Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Exposition

« Denbora Hartan, regards sur un port »

Jean Idiart et Robert Poulou devant le tableau de G.Colin(1862) © AdeLC

Beaucoup de luziens, amateurs d’art, collectionneurs dont certains avaient prêtés des œuvres étaient venus pour l’ouverture de l’exposition « Regards sur un port» à la salle Duconténia à Saint-Jean-de-Luz.
A travers ces divers regards, photographies et peintures de Joseph Saint-Germier, César-Paul Helleu, Pierre-Emile Betsellère, Gustave-Henri Colin, Louis Floutier, Maggie Salcedo... sur le port, le commissaire de l’exposition Jean Idiart témoigne de cette époque charnière en rappelant la métamorphose de son port. Sur les traces de ce passé, les clichés issus des fonds iconographiques Konarzewsky et les peintures provenant de collections privées et les dessins du fonds de l’association des Amis de Paul-César Helleu contribuent à la mémoire de la ville.
A la fin du XIXème siècle et le début du XXème, le port de pêche de Saint-Jean-de-Luz était en pleine activité, en parralèle naissait une station balnéaire touristique accueillante. Ainsi, deux mondes totalement différents y prospéraient tout en harmonie. Les femmes raffinées, esquissées au lavis ou au trait par le virtuose de la plume Paul-Helleu, croisent par exemple le monde animé des joueurs de de pelote d’une Maggie Salcedo (1890-1959).
A cette occasion, le président des Amis de Paul-Helleu Antoine de Watrigant confiait en aparté que le musée Bonnat-Helleu, détenteur entre autre autres de 300 dessins d’Helleu, n’a toujours pas remis leurs reproductions à l’association qui souhaiterait terminer le catalogue raisonné de l’artiste. Quant au reste du contentieux concernant le legs Helleu qui oppose l’association et la Ville de Bayonne, il se trouve « aux mains des avocats » des deux parties...
Programme :
Jusqu’au 18 août, exposition « Denbora Hartan, regards sur un port » à la villa Ducontenia à Saint-Jean-de-Luz- du mercredi au dimanche de 15h à 19h30 et le samedi de 10h à 12h30 et de 15h à 19h30. Entrée libre.
Découvertes de l’exposition par Christian Ondicola, médiateur de l’association Itsas Begia  de 17h à 18h les vendredis. 
Ateliers Ludiques « Oh mon bateau ! » (enfants à partir de 7 ans accompagnés d’un adulte) avec Cédric Touzaa, médiateur du Pays d’Art et d’Histoire de Saint-Jean-de-Luz et Ciboure (gratuit sur réservation au 05 59 26 03 16)
15h vendredi 19 juillet et samedi 3 août, Itsasturiak, les gens de la mer avec l’Institut Culturel Basque / Présentation de 72 témoignages de Luziens et Ziburutar (Cibouriens) qui ont contribué à l’histoire du port au XXème siècle.
Visiter une fonderie artistique est donc l’occasion d’assister à la fabrication technique et délicate de sculptures.
Légende photo : Le commissaire de l'exposition Jean Idiart et le collectionneur Robert Poulou devant le tableau de Gustave Colin (1862) représentant une femme portant une jarre (peut être une "kaskarot") devant l'allée de la maison du peintre à Ciboure (maison Dagorotta).

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.