Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Portrait Patrimoine

In Memoriam : Antoine Etchegorry, prêtre et pilotari

Antoine Etchegorry né à Luxe Sumberraute en 1925, prêtre depuis 1950, est décédé en la maison de retraite Arditeya de Cambo à l’âge de 93 ans. © DR

Antoine Etchegorry né à Luxe Sumberraute en 1925, prêtre depuis 1950, est décédé en la maison de retraite Arditeya de Cambo à l’âge de 93 ans.

Un pilotari de renom avec l’Abbé Erramouspé, tous deux ont participé en soutane à des parties de pelote sur les frontons dans les années qui ont suivi leur ordination, et gagneront à main nue le championnat de France de pelote dans les années 50.

On les désignait comme « les curés pilotaris en soutane » car, les bras retroussés, la soutane au vent, ils menaient leur partie contre leurs adversaires et le spectacle était dans leur dextérité à la pelote malgré la « gêne » que pouvait imposer cet habit religieux qui ne les quittait pas pendant le jeu.

Antoine Etchegorry, que les proches appelaient Anton, fut prêtre à Anglet Saint-Joseph, puis vicaire et curé d’Urrugne  pendant trente-sept ans, avant de rejoindre Ustaritz-Arruntz pour des années de retraite active dans la grande paroisse du Labourd.

Un homme jovial, heureux en compagnie, agréable et connaissant le basque qu’il pratiquait spontanément dans le parler quotidien.

Ses obsèques sont prévues à Ustaritz samedi prochain en cette église paroissiale qu’il servit de longues années durant, jusqu’à sa retraite effective à Cambo.

Une belle figure de prêtre basque du terroir, d’enracinement et d’attache aux coutumes du pays qu’il aimait particulièrement développer par le sport et la pelote.

Obseques à Ustaritz samedi à 14 heures en l’église saint Vincent, au cœur du bourg.

 

 

 

 

 

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.