Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Musique

Biarritz : soirée danse ce vendredi aux Beaux Jours de la Musique

« Rêverie romantique », répétitions, Ballet Malandain Biarritz © Stéphane Bellocq

Le réputé violoncelliste Gautier Capuçon a lancé magnifiquement cette nouvelle édition des « Beaux Jours de la Musique » dont la programmation met la musique classique au centre d'un panorama élargi avec le jazz, le folk, la danse au cours de cinq soirées croisant les styles et les influences, dans divers lieux de la ville.

Ce vendredi 20 avril à la Gare du Midi, ouverture sur la danse avec, entre autres, « Rêverie Romantique », une création du Malandain Ballet Biarritz : « Les Sylphides » revues par Thierry Malandain, le ballet romantique par excellence, interprété avec l'Orchestre régional Bayonne Pays Basque dirigé par Jonathan Raspiengeas sur la musique de Chopin : « Sous un rayon de lune, de blanches sylphides voltigent autour d’un poète à la recherche de l'idéal. Dans sa version définitive, les Sylphides, ballet en un acte de Michel Fokine, fut créé par les Ballets russes de Serge Diaghilev, le 2 juin 1909, au Théâtre du Châtelet sur des pages de Frédéric Chopin. Retournant aux sources de la Sylphide (1832) de Filippo Taglioni, archétype du ballet romantique, « mon ballet, dira le chorégraphe est une rêverie romantique... ». C’est d’ailleurs sous ce titre qu’il avait présenté à Saint-Pétersbourg, le 23 février 1907, cette suite de danses.

A propos de ballets et de Russie, les nombreux admirateurs de Thierry Malandain apprendront avec plaisir que notre chorégraphe biarrot a été nominé, pour son œuvre « Noé » donnée l’année dernière au théâtre de Chaillot aux prochains « Benois de la danse », le prestigieux concours international qui sedéroulera le 5 juin prochain au Bolchoï de Moscou.

Revenant au programme du festival des « Beaux Jours » de ce vendredi consacré à la danse,  après les Sylphides, on découvrira deux autres chorégraphies de Thierry Malandain : « Nocturnes », avec Thomas Valverde au piano, également par le Malandain Ballet Biarritz et « Entre-deux » par la Cie Illicite de Fábio Lopez, avec l'orchestre également, complété par le duo Pink Duet de Fábio Lopez sur une suite pour violoncelle de Bach, avec au violoncelle Maitane Sebastián.

- Porté par de brillants instrumentistes, « Les Folies Françoises », remarquable ensemble baroque dirigé par Patrick Cohën-Akenine présentera « L'offrande musicale de Bach » (samedi 21 avril à 20h30 à l’église Sainte-Eugénie). Cette équipe de solistes porte avec passion de nombreux projets, aussi bien en formation de chambre qu’en orchestre. La danse, la littérature et la musique contemporaine viennent régulièrement enrichir ses propositions artistiques. Le groupe mène également des actions pédagogiques et de formation ; il est dès le début de la recréation de l’orchestre mythique des « Vingt-quatre Violons du Roy » un partenaire essentiel auprès du Centre de musique baroque de Versailles, et prend part aux académies internationales.

- C'est Monty Alexander, figurant parmi les meilleurs pianistes jazz, qui clôturera les Beaux Jours de Biarritz dimanche 22 avril, à 20h30, au Théâtre du casino municipal. En cinquante ans de carrière, Monty Alexander a enregistré plus de 70 albums et joué avec les plus grands : Dizzy Gillespie, Sonny Rollins et Quincy Jones… Ce jazzman virtuose témoigne d’un sens de l’improvisation exceptionnelle et s’est forgé une réputation d’explorateur et de passerelle entre le jazz américain, la chanson populaire, le gospel, le calypso et la musique de sa Jamaïque natale, le reggae. Figurant parmi les « 50 meilleurs pianistes jazz de tous les temps » !

Tarifs

20 avril Soirée ballet et musique, places numérotées, de 25 à 40 €.

21 avril Les Folies françoises, placement libre, de 15 à 30 €.

22 avril Monty Alexander Trio, places numérotées, de 25 à 40 €.

Abonnement pour 2, 3, 4 ou 5 concerts : réduction de 5 € par concert.

Une heure avant le début de la représentation, des billets à 10 € seront disponibles pour les moins de 20 ans.

ALC

 

 

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.