Logo BasKulture

la lettre du Pays-Basque

Danse

Biarritz : le Temps d’Aimer au rythme d’un souffle épique

"Fossile" chorégraphie de Martin Harriague pour le Temps d'Aimer © DR

En ce début de septembre velouté, la 29ème édition du « Temps d’Aimer » sous la direction artistique de Thierry Malandain fera s’envoler les danseurs au rythme d’un souffle épique,  à Biarritz, du vendredi 6 au dimanche 15 septembre.

Du flamenco (avec David Coria), des jeunes talents comme Martin Harriague, l’enfant du pays, ou Pontus Lidberg, prodige suédois, mais aussi du Hip-Hop aux grands Maîtres des XXème et XXIème siècles, de Merce Cunningham à Hans van Manen ou Jiří Kylián à « Carmen » en clôture du festival, ils rivaliseront  de créativité au son de palettes graphiques très variées.

En avant-première, après le film « Dantza » du réalisateur Telmo Esnal de Telmo qui avait été projeté la semaine dernière (voyez l’article qui lui est consacré en rubrique « danse »), une exposition du photographe  Claudio Rey qui accompagne les danseurs depuis vingt ans est visible depuis jeudi dernier à la médiathèque.

Tout au long des dix jours, on découvrira également l’exposition itinérante K ainsi que le film VR  Dream of O / Le  Cirque du soleil au Département Image de la Médiathèque de Biarritz.

Au programme : 

Vendredi 6 septembre

21h Gare du Midi : Introdans (Pays-Bas) - Des légendes vivantes. Cette soirée exceptionnelle réunit les grands maîtres de la danse néo-classique.
Andante.Ici, Hans van Manen s’est inspiré de l’atmosphère du lieu dans lequel il a créé le duo : les studios du Palais Garnier, maison mère de l’Opéra de Paris, un lieu qui le faisait rêver depuis son plus jeune âge. –

Polish Pieces – Cette pièce est sans aucun doute l’une des pièces du chorégraphe les plus flamboyante et colorée. Les douze danseurs évoluent sur scène vêtus de combinaison aux couleurs criardes

Lieber Eines Fahrenden -Gesellen– Dans cette pièce, Jiří Kylián traduit chorégraphiquement la pièce éponyme du compositeur Gustav Mahler. Mahler a composé cet ensemble musical entre 1883 et 1885, après une rupture amoureuse.

Cantus : Nils Christe Le chorégraphe néerlandais est réputé pour sa grande musicalité. On retrouve dans Cantus, cette remarquable qualité.

Samedi 7 septembre

12h30 Jardin Public : Christine Hassid Project

15h Hall du Casino : Cie Adéquate 17h Promenoir de la Grande Plage | Marécage

18h Grand Studio de la Gare du Midi | Stage Flamenco avec David Coria

19h Colisée :Affari Esteri (50mn)

21h Théâtre du Casino : CCN de Caen en Normandie Conception Fix Me (2018), Sur la symphonie techno jouée en live par Arnaud Rebotini, le dandy de l’électro française (et compositeur de la musique 120 battements par minute, Alban Richard conçoit une chorégraphie qui puise sa puissance dans la ferveur.

Dimanche 8 septembre
11h Promenoir de la Grande Plage : Gigabarre avec le Malandain Ballet Biarritz

12h15 Esplanade du Casino : Horizon Danse

15h30 Promenoir de la Grande Plage : Cie So.K

17h Place Bellevue : Myriam Perez Cazabon

19h Théâtre du Casino : Amos Ben-Tal (1h) OFF projects - Korzo Productions (Israël / Pays-Bas) Le chorégraphe israélien Amos Ben-Tal réunit ici les danseurs d’Emanuel Gat et du NDT au sein de son collectif OFFprojects pour une pièce qui égrène les formes du temps.
21h Gare du Midi : Compañía David Coria (Espagne) (1h15) David Coria est l’une des nouvelles stars montantes du flamenco. La ferveur du public le consacre aujourd’hui avec son dernier spectacle Anónimo, prix du public au fameux festival de Jerez.

Lundi 9 septembre

12h30 Jardin Public : Danse avec Martin Harriague

19h Colisée : Cie MF / Maxime & Francesco (France / Italie) La compagnie italienne MF s’inspire des actes quotidiens pour y révéler avec malice sa part de poésie. Francesco Colaleo et Maxime Freixas, les chorégraphes et danseurs, abordent ici avec facétie l’effet du regard de L’autre.

21h Théâtre du Casino : Martin Harriague (création sur une misuqe de Shubert).Après avoir créé plusieurs pièces de groupe, Martin Harriague, l’enfant du pays natif de Bayonne, artiste en résidence au Malandain Ballet Biarritz, a choisi la forme du duo pour revenir sur un thème qui lui tient à cœur : les liens, sur fond d’urgence écologique, entre l’homme et sa planète.

Mardi 10 septembre

12h30 Jardin Public : Répétition publique Danish Dance Theatre

15h30 Médiathèque : Documentaire La vie en danse 

18h Grand Studio de la Gare du Midi : Stage de Hip Hop avec Tom Guichard (Andrew Skeels)

19h Colisée : Cie Myriam Naisy / L’hélice La compagnie est créée en 1998 autour de la pièce La Beauté sera convulsive, conçue par la chorégraphe Myriam Naisy pour le duo qu’elle forme à l’origine avec le danseur Nicolas Maye.

21h Gare du Midi : Danish Dance Theatre (Danemark) Le Danish Dance Theatre basé à Copenhague est la plus grande compagnie de danse du Danemark. Créé en 1981 par Randi Patterson, chorégraphe anglo-norvégien, avec pour premier nom « New Danish Dance Theatre », le répertoire de la compagnie était essentiellement inspiré de la littérature.

Mercredi 11 septembre

12h30 Jardin Public | Répétition publique Andrew Skeels

15h30 Médiathèque | Documentaire: Du cercle à la scène

19h Colisée | Matxalen Bilbao Depuis 20 ans maintenant, Matxalen Bilbao est une figure importante de la danse contemporaine basque. Danseuse, elle a travaillé pour les compagnies Forros (la Fondation Bilbao) et Con buen pie à Bilbao (de 1993 à 1996). Une atmosphère particulière est créée par le travail de lumière et la musique de Itziar Madariaga qui prend le parti de la sobriété pour laisser la part belle aux deux interprètes

21h Théâtre du Casino | Andrew Skeels (États-Unis) Américain né à Boston et aujourd’hui installé à Montréal, Andrew Skeels, développe un parcours éclectique et aventureux. Il a commencé sa carrière comme danseur de hip-hop, puis danseur de boîte de nuit.

Jeudi 12 septembre

12h30 Jardin Public | Répétition publique Faso Danse Théâtre / Serge Aimé Coulibaly

15h30 Médiathèque | Documentaire: Lexique dansé

19h Colisée | Cie Wejna / Sylvie Pabiot La compagnie WEJNA est née en 2004 à l’initiative de la chorégraphe, Sylvie Pabiot. Dans la langue des Yaghans (Yamanas) indiens nomades de Patagonie, le verbe WEJNA signifie avoir du jeu ou se déplacer aisément comme un os brisé ou comme la lame d’un couteau.

21h Théâtre du Casino | Faso Danse Théâtre / Serge Aimé Coulibaly (Burkina Faso) est un danseur chorégraphe belgo-burkinabé. Né à Bobo Dioulasso, il travaille en Europe et un peu partout dans le monde depuis 2002 .

Vendredi 13 septembre

12h30 Jardin Public | Répétition publique CNDC - Angers

15h30 Médiathèque | Documentaire: Court-métrages dansés «Le corps de la ville»
19h Théâtre du Casino | Cie Dyptik Fondée en 2012 par les chorégraphes Souhail Marchiche et Mehdi Meghari, la compagnie Dyptik est conventionnée par la ville de Saint-Étienne, soutenue par la DRAC, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et le département de la Loire

21h Gare du Midi | Centre National de Danse Contemporaine – Angers Merce Cunningham a révolutionné la danse. Robert Swinston, son fidèle assistant pendant plus de trente ans, perpétue l’esprit et la technique de son maître et ami à la direction du Centre national de danse contemporaine d’Angers (CNDC).

Samedi 14 septembre

10h Grand Studio de la Gare du Midi | Stage Merce Cunningham avec Robert Swinston (CNDC - Angers)

11h Médiathèque | Conférence Le corps en mouvement: Quand l’art donne corps au mouvement

12h30 Jardin Public | Danse avec Faizal Zeghoudi

14h Parvis du Casino | Dyptik

16h Fronton du Parc Mazon | Le grand jeté !

18h Colisée | Cie Didascalie / Marion Lévy  (Jeune Public dès 5 ans) La compagnie créée en 1997 par Marion Lévy met la relation entre texte et mouvement au coeur de sa démarche artistique. La collaboration de la chorégraphe avec divers auteurs de théâtre dont Fabrice Melquiot, Marion Aubert et Mariette Navarro l’a amenée à approfondir ce lien entre la parole et le geste.

21h Théâtre du Casino |  Cie Faizal Zeghoudi La compagnie Faizal Zeghoudi propose actuellement en diffusion cinq pièces inscrites à son répertoire, « L’étreinte, ce qui nous relie… » « L’ému de l’horizon » « Chorégraphie de la perte de soi » « Le Sacre du Printemps ou le cri de l’indépendance » et bien sûr, sa création 2016 « Master Class Nijinski ».

Dimanche 15 septembre

11h Promenoir de la Grande Plage | Gigabarre avec la Compañía Nacional de Danza 

12h15 Esplanade du Casino | Ecole de Ballet Lipszyc / Centre de formation Danse Biarritz

16h et 17h Place Bellevue | La Rutan

18h Plaza Berri | Université du Mouvement

21h Gare du Midi | Compañía Nacional de Danza  (Espagne) Avec cette Carmen passionnée et fougueuse, chorégraphiée par Johan Inger, la compagnie espagnole sous la houlette de Jose Martinez prend sa place parmi les plus grandes formations de danse au monde. Ballet en deux actes : « S’appuyant sur l’ouvrage original de Mérimée, le ballet de Carmen porte son attention sur le manque d’affection de Don José qui, incapable de supporter la liberté de son aimée, poursuit sa descente aux enfers porté par les plus primitifs des instincts : la passion et la vengeance.

BILLETTERIE SPECTACLES
   Tél : + 33 5 59 22 44 66
   billetterie@biarritz.fr
https://tourisme.biarritz.fr/fr/billetterie

 

 

 

Commentaires

Réagir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.