Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Architecture Restauration

Dax : Lumière Art Déco retrouvée à l'hôtel Splendid !

Après quatre années de travaux au cœur de ville de Dax, l'hôtel « le Splendid », classé 4 étoiles, renaît tel un paquebot sur les berges de l'Adour. Inscrit en 1991 à l'inventaire des Monuments historiques, les 13 500 m2 de cet immense hôtel Art Déco de 149 chambres et suites dépérissait d'année en année.

Construit en 1928 d'après les plans de l'architecte André Granet assisté de Roger-Robert Expert, le « Splendid » avec ses hauts plafonds et grandes pièces rappelle cette époque fastueuse Art Déco des Années Folles : lors de son inauguration en 1929, de célèbres artistes tels Cocteau, Jospeh Kessel, Ernest Hemingway, Sacha Guitry, y avaient séjourné... Ce bel édifice n'avait cependant pas été restauré depuis 1995.

Voyant l'édifice se dégrader, la mairie, propriétaire de l'hôtel, avec l’aide de la Caisse des Dépôts et Consignations et le groupe Vacances Bleues, gestionnaire de l'établissement, en orchestre la reconstruction après fermeture en 2013.

En 2014, les travaux débutent : près de 40 entreprises, dont l'agence d'architecture Kapzul avec la participation de l'agence BAL, et celle de Nathalie de Franchi pour le design, interviennent en respectant le style Art Déco. Des ingénieurs béton, des plaquistes, des électriciens, des programmistes, des peintres, des décorateurs, dont le grand spécialiste de la restauration, le maître verrier de la Côte Basque Gérald Franzetti. Ce dernier, par sa remarquable restauration, a mis en lumière les lustres du hall de l'escalier créés par les verriers Genêt & Michon rappelant ceux du paquebot Normandie. En 1922, ces deux derniers, ingénieurs, diplômés de l'école Boule, lancèrent la mode d'un verre épais à la composition secrète, de style Art Déco et à multiple reflets augmentant l'intensité lumineuse. Le bar (classé également) à côté du restaurant dont l’ancien fumoir, ont été embellis par la réutilisation du bronze patine et de la laque noire.

Au total, un coût de 16,5 millions d'euros fut estimé pour cette rénovation. Les collectivités locales (ville, département, région) ont financé 7 millions d'euros. Le solde fut apporté par PCB Invest et la Caisse des Dépôts et Consignations.

L'hôtel classé 4 étoiles est ainsi doté au rez-de-chaussée d’un spa « new style zen » et ludique de 1800 m2, côtoyant un restaurant modernisé avec un nouveau chef, Grégory Chevalier, spécialiste des produits du terroir landais et gascon qui rouvrira le 7 avril. Le « Splendid », fleuron de cette cité thermale, brille à nouveau de tous ses éclats.

Anne de Miller La Cerda
Photo 1  luminaire Art Déco de l'Hôtel Splendid à Dax restauré par le maître verrier Gérald Franzetti établi à Bayonne
Photo 2 Façade Art Déco du Splendid

 

 

 

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.