Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Exposition

Bilbao : un record de fréquentation du Musée Guggenheim en 2017

Illuminations du 20e anniversaire du Guggenheim © DR

A l’occasion du 20ème anniversaire du Guggenheim en 2017, le musée a accueilli 1.322.611 visiteurs, soit 13% de plus qu'en 2016, deuxième meilleure année depuis ses vingt ans d’existence, et la première fois que le musée dépasse le chiffre maximal de visiteurs atteint en 1998, ce qui « démontre la pérennité de son succès ». Le public était venu voir en nombre les expositions ainsi que les événements célébrant cet anniversaire.

L'« effet Guggenheim »
Bilbao, l’ancienne « ville noire », sinistrée par les inondations de 1983, était couverte de la suie du déclin industriel (sidérurgique) avant que n’apparaisse en 1997, au bord du Nervion, la nouvelle effigie en titane du « vaisseau fantôme » de Franck Gehry. Ancré depuis lors à Bilbao, il métamorphosa soudainement la ville portuaire, à la mesure de l’enjeu culturel et économique de cette agglomération de 950 000 d’habitants (comprenant la ville et son environnement) qui s’avéra une réussite magique, financée entièrement par le Département de la culture du Gouvernement basque qui avait cependant hésité à se lancer dans un tel projet.

En 2007, pour le 10e anniversaire du Musée Guggenheim, le pont des « arcs rouges » en formica de Daniel Buren enjamba le Nervion. Non loin, « Puppy », l’immense chien en fleurs de Jeff Koons apparut à l’entrée du musée et depuis enchante les enfants …

Un écho dynamique et créatif qui se ramifia dans la zone urbaine de l’ancien port, l’agrandissement du port actuel, le métro dessiné par Norman Foster, les tours bureaux du Japonais Arata Isozaki, le centre d’entreprises d’Abandoibarra, la conception de l'avant-projet de l'île Zorrotzaure à Bilbao par Zaha Habid. L’afflux de touristes permit la construction de l’aéroport de Santiago Calatrava, de l’intermodal train – bus de James Stirling et Michael Wilford.

Pour célébrer ce bilan si positif des vingt dernières années, le musée Guggenheim entreprendra-t-il une nouvelle construction ? En attendant, le public pourra visiter l’exposition actuelle des 82 portraits d’un artiste emblématique du musée, David Hockney (jusqu’au 25 février). 
« L’Art et espace » jusqu’au 8 avril
« Amie Siegel »(installation, viédo, cinéma, photos)  jusqu’au 11 mars
« Anni Albers «  (création textile) jusqu’au 14 janvier

Musée Guggenheim - Abandoibarra Et. 2, 48001 Bilbao. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 20h. Fermé les lundis.

Anne de La Cerda

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.