Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Patrimoine

Donostia/Saint-Sébastien : le nouveau Musée maritime basque

La présentation du nouveau Musée maritime basque à Saint-Sébastien © DR

Deux expositions, consacrées  au conquistador Lope de Aguirre et au tailleur Juan de Alcega, marquent l’ouverture du nouveau Musée maritime basque à Saint-Sébastien après six mois de travaux destinés à transformer l'ancien musée de la marine (situé au bout du quai, près de l’Aquarium). Parmi les nouveautés, on remarquera particulièrement l'ascenseur panoramique intérieur menant à la salle principale et au dernier étage, ce dernier espace ayant subi de grandes transformations pour offrir un nouvel espace d'exposition après transfert de la bibliothèque et des bureaux ; et la disparition des cloisons permet d’apprécier dans son intégralité le revêtement intérieur en bois originel du bâtiment.

Lors de l’inauguration du nouveau musée, le député foral de Guipuzcoa chargé de la Culture Denis Itxaso a expliqué qu’il s’agissait de donner un nouvel élan au musée afin qu'il puisse toucher davantage de publics : « Nous avons augmenté la surface d'exposition, développé la diffusion de notre patrimoine et de notre histoire maritime tout en associant les activités de recherche au centre de conservation du patrimoine «  Gordailua » de la Diputacion (conseil provincial). Cette année, le Musée jouera également un rôle clé dans la commémoration du 500e anniversaire du début du premier tour du monde accompli par le navigateur basque de Guetaria Juan Sebastián Elcano ».

Deux expositions accompagnent ainsi l’ouverture du nouveau musée : la première, située dans le hall principal, concerne Juan de Alcega, une figure illustre de Guipuzcoa qui est l'auteur d’un traité sur le métier de tailleur, le premier publié en Europe (1580, réédité en 1589). Cet authentique homme de la Renaissance représente parfaitement l'esprit d'entreprise du Pays basque au XVIe siècle, confronté à la rareté des ressources et soucieux de transmettre son savoir-faire. L'exposition met également en évidence l'industrie textile de l'époque et son réseau commercial, qui avait permis aux ports du Pays Basque de rester en relation par  voie maritime avec l'Europe et l'Amérique. On y découvrira les différents matériaux liés à la fabrication d'étoffes de laine et de tissus de lin et des reproductions de costumes du XVIe siècle : habits de cour portés par la noblesse, vêtements traditionnels des femmes basques ou ceux des marins d'une baleinière basque de Terre-Neuve prêtés par l'association anglaise « The Tudor Tailor » (exposition ouverte jusqu'au 29 septembre).

Quant au dernier étage du musée, il abrite (jusqu'au 23 juin) une exposition autour du dialogue interactif entre l'interprétation faite par l'artiste Juan Aizpitarte du personnage de Lope de Aguirre et les événements historiques survenus lors du voyage d'exploration de l'Amazone à la recherche de l’or ! Notons à ce propos une collaboration du Musée maritime basque avec le complexe culturel de la « Tabakalera » qui projettera une série de films en lien avec le thème de l'exposition : samedi 20 avril on verra « Aguirre der Zorn Gottes » de Werner Herzog (Allemagne, 1972) en présence de Juan Aizpitarte, artiste et commissaire de l'exposition.

Museo Maritimo de Donostia/Saint-Sébastien, ouvert en semaine de 10h à 14h et de 16h à 19h, dimanche et fériés de 11h à 14h, fermé le lundi, gratuit le jeudi - tél.: (+34) 943 43 00 51

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.