Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Exposition

Donostia/Saint-Sébastien : Murillo et l'école sévillane au musée diocésain

La « Nativité » de Murillo parmi les peintures exposées © DR

Exceptionnel, à ne pas rater : vous n’avez plus que ce week-end - jusqu’au dimanche 30 septembre – pour admirer dans la salle d'exposition temporaire du musée diocésain installée dans l’enceinte de la basilique Santa María de Saint-Sébastien (vieille ville) l'exposition sur Murillo et l'école sévillane. Le Musée diocésain se joint ainsi à la commémoration de l'Année Murillo à l’occasion du quatrième centenaire de sa naissance avec une exposition qui joint six œuvres de l'artiste prêtées par plusieurs églises et musées de la région et d'une collection privée, à la seule peinture du célèbre peintre sévillan qui se trouve en Guipuzcoa. Il s’agit d’une « Nativité » provenant de la cathédrale donostiar du Buen Pastor, dont les experts indiquent qu’elle appartient à la première époque de Murillo, peinte avant l'année 1652, étape dans laquelle on perçoit encore un Murillo antérieur à sa période de « douceur baroque ». Cette exposition temporaire est l'occasion d’approcher des œuvres de l'école sévillane du XVIIe siècle qui, avec des peintres comme Murillo et Valdés Leal, a longtemps éclipsé la production picturale ultérieure. On découvrira ainsi des toiles de Francisco de Zurbarán, Juan Valdés Leal, Juan Simón Gutiérrez et du Guipuzcoan Ignacio Iriarte, auteur, selon les spécialistes, des paysages de certaines œuvres de Murillo.

Le musée diocésain, situé dans la basilique de Santa María del Coro, témoigne des efforts importants déployés par le diocèse donostiar pour la préservation du patrimoine : l'adaptation de cet espace muséal avait nécessité en 2012 la demande d'un prêt d'un montant de deux millions d'euros, dont 1 420 000 euros restent à rembourser. Selon l’évêque Mgr Munilla, un autre prêt a été sollicité récemment pour « ce qui est propre au musée », d'une valeur de 1,5 million d'euros, dont la majeure partie est en attente de versement. Installé dans la nef dite de « Santa Marta », ce musée diocésain propose près d’une centaine de pièces d'art sacré de grande valeur : croix de procession, encensoirs, une sculpture de Santiago Peregrino (saint Jacques pèlerin) du XIIe siècle, un saint François peint par le Greco, des pièces de la Renaissance signées Ambrosio de Bengoechea et Johannes de Anchieta , des peintures flamandes, une piété de Jorge Oteiza et une sculpture de petite taille d'Eduardo Chillida.

Musée diocésain dans la basilique de Santa Maria del Coro (calle 31 de Agosto kalea dans la vieille ville de Saint-Sébastien, ouvert tous les jours de 10h30 à 13h et de 16h à 19h (sauf pendant les messes matinales dimanche et fêtes religieuses). Entrée 3 € (basilique et musée).

Alexandre de La Cerda

 

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.