Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Musique

Cambo : le guitariste Dimitri Puyalte sur les traces de Garcia Lorca à Manuel de Falla

Le guitariste Dimitri Puyalte © DR

C’est le jeudi 19 juillet à 21h que Dimitri Puyalte donnera un concert à l’église de Cambo. Fils d’un grand concertiste de guitare classique, Dimitri Puyalte pratique la guitare depuis l’âge de six ans avec l'aide de son père Claude et a donné son premier concert à douze ans. Cinq ans plus tard, il décide de se consacrer au Flamenco et travaille avec le grand Andrés Serra « Serrita » : amoureux de la musique flamenco, il s’était rendu en Espagne et avait fait ses gammes avec Pasquale de Lorca à Jerez de la Frontera. Il avait rencontré Enrique de Lorca ou Miguel Castanaos. Après avoir suivi la formation de guitariste classique avec Brigitte Weiss puis avec François Laurent à l’Ecole Normale de Musique de Paris, il est reconnu aujourd’hui comme l’un des plus brillants guitaristes de Flamenco en France.

Instrumentiste attitré de la Compagnie Eva Luna, il est également celui du spectacle « Terre Mêlées » présenté durant douze représentations au Théâtre du Gymnase à Paris ainsi qu'à l'Institut du Monde Arabe.

Soliste de grand talent, il est aussi un excellent accompagnateur et dans son duo avec Michel Albertini, il obtint un grand succès au Festival Les Maîtres du Flamenco à Lille en Octobre 2005. C’est en soliste également que Dimitri Puyalte s’est présenté en Mars 2006 au Festival International de Flamenco de Paris en Mars 2006 en première partie du concert de Manolo Sanlucar. Dimitri Puyalte consacre aujourd’hui une part très importante à l’enseignement de la guitare classique et flamenca, considérant la transmission comme élément essentiel à sa vie d’artiste : « À l’occasion d’une audition, Pascale Tachot (*), m’avait proposé de faire un morceau en commun avec des élèves (de l’école de musique Allegria, ndlr.). Nous avons joué le « Duetto Amorosso » de Paganini. Cela s’est très bien passé. Pascale m’a ensuite proposé de mettre en place des cours d’initiation pour les élèves d’Allegria. Je propose depuis lors un cours d’initiation et un cours de musique de chambre. Les guitaristes et violonistes font des duos : je fais travailler les violonistes pour les faire jouer avec les élèves guitaristes, le but est d’élargir la vision des élèves et aller au-delà ce qu’ils peuvent faire avec leur instrument ». Persuadé des bienfaits de la musique sur la santé, Dimitri cite Nietzche : « sans la musique la vie serait une erreur ». Et d’expliquer : « Quotidiennement, je transforme ma vision avec la musique. J’ai un autre regard sur la vie elle-même grâce à la musique. La musique apaise énormément de choses, elle permet de s’ouvrir et d’aimer. Aimer la vie, aimer les gens ». Et parmi ses morceaux de musique préférés, à part le Flamenco, le jeune guitariste cite le « Requiem » de Mozart et les « Quatre saisons » de Vivaldi. Mais jeudi 19 juillet à Cambo, c’est la guitare espagnole qu’il explorera, sur les traces de Garcia Lorca à Manuel de Falla.

Tarifs : 15 € Adulte. Enfants, étudiants et Amis d'Arnaga : 10 €. Gratuit enfants moins de 12 ans. Billets en prévente à l'Office de Tourisme de Cambo.

(*) La pianiste, violoniste et musicothérapeute Pascale Tachot dirige l’école de musique Allegria dont elle est la fondatrice.

Alexandre de La Cerda

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.