Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Actualité

De Paris à Bruxelles : Kintoa, le goût de la liberté…

La délégation basque et bigourdane entoure le parlementaire européen Alain Lamassoure © DR

Au dernier Salon de l’Agriculture à Paris, entre la « vache rousse » de l’Aubrac et le bœuf de Chalosse, il y avait place pour les merveilleux petits porcs basques sauvés et développés par Pierre Oteiza et les amis éleveurs qu’il a su gagner à cette noble – et si savoureuse – cause ! Et quand les visiteurs – parmi lesquels l’actuel Chef de l’Etat, Emmanuel Macron, qui a dégusté avec plaisir le cornet avec les tranches de saucissons et autres délicatesses d’Oteiza - quittaient le parc des expositions, le soir, le salon lui continuait de vivre. Les exposants se réunissaient alors, en particulier dans la « bodega basque » où, attablés chez Pierre Oteiza, les chants du pays résonnaient, alimentés par quelques verres d'Izarra !

Mais à peine terminée cette manifestation, si la présentation cette année de l’AOP Kintoa en viande fraîche obtenue au niveau européen, après l’AOC française, avait constitué l’un des produits-phares du Salon Kintoa (mise à l'honneur dans un reportage sur France 2), la maison Oteiza est encore en attente de l’appellation européenne pour le jambon sec qui doit suivre l’AOC déjà active !

D’où ce déplacement à Bruxelles, au parlement européen, de Claude Carniel, directeur de la maison Oteiza et de Jean-Marie Oçafrain, éleveur de porc basque et président de la coopérative fermière « Belaun », un dynamique atelier de transformation fermière de porc basque, en compagnie de la filière « porc noir gascon » de Bigorre (Hautes-Pyrénées), « cousin germain » du porc basque Kintoa. Gageons que le parlementaire européen Alain Lamassoure saura faire avancer ce dossier à Bruxelles… Mais la promotion de la filière porcine Kintoa ne s’arrêtera pas là : déjà, Pierre Oteiza s’envole à Singapour où sa production garnira l’ouverture d’un « bar à vin » de la Nouvelle-Aquitaine avec sa production régionale.

Pierre Oteiza à la sortie du joli village des Aldudes, sur la route d'Urepel, tél. 05 59 37 94 64

Alexandre de La Cerda

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.