Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Nos disparus

In Memoriam : Hubert Mouroux

Hubert Mauroux aux courses de trot © DR

Issu d’une vieille famille gasconne du Condomois, orphelin de père pendant la guerre, Hubert Mouroux était toujours resté fidèle à ses racines armagnacaises malgré de nombreux séjours sur la côte basque, à Saint-Jean-de-Luz où il rencontre son épouse qui lui donnera un fils et deux filles, et Guéthary où la famille séjournera souvent. Une vie professionnelle dans la finance lui fera quitter Paris pour Pau où il restera pendant une dizaine d’années comme directeur commercial de la Banque Courtois. Et il prendra sa retraite sur la côte basque où il résidera pendant des années à la Maison de l’Infante, avec ses nombreux souvenirs et une importante bibliothèque. Ses nombreux amis conserveront le souvenir d’un homme très cultivé, fidèle à sa famille – enfants et petits-enfants livreront lors de sa messe d’obsèques célébrée à l’église Sainte-Marie d’Anglet des épisodes émouvants, en particulier sa propension à découper des articles et établir des notes et des fiches, de sorte qu’il n’oubliait jamais une date d’anniversaire ou tel événement familial -, et fidèle à ses idées fleur-de-lysées qu’il n’hésitait pas à exprimer haut et clair ! Le temps était de la partie pour rassembler au golf du Phare à Biarritz – dont il était un pratiquant assidu – ses nombreux amis autour d’un verre du souvenir convivial. Il a été inhumé le lendemain dans le caveau familial à Condom. R. I. P.

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.