Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Musique

Ensemble Orchestral de Biarritz : un programme dansant, flamboyant et virevoltant !

L’Ensemble Orchestral de Biarritz à la Gare du Midi © DR

Qui écoute le « Boléro » de Ravel, aux premières lueurs du jour, face à l'immensité marine, verra son âme tressaillir du génie du grand compositeur ziburutar... Cette fois, ce sera après les dernières lueurs de l’astre diurne et de son « rayon vert » biarrot que l’ensemble Orchestral de Biarritz fera résonner samedi 9 décembre à la Gare du Midi ce chef-d’œuvre dont Ravel avait conçu l’idée sur la route de Montfort l'Amaury vers Saint-Jean-de-Luz où il revenait presque chaque été ; et son ami le compositeur bordelais Gustave Samazeuilh racontait comment il avait un jour « goûté à Ciboure le savoureux spectacle de voir Ravel en peignoir jaune et en bonnet rouge écarlate, lui jouant d'un doigt, avant d'aller prendre avec lui son bain matinal, le thème du Boléro »… L’année, précisément, de la fondation des « Ours Blancs » à Biarritz !

Créé il y a un an et demi par Yves Bouillier, l’ensemble Orchestral de Biarritz permet aujourd’hui à plus de 70 musiciens de se retrouver pour le plaisir du partage et le partage du plaisir. 

La passion de la musique en général et de l'orchestre en particulier, anime tous ces musiciens venus d'horizons différents, amateurs confirmés, professionnels (pour la plupart, professeurs à l'École de musique de Tarnos) et grands élèves, issus du Conservatoire Maurice Ravel Côte Basque, de l'École de musique de Tarnos et de l'École de musique des Landes. 

Une expérience musicale et humaine qui renoue aussi avec l’histoire du premier orchestre de Biarritz, né en 1875 grâce au violoniste et chef d'orchestre Henri Gobert : amateurs et professionnels s’y retrouvaient pour proposer des concerts le dimanche après-midi au Casino de Biarritz. 140 ans plus tard,  les mêmes valeurs d’échange, d’écoute et d’intergénérationnalité animent les musiciens de l’Ensemble Orchestral de Biarritz, âgés de 13 à 84 ans !

Violoncelliste, professeur au Conservatoire Maurice Ravel Côte Basque et membre du Belharra Trio et du quatuor Arnaga, Yves Bouillier, son directeur musical, définit ainsi les objectifs de cet orchestre symphonique : « donner une place aux pratiques musicales amateurs et collectives, c’est aussi initier une démarche artistique et citoyenne. En permettant à des musiciens de tous âges et de tous horizons de s'exprimer et de partager leur passion, l’Ensemble Orchestral de Biarritz souhaite aussi tisser du lien avec un public élargi et les différents acteurs de la vie culturelle, en donnant du sens à la vie musicale sur le territoire ». 

Énergie et plaisir ont été les maîtres-mots du concert inaugural de l'Ensemble Orchestral de Biarritz, organisé le 26 novembre 2016 à la Gare du Midi, sous l’égide de l'Académie Internationale de Musique de Biarritz. Près de 1200 spectateurs enthousiastes ont pu découvrir ce concert « Lever de rideau » dirigé par Yves Bouillier et présenté par Frédéric Lodéon. Depuis, l’orchestre s’est produit à Bayonne, à Tarnos et au théâtre Quintaou d’Anglet.

Le projet d’Yves Bouillier est donc aujourd'hui de s’inscrire le plus possible dans les évènements culturels Biarrots et de tisser des partenariats avec les acteurs culturels locaux (danse, théâtre, chœurs...).

« Je suis d'autre part très heureux de sentir la municipalité de Biarritz me faire confiance et donner une vraie chance à cet orchestre qui je suis persuadé sera de plus en plus une phalange avec laquelle il faudra compter culturellement parlant ».

Le 9 décembre prochain, l'Ensemble Orchestral de Biarritz poursuit sa belle aventure avec un nouveau concert haut en couleurs, dans un programme intense, dansant, flamboyant et virevoltant!

85 musiciens, sous la direction d’Yves Bouillier, interprèteront le « Boléro » de Maurice Ravel, la « Suite de Porgy and Bess » de George Gershwin, la « Jazz Suite n°2 » de Dimitri Chostakovitch et le « Danzón n° 2 » d’Arturo Márquez. Christian Morin, que l'on peut entendre tous les matins sur Radio Classique, sera cette année le maître de cérémonie de ce nouveau rendez-vous à la Gare du Midi.

A noter que le lendemain, dimanche 10 décembre à 17h à la salle Maurice Thorez de Tarnos, l’Ensemble Orchestral de Biarritz donnera en concert le conte musical « Pierre et le Loup » de Prokofiev, avec Christian Morin comme récitant.

D'autre part, deux grands rendez-vous sont déjà pris pour 2018 : le 29 avril à la Gare du Midi, l’Ensemble Orchestral de Biarritz interprètera l’« Adagio pour cordes » de Barber, le second concerto pour piano de Camille Saint-Saëns avec la pianiste biarrote Damaris Alsunard comme soliste, et la magistrale « Symphonie du Nouveau Monde » de Dvorak.

Enfin, le « Requiem » de Mozart sera donné par l’orchestre en automne 2018 avec deux des principaux chœurs de la région.

Concert « Feux d'artifice » par l’Ensemble Orchestral de Biarritz, 9 décembre à 20h30 à la Gare du Midi de Biarritz. Tarifs : 20 € (+ 2 €, frais de réservation) / gratuit pour les - de 18 ans

Réservations auprès de Biarritz Tourisme : 05 59 22 44 66. Renseignements : 06 62 79 84 67.

Site internet : eobiarritz.wixsite.com/eobiarritz

Rédaction et ALC

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.