Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Patrimoine

Hossegor : L’assemblée générale des Amis du Lac entre espoir et pessimisme !

L’intervention remarquée de l’avocat des Amis du Lac le bâtonnier Jean-Marie Burguburu © DR

A l’ouverture de la séance, le président Eric Gildard a demandé une minute de silence à la mémoire de Jean-Claude Drouin, professeur agrégé d’Histoire et de Géographie, conseiller historique des Amis du lac, décédé le 18 mai dernier.
Les interventions (sept au total), après les comptes rendus (moral et financier) adoptés à l’unanimité, dont celles du maire d’Hossegor et très remarquée de l’avocat des Amis du lac le bâtonnier Jean-Marie Burguburu, souletin aux racines hossegoriennes qui dans une belle plaidoirie a brillamment défendu la beauté d’Hossegor, son statut si particulier et le bilan des Amis du lac si utiles (indispensables) à la Cité-Parc avec ses actions littéraires et culturelles...
Le bilan d’activités a été présenté par deux intervenants : d’abord Colette Mélnitchenko qui a évoqué les faits et événements majeurs de l’association, parmi lesquels le rapprochement opéré par les Amis du lac avec deux associations voisines avec lesquelles elle a des affinités dans le domaine de la défense de l’Habitat et du patrimoine en général et avec qui elle a organisé le dernier colloque, à savoir :
- L’Association Giltzarri de Saint-Jean-de-Luz qui, comme les Amis du lac cette année doivent remettre un prix d’architecture en 2020, et l’Association « Maisons paysannes de France » du sud de la Gironde avec qui  une convention a été signée.
Par ailleurs, afin de s’enrichir mutuellement de l’expérience de diverses associations amies, des liens d’échanges d’informations ont été établis avec : les Amis d’Edmond Rostand, les Amis de François Mauriac, les Amis de Pierre Benoit, les Amis de Jean Prévost, les Amis de Francis Jammes, les Amis de Jean Rameau, les Amis de Christine de Rivoyre, la Société de Borda à Dax et les dossiers d’Aquitaine à Bordeaux, ainsi que les Amis de Jean Giono, l’Association Katanhdin en Béarn, le Centre culture du pays d’Orthe à Peyrehorade, le Rotary-Club, le Kiwanis et le Lions Club.
L’adhésion à la Fédération Nationale des maisons d’écrivains et des patrimoines littéraires va aussi être des plus utiles à l’association par l’exemple de ce qui se fait ailleurs en France, particulièrement dans la défense des maisons d’écrivains. Les Amis du Lac adhèrent  également à l’association des Amis des archives départementales des Landes et ils reçoivent des Lettres de diverses associations et groupes, telle la LETTRE BasKulture du Pays Basque.
Enfin pour informer ses adhérents et les relations sur les manifestations organisées par les Associations Amies, et sur les diverses invitations, Eric Gildard a créé La LETTRE illustrée qui paraît tous les jeudis avec une vingtaine de pages ! Car le président de l’Association considère que l’information reste plus que jamais indispensable pour stimuler et lancer des projets ou prendre des initiatives.

Quant à Maud Voituriez, elle a relaté les manifestations et événements auxquels l’association a participé, en particulier les salons du livre de Pau et de Cambo, et les colloques, dont celui du cinquantième anniversaire de la disparition de l’écrivain Joseph Peyré, et la remise du Prix des Trois Couronnes au château d'Arcangues au mois de mai.
Le 11 mai, dans le cadre du Salon vert du Sporting-casino d'Hossegor, l'association avait organisé son colloque annuel avec la participation de 12 intervenants - Thème du colloque : L’architecture et les influences réciproques » - Les communications ont fait l’objet d’une publication que l’on peut trouver sur la table à la fin de l’A.G. et aux Editions « Lac et lande ».
- La cotisation pour 2020 est unique et reste fixée à 30 euros  - La date de la fête de fin d’année des Amis du lac est fixée au jeudi 19 décembre à 19 h - La participation au concours photos est prolongée jusqu’au 30 septembre...
Et l’idée a été émise « qu’à l’image de Malagar avec sa vigne comme prétexte, inventons et créons à Hossegor « Les baignades littéraires du lac », un week-end durant lequel des champions viendraient se baigner tandis que sur deux ou trois plages du lac (sous chapiteaux) il y aurait des débats avec des auteurs célèbres qui ont écrits et défendus l’eau, le sable, l’environnement et la santé des bains ! Cela nous changerait des compétitions sportives et des chapiteaux qui n’abritent que de la restauration et des marchands de fringues de marque... Allez un petit effort d’imagination et de renouveau de qualité ! », cncluaient les Amis du Lac. Tout un programme pour les mois à venir…

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.