initiative de la Médiathèque de Biarritz - confronte les choix du jury officiel de l’Académie Goncourt avec celui d’un groupe de lecteurs, en s’alignant sur les règles de l’institution parisienne. Cette année, la Médiathèque a réuni un jury de 12 lecteurs, issus du Club de lecture, pour lire les 15 titres en compétition pour le Prix Goncourt 2017.

Le lauréat du Boncourt des lecteurs biarrots sera connu ce lundi 6 novembre à 12h30. Le lauréat du jury officiel du Prix Goncourt 2017 sera connu à 13h et commenté à l’occasion de cette rencontre (Troisième sélection du Goncourt : Yannick Haenel, « Tiens ferme ta couronne » (Gallimard), Véronique Olmi, « Bakhita » (Albin Michel), Eric Vuillard, « L’Ordre du jour » (Actes Sud) et Alice Zeniter, « L’art de perdre » (Flammarion).

Mardi 7 novembre

Anglet

Théâtre Quintaou à 17h, conférence Université du Temps Libre d'Anglet : « Jardins chinois, jardins japonais, microcosmes inspirés des sagesses tao, shinto et zen » par M. Jean-Paul Lamarque, professeur d'histoire, directeur honoraire des Alliances Françaises de La Paz et de Santa Fé.

Bayonne

Café-KT à Saint-Amand de 8h45 à 10h (Frat. Saint-Thomas Becket)

Hendaye

Ciné-rencontre aux Variétés à 20h30 projection du film « NON » en présence de l’Equipe du film

Pau

Parlement de Navarre à 18 heures, Académie de Béarn : séance publique au cours de laquelle sera prononcée une conférence par le Professeur Robert Kopp, intitulée : « Le Goncourt, une passion française » Cette réception sera suivie d’un apéritif qui sera servi dans la salle Marca.

Mercredi 8 novembre

Bayonne 

Bourse du Travail à 20h : à l'occasion de la COP23, Jean Jouzel (climatologue, médaille d'or du CNRS, et ex-vice-président du groupe scientifique du GIEC récipiendaire du Prix Nobel de la paix) et Pierre Larrouturou (ingénieur agronome, économiste) viendront présenter en exclusivité à Bayonne une proposition originale de financement de la transition écologique et du combat contre le dérèglement climatique. Ils estiment que depuis avril 2015, la Banque Centrale Européenne (BCE) a créé presque 1000 milliards d'euros par an et demandent que cette monnaie créée soit désormais fléchée vers les priorités que sont la lutte contre le dérèglement climatique et la création de millions d'emplois utiles et de qualité, dans la transition énergétique. L'entrée de cette conférence exceptionnelle est gratuite mais il est conseillé de réserver sa place en s'inscrivant au 05 59 59 33 23 ou à info@bizimugi.eu

Vendredi 10 novembre

Bayonne

Musée Basque à 15h, Université du Temps Libre de Bayonne, conférence de Béatrice Leroy, professeur d’Université : la Fête dans l’Occident médiéval (XIIe-XVe siècles). Toute société éprouve le besoin de s’arrêter avec bonheur, au cours de ses occupations sérieuses et souvent rébarbatives, pour célébrer des événements, ou plus simplement pour marquer sa joie de vivre différemment de la sévérité quotidienne et en regroupant le plus de monde possible. Du XIIe au XVe siècle (et au-delà, dans d’autres époques, d’autres milieux), se sont organisées toutes sortes de fêtes, liturgiques, politiques, chevaleresques ou populaires, et sportives. Ce furent, au long de l’année, des fêtes surveillées ou spontanées, réunissant des sociétés nombreuses qui participaient à ces « actes » ou qui y assistaient. Les sacres, les processions, les « mystères », les tournois, ou encore la chasse, ou la quintaine ou les courses de chevaux, par exemple, se déroulaient dans des lieux précis, avec décors, costumes, couleurs, enseignes et musique (entrée 5 € pour les non-adhérents, information tél. 05 59 59 81 20).

Ciboure

Soirée artistique et littéraire de La Cheminante à 20h consacrée à la musique, à l'art plastique et à la poterie avec Jésus Aured et son accordéon. Réservation sur sylviedarreau@gmail.com.

Samedi 11 novembre

Hendaye

Église Saint Vincent à 16 h, récital de piano « L’Aube des siècles » par Daniel Gardiole. Créateur en France de la sonate « Aube » de Lucien Durosoir, Daniel Gardiole est professeur au conservatoire Maurice Ravel de Paris, assistant spécialisé d’enseignement artistique. « Il a imposé un jeu remarqué par la sûreté de ses choix,  la hardiesse des œuvres, et une curiosité musicale ainsi que des capacités pianistiques hors du commun » (L’Éducation musicale, juin 2012).

Dimanche 12 novembre

Bayonne

Bourse à la BD d’occasion de 9 h à 18 h, salle Napoléon (29, avenue du Capitaine Resplandy, entrée libre). Collections jeunesse, séances de dédicaces, bandes dessinées « collectors » et autres trésors. BABulles a réuni 15 exposants proposant un large choix de BD et figurines et 4 dessinateurs: Xavier Saült, Virginie Mejescaze, Gérard Romero et Patrick Goulesque.

A noter dès maintenant :

Samedi 18 novembre, Biarritz, Nuit des Biarrots à l’Hôtel du Palais

L’Hôtel du Palais ouvre ses portes afin de proposer aux Biarrots, un séjour exceptionnel à un prix tout aussi exceptionnel : forfait, comprenant : la chambre, le Dîner de Gala dansant, le petit-déjeuner buffet et l’accès au Spa Impérial : piscine d’eau douce avec nage à contre-courant, sauna, hamman, jacuzzi et salle de fitness avec cardio-training.

- 340 € pour la nuit et pour une personne en chambre individuelle

- 480 € pour la nuit et pour deux personnes en chambre double

- Dîner de Gala (sans hébergement) : 170 € par personne (accords, mets et vins compris)

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.