Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Musique

De Saint-Pée à Urrugne, un dimanche très musical !

Bilbao Orkestra Sinfonikoa en formation de chambre © DR

Saint-Pée-sur-Nivelle : le festival de musique classique, la Quincena Musical de Donostia-Saint-Sebastien, qui se déroule du 2 août au 1er septembre, délocalise deux concerts à Saint-Pée-sur-Nivelle dans le cadre de sa Quinzaine Itinérante, le 5 août à l'Espace culturel Larreko et le 19 août en l’Église Saint-Pierre.

Le premier concert se tiendra le dimanche 5 août à 21h à la salle Larreko avec une formation de chambre de l'Orchestre Symphonique de Bilbao. Il interprétera un répertoire intitulé « La corde dans le romantisme », réunissant la « Suite Holberg » de Grieg, la « Serenata para cuerdas en Mi menor, op. 20 » d’Elgar et la « Sérénade pour cordes, op. 48 de Tchaikovsky. Composée en 1880, l’œuvre du compositeur russe est contemporaine d’autres pièces orchestrales importantes, entre autres l'Ouverture 1812 écrite pour le centenaire de la « Guerre Patriotique » (contre l’invasion napoléonienne) et l’Ouverture Fantaisie Roméo et Juliette. Le premier mouvement de la Sérénade pour cordes s’ouvre par un Pezzo en forma di Sonatino d’une grande ampleur où Tchaïkovski exprime ses tourments et ses inquiétudes. La Valse qui constitue le deuxième mouvement représente une sorte d’accalmie toute relative. Le troisième mouvement, une Elégie, opère un retour vers la gravité, sentiment qui n’était seulement qu’esquissé dans le mouvement précédent. Le Finale (Tema Russo) rappelle un peu le Finale de sa Quatrième Symphonie où le compositeur s’abandonnait à un débordement délirant, explosif.

La violoniste Giulia Lucrecia Brinckmeier sera la soliste de cette soirée.

Pour mémoire, le deuxième rendez-vous sera celui du célèbre Jordi Savall, violiste de gambe et spécialiste de musique ancienne. Cela fait une cinquantaine d’années qu'il fait connaître au monde les merveilles musicales tombées dans l’oubli. Le dimanche 19 août, il livrera un programme de musique celte intitulé « La viole celtique ».

Billetterie : www.quincenamusical.eus

Urrugne :

Ce même dimanche 5 août à 18h, à l’église d'Urrugne, concert d’orgue de Mami Sakato. Formée par des maîtres français (Henriette Puig-Roget, Daniel Roth et Olivier Latry), la grande dame de l'orgue japonais est à cheval entre deux cultures qui l’imprègnent profondément et enrichissent sa personnalité. Étonnante musicienne, d’une carrure toute menue, aux petites mains fines qui, aussitôt qu’elle s’assoit aux claviers, développe une énergie insoupçonnée, une virtuosité sans esbroufe, une intelligence subtile du texte. Autant de qualités qui font de chacun de ses concerts des moments rares et appréciés, dans tous les pays où l'amène sa belle carrière. Ne manquez pas son unique récital en France, transmis sur grand écran. Elle y proclamera son amour du répertoire français, marqué par la clarté, le charme et l'élégance qui la séduisent.

Renseignements sur le web et dans les Offices de Tourisme du Pays de St-Jean-de-Luz / Concert Plein tarif : 15€ - Tarif réduit : 10€ - gratuit jusqu’à 18 ans

Billets en vente aux Offices de Tourisme du du Pays de St-Jean-de-Luz ainsi que sur le site Terre et Côte Basques et sur place, 45 minutes avant le début du concert.

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.