Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Actualité

Festival d’Arnaga : histoire, musique et poésie dans le tourbillon de la Grande Guerre

Conférence d’Alexandre de La Cerda à l’Orangerie d’Arnaga © Les Amis d'Arnaga

Notre rédacteur Alexandre de La Cerda prononcera ce vendredi 18 mai à 17h à l’Orangerie d’Arnaga la conférence inaugurale de cette nouvelle édition du Festival Musical et Littéraire d’Arnaga consacré au centenaire de la fin de la Guerre 1914-1918.

Précédée de « Lur gainean, infernua / L’enfer sur Terre », création littéraire poétique bilingue euskara-français d’Itxaro Borda, et de la présentation par Murielle Lebrun de son livre « La malette bleue d’Ulysse Rouarde, cette conférence intitulée « 1914-1918 : Le recul de l’Europe et de la Civilisation » lancera véritablement la thématique du Festival. Depuis l’assassinat de l'archiduc François-Ferdinand d’Autriche à Sarajevo le 28 juin 1914 et les déclarations de guerre qui ont suivi, jusqu’à l’armistice du 11 novembre 1918, la Première Guerre Mondiale, si dévastatrice en vies humaines – les monuments aux morts de n'importe lequel de nos plus petits hameaux nous en font appréhender l'hémorragie – déroule ses grands rendez-vous chronologiques : le « miracle » de la Marne dû à l’intervention russe en septembre 1914, l’Artois, la Champagne et les contreforts vosgiens en 1915, la Somme et Verdun en 1916, le Chemin des Dames et l’arrivée des Américains en 1917, la seconde bataille de la Marne et les ultimes offensives en 1918. Elle brisera l’élan civilisationnel et économique européen et se prolongera, au-delà du Traité de Versailles censé y mettre un point final, par le deuxième conflit mondial.

Des événements musicaux
Avec un programme intense composé de musique, art lyrique, lectures, conférences, dont deux créations, parmi les événements musicaux du festival on notera particulièrement le lundi 21 mai à 16h à l'Orangerie le concert intitulé « 1918 l'Opéra-comique à Biarritz » qui sera également présenté par Alexandre de La Cerda : jusqu’au bout de ses forces, dans l’espérance d’une issue victorieuse de la guerre de 14, Edmond Rostand continua de recevoir ses visiteurs à Arnaga. En 1918, une délégation de la troupe de l’Opéra-Comique de Paris, délocalisée à Biarritz à cause du canon allemand « la grosse Bertha » qui menaçait encore Paris à la fin de la guerre, vint lui rendre visite à Cambo. Le poète avait tenu à leur faire lui-même les honneurs de « son délicieux Arnaga » et de ses jardins. Il assista ensuite plusieurs fois, au Casino Municipal de Biarritz, aux spectacles de la troupe, en s'enthousiasmant pour une « cantatrice aux cheveux d'or, échappée de l'occupation prussienne des Flandres »… Ce concert constituera un hommage à cet épisode historique avec un programme constitué de quelques airs de La Périchole (Offenbach), Manon (Massenet), Les Saltimbanques (Ganne), La Fille de Mme Angot (Lecocq), La Mascotte (Audran), Ciboulette (Hahn) et La Vie Parisienne (Offenbach) avec Anne Mestelan-Estève, soprano, Michel Fenasse-Amat, baryton, et les choristes de la master class de chant choral, accompagnés au piano par Mariella Fiordaliso. 
Anne Mestelan-Estève, originaire de Saint-Jean-de-Luz mais établie à Hossegor dirige la chorale Ananda. Entrée en classe de chant au Conservatoire de Bayonne, elle suit l’enseignement d’Astrig Dedeyan, puis de Michel Philippe de l’Opéra de Paris parallèlement à ses études de commerce à Paris. Son timbre lumineux de soprano et ses qualités musicales lui permettent d’aborder différents répertoires allant de la musique sacrée à l’opéra en passant par la musique baroque. Régulièrement sollicitée (entre autres) par les formations chorales de la région et l’Orchestre Symphonique du Sud-Ouest, Anne Mestelan-Estève a chanté les plus belles pages de la musique sacrée : Stabat Mater de Pergolèse, Dixit Dominus de Haendel, Requiem et Messe du Couronnement de Mozart. En récital, elle aborde un répertoire éclectique faisant la part belle à l’opéra et à la mélodie.

L’autre événement musical sera le récital de la pianiste italienne Mariella Fiordaliso, issue du célèbre Conservatoire Santa Cecilia de Rome, qui interprétera dimanche 20 mai à 16h, le « Tombeau de Couperin », suite de six pièces pour piano de Maurice Ravel composée entre 1914 et 1918 et créée à Paris le 11 avril 1919 par la pianiste Marguerite Long.
Auparavant, à 15h, Étienne Rousseau-Plotto donnera uneconférence sur « Maurice Ravel pendant la Première guerre mondiale : compositeur et soldat ». Au Pays Basque pendant l'été 14, Maurice Ravel se voit refuser l’entrée à l’armée pour sa petite taille : il retourne à Paris, écrit ses « Trois pièces » pour chœur mixte a capella et termine la composition du « Tombeau de Couperin » dont il dédie chacune des six pièces à des amis tués sur le front…
Produit et organisé par la Compagnie Alma Cantoa, les Amis d’Arnaga et la Ville de Cambo, le festival est et placé sous la direction artistique de Michel Fenasse-Amat. Le billet d'entrée à Arnaga comprend l'entrée au Festival, sans supplément. Pas de réservation. Pour la nuit des Musées, entrée libre à partir de 20 h30.

Programme :

Vendredi 18 mai
14h30 Lur gainean, infernua / L’enfer sur Terre Écuries

15h40 La Malette Bleue d’Ulysse Rouard Écuries

17h à l’Orangerie, conférence d’Alexandre de La Cerda sur la guerre 1914-1918

Samedi 19 mai
14h45 Conférence de Michel Forrier « Le Vol de La Marseillaise » Orangerie

15h45 Le Vol de La Marseillaise Terrasse villa

17h10 Louis et Paula Écuries

Samedi 19 mai Nocturne de la Nuit des Musées
21h30 Lur gainean, infernua / L’enfer sur Terre Écuries

22h45 Concert du nocturne de la Nuit des Musées avec quelques aperçus du Tombeau de Couperin (Ravel) et du concert « 1918, l’Opéra-Comique à Biarritz » Orangerie

Dimanche 20 mai
15h Conférence d’E. Rousseau-Plotto « Maurice Ravel pendant la Première guerre mondiale ».
16h Le Tombeau de Couperin, récital Mariella Fiordaliso, piano, Orangerie

Lundi 21 mai
14h50 Louis et Paula, Écuries
16h10, Orangerie, concert « 1918, l’Opéra-Comique à Biarritz », présenté par Alexandre de La Cerda.

 

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.